• La Bonne Nouvelle

     

     

    La Bonne Nouvelle correspond au mot Evangile qui est d'origine Grec.C'est l'Euaggélion,traduit couramment par Evangélion.

     

    Ce mot se décompose en EU qui signifie en Grec,bien,bonté,félicité.Le terme Français heureux vient de cette racine grecque et plus encore le mot religieux de Bienheureux.

     

    Aggélion vient de AGGELOS:Qui apporte une nouvelle.un messager qui annonce une victoire.C'est aussi le messager de Dieu, l'ange,employé aussi dans le sens d'ange gardien.

     

    Euaggelos est donc le messager,le médiateur qui apporte la nouvelle de la victoire, le salut,la bonté de Dieu avec la félicité correspondante.

     

    L'Evangile original a été écrit en hébreu.C'est  la thèse de Bernard Dubourg dans son livre "L'invention de Jésus"

     

    La thèse de Dubourg peut être validée une nouvelle fois,car on s'aperçoit que c'est le terme hébreu Yeshouâ qui a été traduit par les Grecs par Euaggelos,mot qui a donné Evangile.

     

     

    A ce titre,il faut rapprocher le psaume 95:2 (Hébreu:96:2)

     

    "Chantez au Seigneur et bénissez son Nom.Annoncez chaque jour l'oeuvre de son Salut"

     

    Le mot Salut est écrit Yeshouâ dans les bibles hébraïques.

     

    Ainsi,nous pouvons restituer le texte de Matthieu 4:23.

     

    "Yeshouâ (Josué=Jésus) parcourait toute la Galilée,enseignait dans les synagogues et prêchait le Yeshouâ (bonne nouvelle=salut) du Royaume de Shamaïm (des cieux).Il guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple."

     

     

    Donc Yeshouâ prêchait Yeshouâ .L'Evangile,la bonne nouvelle est donc Yeshouâ,ange:aggelos et agathos:bienfaisant.

     

     

    Dans l'ancien testament,Israël est le Royaume que Dieu s'est choisi.C'est le peuple élu de Dieu (Exode 15:18)

     

    Dieu est le Roi d'Israël.

     

    Après l'Exil des hébreux,les prophètes annoncent le rétablissement du Royaume d'Israël qu'ils identifient au Royaume de Dieu.Dieu sera le Roi par son Messie (Mashiah),roi et prêtre,oint de Dieu).

     

    Ce sera un royaume eschatologique avec le jugement sur les nations.

     

     

    Dans le nouveau testament,le Royaume de Dieu ou des Cieux est en tout homme.C'est en cela que l'Evangile est une Gnose.

     

    C'est le point central de la prédication de l'Evangile,mais c'est un mystère qu'il faut pénétrer (une perle ou un trésor enfoui dans un champ,  et d'autres paraboles ,selon Matthieu)

     

     

    "Ce royaume des cieux est proche de vous" (Luc:10:11)

     

    "Ce royaume est déjà au dedans de vous" (Luc:17:21).

     

    La prière centrale de l'Evangile est le "Notre Père" qui demande la venue de ce Royaume en nous,dans notre coeur.

     

    Les premières lignes sont:

     

    Notre père qui êtes aux Cieux (Shamaïm)

     

    Que ton Nom (Shem) soit sanctifié.

     

    Que ton Règne vienne (en notre coeur)

     

    Que ta volonté soit faite sur la terre comme en Shamaïm.

     

     

    Sur le plan de la Qabale,on notera que Yeshouâh (certains textes ajoutent le Hé final) = Y SH W Â H a une guématrie par rang de 58.C'est le même nombre que LB YHWH,c'est à dire Coeur de YHWH que l'on traduit par l'Eternel.

     

    Les cieux ou Shamaïm s'écrivent SH M Y M.

     

    Mym,ce sont les eaux et SH,c'est le Souffle divin,décrit au commencement en Genèse.

     

    La guématrie par rang de Shamaïm est de 57.

     

    A ce nombre ,on peut selon la Qabale ajouter le Kollel,le chiffre 1,c'est à dire sa racine,donc Shamaïm = 58.

     

    Shamaïm est donc Yeshouâh,le Salut,la bonté,la félicité éternelle,la bonne nouvelle.

     

    On pourra noter également que yeshouâ sans les points voyelles s'écrit:

     

    Y SH V Â

     

    C'est l'anagramme du dieu hindou SHIVA qui signifie également,bon,bienveillant propice.

     

    Il n'y a rien d'étonnant à cela car le sanskrit employé en Inde dérive des langues sémitiques.On peut donc trouver quelques concordances de termes.

     

    Cela avait déjà été souligné par Voltaire qui voyait une analogie entre Abraham,le père des hébreux et Brahman le dieu des hindous,identique au Noun des Egyptiens.

    La bonne nouvelle,ce n'est donc pas la venue du Royaume de Dieu sur terre.

    C'est la grande illusion du judaïsme qui a créé le communisme,ce capitalisme d'Etat et ce terrorisme sanguinaire qui devait être dans l'esprit judaïque,le paradis sur terre.

    C'est aussi la grande illusion des créations de chimères scientifiques.