•  

    L'histoire,profondément immorale du bouc émissaire hébreu nous est relatée en Lévitique :16.

    Le rituel s'effectuait le grand jour des Expiations du Yom Kippour.

    Sous la conduite du grand Prêtre Aaron,devant l'entrée de la tente,on réunissait deux boucs.

    Un bouc consacré à YHWH devait être tué,l'autre consacré à Azazel,qui peut être interprété comme la force : AZ de EL:Dieu,envoyé dans le désert.

    Le bouc envoyé au désert était tiré au sort.Aaron lui imposait les mains sur la tête et sans doute par des paroles consécratoires lui transférait,tous les péchés d'Israël.

    Selon James Frazer dans son livre ,tome trois"Le Rameau d'Or",le transfert du mal était connu de tous les chamanes ou sorciers de l'antiquité.

    Le mal pouvait pouvait être transféré à un  arbre,une plante,un animal et même un humain.

    Ces deux boucs apparaissent en Matthieu 26:16/17 et Marc 15:15.

    Pilate demanda à la foule,lequel voulez vous que je relâche,le brigand Jésus Barabbas ou Jésus,le fils de l'homme.

    La foule unanime cria Barabbas ! Et après avoir battu de verges Jésus Christ fut livré et crucifié.Et Barabbas fut gracié.

    Barabbas signifie "fils du Père" et son prénom est Jésus.C'est ainsi l'exact dénomination de Jésus Christ.

    Ainsi sont nommés les deux boucs,l'exact pendant de l'abominable pratique des hébreux.

    Que Jésus Fils de Dieu est le bouc émissaire,cela est écrit noir sur blanc dans les évangiles dit canoniques,retenus par l'Eglise.

     

    "Dieu a envoyé son Fils en victime expiatoire pour nos péchés"

    (1Jean:4/10)

     

    "Le Fils de l'Homme est venu pour donner sa vie en rançon"

    (Marc:10/45)

     

    "Voici l'Agneau de Dieu (sous entendu le bouc) qui enlève le péché du monde"

    (Jean:1/29)

     

    "Nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils."

    (St Paul:Romains:5:10)

     

    Par contre,on ne trouve rien de tel dans les textes chrétiens primitifs,la Didakhé,le Pasteur d'Hermas ni dans les évangiles secrets dits apocryphes,tels l'évangile de Thomas ou celui de Philippe.

     

    La grande Eglise a de plus fait un croisement hybride avec l'histoire Egyptienne d'Osiris.

    Osiris a été tué par son frère Seth (mot qui a donné Satan).

    Ceci a donné le plagiat hébreu d'Abel tué par son frère Caïn.

    Osiris a été démembré,puis retrouvé et reconstitué,grâce à sa soeur magicienne

    Isis.Puis Osiris est ressuscité et il est devenu le juge des vivants et des morts.

    Le mort doit passer devant le tribunal d'Osiris et s'il est Maâ Krou,juste de voix,son coeur ayant été pesé dans la Balance,avec la plume de Maât:vérité-justice,il devient un Makarios,selon  le terme Grec,c'est à dire un bienheureux dans le ciel,un osiris.

    Le but de tout dévot Egyptien était de devenir un Osiris.

     

    Le CREDO,qui est le code génétique de l'Eglise affirme pour Jésus le Christ.

     

    "Il ressuscita le troisième jour,conformément aux Ecritures et il monta au ciel.

    Il est assis à la Droite du Père.Il reviendra dans la gloire pour juger les vivants et les morts.

    Mort violente,résurrection et juge des vivants et des morts,dont les théologiens ont affublé le Christ,tout ceci vient d'Osiris.

    Mais Osiris était aussi celui qui avait apporté le blé à l'Egypte.

    Ainsi la graine de blé tombe dans la terre,pourrit et meurt en apparence dans la terre.Mais elle ressuscite au printemps et porte une tige avec des épis et par la vertu miraculeuse et multiplicatrice de la vitalité de la terre et du ciel,donne une récolte qu'on peut bien appeler magie de la Nature.

    C'est cette image aussi qu'a employé St Paul,pour nous donner l'espérance de la vie future.

     

    Cependant,la Gnose offre une plus grande espérance.Tout homme porte en lui une étincelle de Dieu dans son âme supérieure.

    Le Verbe,le Logos n'a pas habité un seul homme dans l'Histoire mais habite tout homme venant en ce monde .Cette lumière habite tout homme comme l'enseigne le prologue de l'Evangile de Jean.

    Le but de la Gnose n'est pas l'Evolution,mais c'est de retrouver notre état primitif,notre être authentique de lumière,créé à l'image et à la ressemblance de Dieu.Ceci est enseigné aussi dans le Taoïsme chinois et dans les upanishads hindoues.Pour ces dernières,le but de la quête spirituelle,c'est obtenir la certitude que l'atman,l'âme,l'esprit ne fait qu'un avec Brahman,Dieu,l'Absolu

    Dieu doit être recherché à l'intérieur de notre  propre coeur,car notre corps est le temple de l'Esprit Saint comme l'écrit St Paul.

    C'est pourquoi l'Eglise dominatrice,politique et matérialiste a persécuté les gnostiques. Elle risquait de manquer de ressources financières,de fidèles dans ses maisons de pierres et de dévots et d'idiots à manipuler .Plus non plus de sacrifice humain à imiter,pour satisfaire le pouvoir politique, pour  envoyer au casse pipe et tuer des frères en humanité dans les guerres pour enrichir le pouvoir politique par ses pillages.

     

    Mais le progrès,le matérialisme,le robotisme,le transhumanisme,l'amour excessif de l'argent,nous éloignent  de plus en plus de notre bon sens originel,de la sagesse et de l'intelligence qui sont en nous à l'état de trésor et de dépôt.

    Ceci aussi nous éloigne de l'illumination,qui était l'appellation exacte d'origine du baptême chrétien.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  •  

    La Didakhé qui signifie enseignement est le premier catéchisme de l'église primitive chrétienne,écrit entre 100 et 150 de notre siècle.Il est sous titré "Doctrine du Seigneur transmise aux nations par les 12 Apôtres".

    Ce petit livre a été tenu pour inspiré par Clément d'Alexandrie et Origène,puis a mystérieusement disparu.

    Le manuscrit a été cependant retrouvé vers 1875 à la bibliothèque de Constantinople par le métropolite Bryennos.

    Selon les éditions Migne,l'eucharistie était à cette époque,un vrai repas.

    "Pour ce qui est de l'eucharistie,rendez grâces ainsi:

    D'abord pour le calice:

    Nous te rendons grâce ô notre Père,

    pour la sainte vigne de David,ton serviteur;

    tu nous as fait connaître par Jésus,ton serviteur.

    Gloire à toi dans les siècles.

     

    Pour le pain rompu:

    Nous te rendons grâce ô notre Père

    pour la vie et la connaissance 

    que tu nous as accordé par Jésus ton serviteur.

    Gloire à toi  dans les siècles.

    Après avoir été rassasiés ,remerciez ainsi: 

    Nous te rendons grâce à toi ô Père saint ,par ton saint nom

    que tu as abrité dans nos coeurs,

    pour la connaissance,la foi et l'immortalité

    que tu nous as accordé par Jésus,ton enfant.

    Gloire à toi dans les siècles.

     

    Comment donc de cette eucharistie primitive,vrai repas est-on passé  à une petite rondelle de pain  destinée à la manducation et représenter le corps du Christ ?

    Puis ajoutons à ceci, un petit coup de vin rouge censé représenter,le sang du Christ?

     

    Il est connu que le christianisme ultérieur a absorbé les croyances païennes,en les christianisant,pour se débarrasser de ses adversaires.

    Comme par exemple le solstice d'hiver fêté par les païens le 25 Décembre a été choisi pour la date de la naissance du Christ.On pourrait citer bien d'autres exemples encore.

    Selon André Neyton,dans son livre "Les clefs païennes du christianisme"

    l'eucharistie vient  des mystères du dieu Iranien Mithra .

    "Les initiés de ces mystères  devaient consommer la chair et le sang d'un Taureau,symbole du dieu Mithra.Mais ces aliments assez chers étaient souvent remplacés par du pain  et du vin qui représentaient réellement  la chair et le sang.Un tel repas sacré se voit sur un bas relief du musée du Louvre,décrit par Franz Cumont.Ainsi,les fidèles pouvaient espérer la vie éternelle".(page 124)

    Dans les écrits de Justin Martyr,éditions Migne,l'apologiste chrétien renverse le postulat:Mithra,serait un plagiat diabolique.Cependant,ce qui est diabolique,c'est la soif de martyre d'une frange chrétienne de fanatiques.

    Jamais les gnostiques chrétiens n'ont recherché le martyre.

     

    L'hostie,c'est à dire l'eucharistie est une offrande végétale offerte aux dieux.

    Grâce aux progrès de la civilisation et à l'éveil des consciences,l'offrande végétale a succédé aux sacrifices humains et animaux que tous les peuples primitifs ont pratiqué,dont les Gaulois avec les Druides en Gaule.

    Quant à la théorie de la transsubstantiation,selon laquelle le pain  et le vin  de la messe sont transformés en corps et sang de Jésus Christ,cela date du concile de Nicée en 787. 

    Ce concile s'est réuni sous la houlette de l'empereur Constantin,pour éliminer de soit-disant hérésies,la gnose et pour faire de l'Eglise la soldatesque du pouvoir temporel.Cela sert bien le pouvoir politique,car l'utilisation des armes  était interdit dans l'église primitive,selon les dits de Celse.

    Ainsi,il n'y a rien de nouveau sous le soleil:les cannibales africains  mangeaient leurs ennemis pour acquérir leurs vertus guerrières,ou bien un totem,censé représenter un dieu et en acquérir les vertus.

    Mais le cannibalisme s'est civilisé:les sacrifices humains ont disparu,d'abord avec Abraham et Isaac.Puis les juifs ont remplacé ces sacrifices humains par des sacrifices animaux dans le Temple.Puis le christianisme a remplacé les sacrifices animaux par le sacrifice végétal.Ceci n'empêche pas les églises d'encourager le sacrifice humain dans les guerres,quelles soient justes ou injustes,selon les arguties d'un St Augustin.

     

     

      

     

     


  • Nazareth est un nom latinisé.Il s'écrit NETSARETH en hébreu.Cela a son importance car la racine de ce nom n'est pas Nazir mais Netser ou Netsah.

    Un Nazir est l'équivalent d'un de nos moines mais il ne doit pas se couper les cheveux ni la barbe et de plus il doit s'abstenir de vin et de toute boisson alcoolisée et même  ne pas manger de raisin.Quand on connait l'importance du vin dans les évangiles,les noces de Cana et les paraboles sur la bonne vigne,on ne peut qu'admettre que la ville supposée de Nazareth n'a rien à  faire dans la genèse du Jésus mythique.

    Par contre,il faut retenir le nom hébreu de Netsareth.Ici on a affaire à un tsadé  et non pas à un zayin,ce qui change tout.

    Netsareth a comme racine Netser avec comme synonyme hoter,rameau,baton.

    On peut aussi retenir Netsah  qui veut dire gloire,victoire.Ceci s'accorde tout à fait à un Christ,victorieux des démons et même de la mort.

     

    "Après le retour d'Egypte,Joseph et sa famille s'installèrent à Netsareth en Galilée où ils avaient fui pour se protéger d'Hérode." (Matthieu:2:23)

     

    C'est Ernest Renan qui le premier a démontré que cette ville de Nazareth était fantomatique.

    Cette ville de Nazareth n'est citée ni dans l'ancien testament,ni dans le Talmud,ni chez St  Paul,ni chez aucun historien.

    La référence écrite de cette ville n'apparaît qu'au 4° siècle.Il y tout lieu de supposer que c'est l'impératrice Hélène,l'épouse de l'empereur Constantin,converti avec son  épouse au christianisme par opportunité et pour en faire son bras armé,qui a inventé cette ville qui n'était que mythique dans l'esprit de la gnose.

    Cette fameuse Hélène  s'est rendue dans les lieux saints vers 326/328,et restaura ces lieux.Elle fonda la basilique de la Nativité,l'église du Pater Noster et a même trouvé le saint Graal,en l'espèce les reliques de la Passion  du Christ.

     

    Aujourd'hui Netsareth,ville de l'Etat d'Israël,en Galilée,située au sud ouest du lac de Tibériade entre le Carmel et le mont Thabor compte environ 70.000 habitants en majorité arabos-musulmans.

    Les Netsaréens étaient une secte juive qui existait bien  avant le 1er siècle et qui faisait l'objet de malédictions chez les juifs orthodoxes.

    Les chrétiens étaient au début appelés

    Netsaréens chez les juifs et les arabes.Le mot de chrétiens a été donné à Antioche en Syrie au 1er siècle de notre ère aux Netsaréens.

    Selon Jean Daniélou le mot de chrétiens donné aux Netsaréens

    viendrait d'une petite croix ,peinte ou tatouée sur le front.

    Ce signe vient du prophète Ezéchiel, celui du Tav marqué au front,signe des "Sauvés".

    Le Tav hébreu avait primitivement la forme d'une croix.

    Le Grecs ont vu dans cette croix le signe KHI,initiale du Krestos ou oint,traduction de Machiah ou Messie en hébreu

    Il convient de faire une distinction entre Nazaréen et Netsaréen.

     Les Nazaréens sont cités dans la Bible en Juges  XIII:6/7 et en Samuel I:1.Mais ce mot vient de NAZIR dont l'exemple  type est Samson.

    Un NAZIR était consacré à Dieu et devait se laisser pousser la barbe et les cheveux.Il ne devait en outre ne pas boire vin ou de boisson alcoolisée,ni même de produits de la vigne

    Nazir,signifie,coupé,séparé.C'est l'équivalent d'un moine,séparé du monde et  qui se consacre à Dieu.

    Cette description ne concorde pas au personnage mythique de Jésus et que l'on nous présente comme buvant du vin,changeant l'eau en vin et assimilant le vin à son sang.

     

    La racine de Netsareth est Netser,rameau,bourgeon,baton,Germe et dérive d'une prophétie d'Isaïe:

    "Un rameau sortira de la souche de Jessé,un rejeton poussera de ses racines.Sur lui reposera l'esprit de YHWH,esprit de sagesse et d'intelligence,esprit de conseil et de force,esprit de science et de crainte de Yhwh.Il ne jugera point selon ce que ses oreilles ont entendu.

    Mais il jugera les faibles avec justice,il rendra des arrêts équitables en faveur des humbles du pays.

    Du sceptre de sa parole,il frappera les violents et du souffle de ses lèvres il fera mourir le méchant.La Justice sortira de ses reins et la loyauté l'écharpe de ses flancs.Alors le loup habitera avec les brebis et le tigre reposera avec le chevreau."

    (Isaïe:XI:1/6)

    Jessé,Yessé s'écrit ISHI en hébreu.Ce nom signifie,le Vivant,le Fort.

    Jessé est le père du roi David qui a mené de nombreuses guerres et dans Isaïe XI:1/6,le rameau,le rejeton,NETSER issu de Yessé est le Messie attendu par les juifs.Mais comme on vient de le voir plus haut,il instaurera l'ère messianique de paix universelle où le loup habitera avec les brebis.

    Sa parole associée au sceptre fait penser au Logos du prologue de l'évangile de St Jean,au Verbe de l'Apocalypse (Révélation) ainsi qu'au Verbe Créateur d'Elohim en Genèse.

    C'est sur ce NETSER (baton,rameau) que repose Rouah YHWH,l'esprit et le souffle de l'Eternel.

    NETSARETH est donc la résidence ,en bonne gnose ,de la vie cachée de YEHOSHOUA',dont l'abrégé est YESHOU et latinisé en Jésus.

    Yehoshoua' signifie Yâh sauve,délivre et NETSER a aussi le sens le sens de garder,protéger,veiller avec soin et préserver.

    NETS-H:   N-TS-H(t) a le sens de gloire,victoire,force.

    C'est au nom de Jésus de Netsareth que s'effectue le miracle de guérison du boiteux ,par Pierre.

    "Au nom de Jésus Christ de Netsareth,lève toi et marche !

    Pierre prend le boiteux par la main et le soulève.Au même moment,s'affermissent les pieds et les chevilles de ce boiteux de naissance.Le voilà debout et il marche."

    (Actes:3:6/7)

    C'est ainsi qu'il semble que Netsareth,Netsah:Victoire associé au nom de Jésus en a décuplé l'efficience.

    Netser,on vient de le voir signifie rameau sur lequel repose Rouah YHWH.

    Mais il y a un Tav final.Dans l'hébreu protosinaïtique le Tav ou T était représenté par une croix dite de St André .

    Cette croix,ce Tav est le signe de salut pour le prophète Ezéchiel.Et les sauvés portent ce signe sur leur front.Ceci semblait le cas dans la communauté de Qoumran où ont été découverts les manuscrits de la mer morte.

    Il se peut aussi que les chrétiens aient empruntés ce signe des adeptes de Mithra,la secte concurrente des chrétiens au 1er siècle qui portaient une croix sur le front,comme l'indique Tertullien.Mais ce ne serait pas le seul emprunt des chrétiens à la secte de Mithra,puisque l'eucharistie est la copie conforme du culte Mithraïque,comme se lamentait Justin Martyr,qui voyait plutôt un plagiat du Mithracisme.

    Selon Jean Daniélou,dans son livre "les manuscrits de la mer morte et les origines du christianisme",il signale que les adeptes de Jésus le Netsaréen ont étés nommés chrétiens à Antioche. Ceci à cause de cette croix qui ressemble à un KHI pour les Grecs.

    Selon la kabbale (ce qui est reçu de maître à disciple),la guématrie de NETSER est en guématrie classique de:

    50+90+200=340 soit 34 l'équivalent de ROUAH:esprit,souffle.

    Selon la guématrie par rang:

    14+18+20=52

    Ce nombre de 52 est à la fois celui BN (BEN=FILS) et celui de MSHIH' (MASHIAH).Le Machiah est à la fois le Roi,le Prêtre et l'oint de Dieu.

    Le Tav final ,on l'a vu est celui de la croix.La croix dite Ankh pour les anciens Egyptiens signifiait VIE.Avec le temps et la dégénérescence des symboles ,la croix est devenue synonyme de mort.Un Jésus mort sur la croix.

    NETSER en hiéroglyphes Egyptiens signifie l'articulation  ou la rotation  du R,c'est à dire du Logos.

    Avec les hébreux, bon nombre de symboles sont été inversés.Râ,le dieu suprême pour les Egyptiens ,signifie mauvais en hébreu.

    Le dieu sauveur SHED des Egyptiens est devenu le nom d'un démon en Hébreu.

    La fable des esclaves hébreux en Egypte,semble bien être à contrario celle des envahisseurs Hyskôs implantés dans le delta du Nil et chassés en Canaan par le roi Egyptien Ahmès ou YAHMES (né de Yâh)

    Avec Jésus de Netsareth,on aurait une réhabilitation de l'Egypte.L'Egypte terre de refuge pour la famille.Mort et résurrection  d'Osiris ,comme le soleil meurt le soir et ressuscite le matin:prototype du Christ,soleil de justice.

    La grande et magicienne ISIS est le prototype de Marie,la Vierge à l'Enfant tenant son fils Horus/Jésus dans ses bras.

    La notion du KA Egyptien est extrêmement importante.Pour eux,mourir,c'est aller à son KA.

    C'est ainsi que le dieu Egyptien Yâh est contenu dans le nom de Yeshou ou Yâshou,Iessous,Jésus,le souffle lumière de Yâh.

    Ce souffle lumière de Yâh, de retour d'Egypte ne pouvait se fixer qu'à Netsareth,la gloire, la victoire: Netsah,en fonction de la gnose secrète attachée à ce nom.

     

     


  •  

    Il est écrit Melchissédec dans les Bibles,un mot qui ne veut rien dire.Sa graphie exacte et sa prononciation est MELKI-TSEDEQ en hébreu.

    Melekh,c'est le roi et Melki,selon la grammaire signifie MON ROI.Le nom de Malachie dans la Bible est dérivé de Melki.

    Tsedeq en hébreu signifie justice-charité.

    C'était l'attribut dans l'Egypte ancienne de la déesse Maât:Vérité-Justice,inséparable du dieu SHOU,le souffle lumière,premier né du dieu suprême Atoum-Râ.

    C'est la force qui maintient l'harmonie du monde,l'équivalent du TAO dans la mystique chinoise.

    Ainsi,le sens exact de Melki-Tsedeq est MON ROI de Justice-charité.

    On notera la proximité de Melki avec Malki qui signifie MON ANGE.Malakh,c'est en effet,l'ange.

    Melki-Tsedeq pourrrait donc être assimilé à l'ange gardien.

     

     

     

    Melchissédec,roi de Salem (Jérusalem) , prêtre du Dieu très haut  est un personnage mystérieux qui apparaît dans la Genèse.Il offrit du pain et du vin à Abraham et le bénit.Abraham lui donna la dîme de tout.(Genèse 14:18/20).

    On retrouve cette figure dans le psaume 110:

    "Assieds toi à ma droite,je ferai de tes ennemis l'escabeau de tes pieds.

    YHWH étendra depuis Sion,son sceptre puissant .

    Avant l'aurore,semblable à la rosée,je t'ai engendré.

    YHWH en a fait serment,il ne se dédiera pas:Tu es prêtre à jamais,à la façon de Melchissédec.

    YHWH est à ta droite,il anéantit les rois au jour de sa colère,il juge les peuples païens"

    Melchissédec  faisait aussi l'objet d'un culte chez les Esséniens du site de Quoumrân,selon le rouleau 11Q13.

    L'annulation des dettes et la rémission des péchés dans l'année jubilaire sont réalisés par Melchissédec.

    Pour l'auteur de ce rouleau,Melchissédec est le nom le plus sacré de Dieu,supérieur même à YHWH.Il efface les péchés des Justes et rétribue les impies.

    C'est Melchissédec qui établira un royaume de justice et arrachera tous les captifs à l'emprise de Bélial,c'est à dire de Satan.

     

     

    St Paul dans son épître aux hébreux 7:1 et suivants attribue ce titre au Christ.

    "Melkitsedeq,roi de Salem,c'est à dire de paix,prêtre du Très Haut vint à la rencontre d'Abraham après sa victoire sur les rois et le bénit . Abraham de son côté lui donna la dîme de tout son butin.

    Melkitsedeq est roi de justice et roi de paix.Il est sans père sans mère,sans généalogie.Sa vie n'a ni commencement ni fin,comparable au Fils de Dieu,il demeure prêtre pour l'éternité.

    Ce sacerdoce de Melkitsedeq est l'annonce de l'unique sacerdoce,celui du Christ qui est prêtre pour l'éternité selon l'ordre de Melkitsedeq.

    Ainsi se trouve abrogée l'ancienne Loi en raison de sa faiblesse et de son inutilité car la Loi n'apportait pas la perfection,elle était seulement porteuse d'une meilleure espérance qui nous conduit à Dieu.Tandis que Melkitsedeq vivant éternellement possède un sacerdoce perpétuel.C'est pourquoi,il lui est possible de parachever le salut de ceux qui vont à Dieu par lui car il est toujours vivant pour intercéder en leur faveur."

    Le mot Tsedeq en hébreu signifie droiture,justice,vérité,bénédiction,délivrance,salut.En un sens ce mot est l'équivalent de Josué ou Jésus qui signifie Dieu (yah) sauve,délivre.

    Le Tsadiq,c'est le Juste.qui ,dit le Zohar,maintient la Création toute entière. 

    Il y a ici rien de bien nouveau en cela, car pour les anciens Egyptiens dont dérive en grande partie la mystique juive c'était Maât la justice-Vérité qui réglait l'ordre cosmique et l'ordre du monde.Maât était l'épouse de Djehouty ou Thot ,le Logos et coeur du Dieu suprême Râ.

    Du mot Egyptien Maât,les hébreux ont tiré le mot Amet (qui se prononce Emeth) et qui signifie Vérité.Le mot Amen qui dérive d'Amet  se trouve en maints endroits dans les évangiles et a été traduit par "en vérité"

    Le mot Tsedeq,dérive de la racine Tsad,côte,côté,comme la côte d'Eve prise d'Adam.Tsedeq signifie en hébreu,justice,droiture,vérité,bonté,délivrance,victoire.

    Son initiale est la lettre Tsadé,de rang 18,le même nombre que HY qui signifie la vie.Sa guématrie classique est de 90,identique à Meleq,roi (MLQ)

    Les kabbalistes distinguent dans cette lettre un noun couché et un Yod.

    Personnellement je distingue dans cette lettre tsadé le S du Serpent,avec une barre fichée sur sa tête pour le maîtriser.

    Le tsadé hébraïque semble venir du hiéroglyphe Egyptien DJ représenté par un serpent dressé.Le Serpent représente la Vie pour la mystique Egyptienne ancienne et on notera la proximité d'Hava = Eve et Hiwa= le Serpent

     

    Roi,se dit Melekh (MLK) et MELKI  veut dire mon Roi,tout comme ADONI (qui se prononce Adonaï) signifie mon Maître.

    Roi se dit Melek et ange Malak.On notera la proximité des deux termes et un ange est de toute façon un roi de sa sphère.

    Mon ange se dit en hébreu MALAKI:(MLAKI):Traduit en latin par Malachie.

    Or,mon ange:MLAKI est l'anagramme de MIKAL qui se prononce Mikaël.

    L'explication courante de Mikal est:

    MI = Qui ?

    K = Kemo = Comme

    AL = Dieu

    Qui est comme Dieu ?L'interrogation vaut comparaison.

    L'explication par" mon ange" est plus ésotérique.

    Mikaël a été transcrit Michel dans nos langues latines.

     

    Voyons maintenant la guématrie par rang. de Melki Tsedeq,mon roi de Justice.

    MLKI a une valeur de : 13 + 12 + 11 + 10 = 46

    TSDQ a une valeur de :18 + 4 + 19 = 41

    Donc:41 + 46 = 87

    Ce nombre 87 peut se décomposer en 2 + 85

    Ce qui nous donne : B - P + H = 2 + 80 + 5 = 87

    B - PH signifie en hébreu Dans le souffle de la bouche.H c'est le souffle et P c'est la bouche.

    Mais il y a plus:87 est le miroir de 78 qui est l'Esprit Saint.(Rouah Qodesh=RWH-QDSH)

    Donc,en résumé Melki Tsédeq signifie l'esprit de Vérité justice,mon roi de justice Vérité.C'est l'équivalent du Paraclet,l'esprit de Vérité promis dans l'Evangile de Jean,qui mène vers la vérité toute entière et qui est en vous,précise St Jean. 

    On trouve d'ailleurs dans les évangiles, le Jésus mythique souffler sur ses disciples en leur disant "Recevez l'esprit saint"

    Dans le petit livre "le pasteur d'Hermas" lu par les premiers chrétiens,il est dit que le Fils,c'est l'Esprit Saint et que son nom est Mikal (Mikaël),transcrit en Michel.Ce grand nom de MIKAL est-il dit ,soutient le monde entier.

     

    L'objet central de l'Evangile est la bonne Nouvelle.

    Quelle est cette bonne nouvelle ? C'est la bonne nouvelle du Royaume de Dieu ou des Cieux

    Ceci est le point capital de la prédication du Christ: "Cherchez d'abord le Royaume des cieux et SA JUSTICE et l'on vous donnera tout le reste par dessus le marché." (Matthieu 6:33).Le Royaume des Cieux est inséparable de son Tsedeq,de sa justice- charité,de ce qui est droit,vrai,du fil à plomb au milieu de la balance juste

     

    Le christianisme , de toute évidence dérive de l'Essénisme,une secte juive de Judée décrite par Philon d'Alexandrie .Les documents sur le site de Qoumrân où ont été découverts les manuscrits de la mer morte nous en apprennent un peu plus sur les débuts gnostiques du christianisme.

    Cette communauté ésotérique qui mettait tout en commun,comme les premiers chrétiens, a été fondée par un mystérieux Maître de Justice , Melek Tsedeq qui semble bien être un être mythique.

    Ce Maître de Justice offre  des traits de ressemblance avec le personnage mythique de Jésus le Christ,selon Dupont Sommer,dans son livre sur les manuscrits de la mer morte

     

    On peut utilement consulter aussi le livre:"les manuscrits de la mer morte":de Michaël Wise,Martin Abbegs Jr,Edward Cook

     

     

     

     

     


  • Clément d'Alexandrie est né à Athènes vers l'an 211 de notre ère,mais il a vécu à Alexandrie en Egypte,comme professeur et écrivain.Il a été le disciple de Philon d'Alexandrie et a eu comme continuateur Origène.

    Clément d'Alexandrie a développé la gnose chrétienne dans ses livres:Le Pédagogue,le Propreptique  et surtout "les Stromates".

    Le gnostique chrétien pour Clément d'Alexandrie est non seulement de devenir un chrétien accompli par la discipline évangélique,mais de devenir un Christ,se revêtir du Christ,ce qui suppose une identification avec le Logos.

     

    Le Logos de Clément dérive de Philon d'Alexandrie,dont l'oeuvre est une lecture allégorique de l'histoire biblique.Justin martyr a innové ,le Logos s'est incarné dans un homme unique,Jésus Christ crucifié.Pour Justin,être chrétien,c'est subir ce martyre. Cette soif de martyre a toujours animé les fanatiques qui n'ont rien compris de la gnose.Mais,rien de tel chez  Clément d'Alexandrie.Le Logos,intelligence et âme,préexiste en tout être humain.Le gnostique chrétien pour Clément d'Alexandrie est non seulement le chrétien parfait,mais il est devenu un Christ,totalement identifié au Logos.

    La gnose chrétienne  et spécialement dans l'Evangile selon Thomas vise non seulement à la vision du Logos mais à une vie totalement soumise à ce logos de justice.Ceci constitue en réalité le Royaume des cieux et sa Justice :Tsedeq:la charité dabord.

    Le baptême du Logos,c'est revêtir le Christ.C'est surtout obéïr aux commandements évangéliques, abrégé de la loi mosaïque,à savoir l'amour de Dieu et l'amour du prochain.

    La véritable circoncision n'est pas celle du prépuce mais la circoncision en esprit du coeur.Ce qui veut dire enlever la partie charnelle du coeur,domaine des passions

    La gnose chrétienne enseigne l'abstention du vin et de la viande afin de ne pas exacerber les passions sexuelles.

    Pour le gnostique chrétien,l'amour de l'argent est aussi le pire des vices et en particulier celui de notre civilisation actuelle.Pour l'argent,certains seraient prêts de vendre leur âme au diable.On ne peut servir deux maîtres,Dieu et Mammon.

    Le grand moyen de l'ascèse pour le gnostique est la prière continuelle.La prière à Jésus .Ou encore mieux ,ce que les hindous appellent le japa: la simple répétition du nom de Jésus,dans le silence et mentalement est vivement recommandée.

    On peut voir à ce sujet la prière de Jésus ou l'hésychasme,dans l'Eglise orthodoxe.

    Par son dépouillement du vieil homme,par sa mort à ce monde de convoitise,le gnostique est citoyen du ciel.Il élève ses mains et ses regards vers le ciel.Il fait partie de la société angélique .

    Le logos est ami de l'humanité et le gnostique est le canal de la bonté de Dieu,quand il a vaincu le mauvais côté de son coeur.

    Christ et antéchrist sont liés et la Didakhé ou l'enseignement des apôtres,de même que les écrits de Qoumran ou encore le "Pasteur d'Hermas",le premier livre chrétien,enseignent que le coeur humain est double:coeur supérieur et coeur inférieur.Le combat contre la puissance du mal ,dans le coeur inférieur est le combat de toute la vie du gnostique.Il est combattu par le gnostique avec l'aide du logos.

    Ce logos est aussi pédagogue.Il tient en sa main le bâton de la discipline.Les épreuves sont pour le gnostique pour son salut et son éducation.

    L'âme du gnostique n'agit que par le critère du Juste  qui est  une puissance surnaturelle dans la fine pointe supérieure de l'âme.

    L'âme devient ainsi le temple du saint esprit quand elle s'est accordée à tout instant de sa vie aux paroles de l'Evangile ,au  Logos,au Verbe intérieur.

    Voici donc quelques traits de la gnose chrétienne de Clément d'Alexandrie.Mais il faut aussi recourir aux livres plus documentés que je viens de signaler plus haut.  

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique