• La Bethléem gnostique

     

    Les évangiles font naître  le Yehoshoua' hébreu,transcrit dans nos langues en Jésus,dans la ville de Bethléem qui se situe à 10 km au sud de Jérusalem.

    Cette naissance aurait eu lieu dans une grotte naturelle mais qui rejoint un aspect mythique.

    "Après la naissance de Jésus à Bethléem en Judée,sous le règne d'Hérode,des mages venus d'Orient se présentèrent à Jérusalem.Ou est le roi des juifs qui vient de naître demandèrent-ils.Nous avons vu son étoile en Orient et nous sommes venus lui rendre hommage."

    (Matthieu:2:1/2)

    Beth en hébreu signifie maison mais le mot Lehem a deux sens ,il signifie à la fois pain et massacres.

    C'est pour cette raison que les rabbins qui ont inventé l'histoire de Jésus ont associé le massacre des enfants,jusqu'à 2 ans, de Bethléem,puis de toute la Judée,par le roi Hérode qui craignait de voir vaciller sa royauté.

    Le mot LHM (Lehem) qui signifie pain peut être associé au mot Laham:manger,Lehi:joue,machoire.

    Tous ces mots associés se rapportent au symbolisme de la bouche.

    Le lieu même de la grotte peut aussi être rattaché au symbole de la bouche.

    Mais un sens encore plus ésotérique peut être détaché.

    LH = Léah signifie,sève,force

    M=En lettres complètes MYM (Maïm),ce sont les eaux.

    LHM ou Lehem serait donc,la sève,la force des eaux nourricières.C'est l'équivalent du Noun Egyptien,c'est à dire des eaux matricielles.

    En ce sens Yehoshoua' de Bethléem est l'équivalent du compagnon et aide de Moïse Yehoshoua',fils de Noun.

    C'est aussi l'équivalent de Moïse dont le nom en Egyptien est MS SH qui signifie né des eaux.

    Ainsi,le Jésus de Bethléem n'est pas un être en chair et en os,mais comme l'affirmaient les docètes,un pur corps spirituel.Et j'ajoute,le corps spirituel de tout un chacun,comme l'affirme St Paul dans plusieurs de ses épîtres.Les écrits de St Paul,qui selon les spécialistes ne viennent pas tous de lui,ont été rédigés bien avant les évangiles.

    Les rédacteurs de la Bible ont également fait se comporter en êtres de chair et  d'os,les anges qui sont venus visiter Abraham.Ces anges ont partagé le pain et le vin avec Abraham.C'est du pur symbolisme.

    Sur le plan de la guématrie,LHM a une valeur de:

    30+8+40=78

    C'est le même nombre que l'Esprit-Saint:Rouah Qodesh,en guématrie par rang:

    RWH- QDSH= 20+6+8 +19+4+21=78

    Ainsi,Beth-Lehem,c'est la maison de l'Esprit Saint.

    BYT en guématrie par rang,c'est:2+10+22=34,soit l'équivalent de Rouah,l'esprit intellectuel.

    Yehoshoua' est né de l'Esprit Saint et plus exactement de la maison de l'Esprit Saint.

    Maison se dit Beth mais s'écrit BYTH en hébreu.

    Du mot Byth,les kabbalistes font dériver,banyah ou byniah construction qui est l'essentiel de BINAH qui est l'intelligence,l'intellect transcendant.

    La mystique rejoint ici la philosophie.C'est de Binah,l'intelligence que dérive le souffle de la Bouche ou l'âme=Lehem,encore appelée Sagesse.

    C'est ce qu'ont soutenu des philosophes comme Platon ou Plotin.

    Philon d'Alexandrie écrit aussi:Moïse est l'intellect le plus pur et Aaron est sa Bouche ou Logos.D'après l'Ecriture,Moïse avait en effet la bouche incirconcise et c'est son frère Aaron qui a parlé pour lui près du Pharaon.

    On peut se demander aussi pourquoi,les inventeurs du mythe de Jésus ont fait donner comme parents à Jésus:Marie et Joseph.Voici,le calcul,selon Bernard Dubourg,dans son livre "l'invention de Jésus"

    Marie,en hébreu c'est Myriam=MRYM =13+20+10+13=56

    Et Joseph=YWSPH =10+6+15+17=48

    Marie+Joseph=56+48=104

    Et le fruit des deux=104/2=52,est l'équivalent de BN (Ben) qui veut dire Fils.

    Les évangiles enseignent que Jésus est né miraculeusement par le souffle de l'ange Gabriel.

    Sans le recours à la kabbale on a affaire ici à un affreux cocufiage.

    En effet Gabriel,en hébreu,c'est GBRYAL,soit:

    3+2+20+10+1+12=48 

    Donc,Gabriel=48 = Joseph=48

    L'honneur est sauf !

    Comme on le voit,sans le secours de la Gnose,les Ecritures sont un tissu d'absurdités  et même dans certains cas de cruautés.

    C'est le sens allégorique,initié par les Thérapeutes,les Esséniens, par Philon d'Alexandrie,puis les kabbalistes qui font découvrir le diamant caché dans sa gangue.