•  

    Nissan est le mois pour les juifs où a eu lieu la délivrance d'Egypte.C'est le premier mois dans le calendrier juif.C'est au cours de Nissan qu'a lieu la fête de Pessah ou Pâque.Nissan correspond au mois d'Avril.

    Pour les juifs,le 10 Nissan est le jour où l'on choisit l'agneau pascal (Exode:12:13).Il doit être gardé 4 jours pour constater qu'il est sans défaut.

    Le sacrifice de l'agneau a toujours lieu le 14 Nissan ( Lévitique:23:5 et Nombres :28:16)

    Or,selon Jean 12:1 et 12:12,Jésus est entré à Jérusalem,4 jours avant la Pâque,soit le 10 Nissan.

    La journée juive commence le soir après le coucher du soleil.

    Pendant ces 4 jours,le fils de l'homme a commencé les préparatifs de son propre sacrifice.C'est ainsi qu'il est devenu l'agneau pascal le 14 Nissan.

    Les évangiles dit canoniques donnent ainsi la concordance chronologique parfaite entre le sacrifice de l'agneau de la Pâque juive  et celui de la Pâque dite chrétienne.

    C'est encore par l'aspersion du sang de l'agneau sur le linteau des portes des maisons juives que ceux ci ont été sauvés du massacre des premiers nés des hommes et des animaux  par  le jugement de YHWH (Exode 12).Et ils purent ainsi quitter l'Egypte.

    La raison et le bon sens s'indignent du fait qu'il faille verser du sang animal,d'un côté et pire encore du sang humain pour être sauvé.

    Les sacrifices humains ont été pratiqués en Judée Samarie,comme dans tous les pays arriérés du monde.C'est ainsi qu'en Gaule,selon le livre de Jules César "la guerre des gaules" ,les gaulois pratiquaient les sacrifices humains par l'intermédiaire des Druides que Monsieur Guénon par exemple  place dans sa fameuse tradition primordiale.

    Il faut reconnaître au moins le mérite aux Romains d'avoir fait cesser cette pratique barbare en Gaule.

    Selon la Bible ,c'est Abraham qui a fait cesser les sacrifices humains.Ce malheureux allait sacrifier son fils Isaac,premier né.Mais la main de Dieu a arrêté son geste criminel et insensé et a substitué un mouton,comme sacrifice.

    C'est ainsi qu'avec le sacrifice volontaire en plus ,donc un suicide,le fils de l'homme,selon la version canonique,nous fait remonter à une pratique pré-abrahamique et même cannibaliste.Dans son livre "le rameau d'or James Frazer nous montre comment les sociétés sortant à peine de l'animalité mangeaient leur dieu pour en acquérir les vertus.

    Plusieurs évangiles non canoniques ont été brûlés,détruits par l'Eglise.

    Ceux ci ont été redécouverts miraculeusement dans les manuscrits de la mer morte.

    Je pense en particulier à l'évangile de Thomas,de Philippe ou de Marie Madeleine.Et ceci sans compter sur le écrits gnostiques sur Jésus ,vus comme une horreur .

    Pas de sang qui coule,pas de barbarie mais une haute morale et des sentences dignes de réflexion dans ces évangiles présentés comme apocryphes.

    L'Eglise par ces évangiles canoniques nous présente une sinistre corrida avec ses piquadores ,les blessures des lances, le sang qui ruisselle sur la peau du taureau  et finalement la mise à mort d'un taureau innocent pour le seul plaisir sadique des participants.Et au matador,on donne la queue du taureau en trophée.

    C'est ainsi que les catholiques peuvent être fiers  de participer à cette boucherie

    qui transpire par toutes les pores de ces évangiles et pratiques anciennes barbares.

    Et la cerise sur le gâteau,c'est que ce sacrifice du Christ est donné en exemple comme sacrifice pour le chrétien qui doit bien entendu donner son sang en sacrifice dans les guerres organisées par les riches et les puissants.D'où l'alliance depuis l'empereur Constantin entre le sabre et le goupillon.

    Et cette race a encore le front de se faire appeler père,pour le simple curé ou pire encore Monseigneur,sans en ressentir aucune honte.

     

     

     

     






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires