• La kabbale des 153 poissons de la pêche miraculeuse

     

    Nous trouvons beaucoup de chiffres et de nombres dans les évangiles qui ne peuvent s'expliquer que par le recours à la kabbale hébraïque. 

    Tel par exemple ce chapitre  de Jean :21:1/14.

    Voici 7 disciples de Jésus sur le rivage du lac de Tibériade:

    Simon-Pierre

    Thomas,surnommé Didyme

    Nathanaël,celui de Cana en Galilée

    Les 2 fils de Zébédée,soit Jacques et Jean

    Et 2 autres de ses disciples dont le chapitre n'indique pas le nom.

    Cela fait 7 personnes.C'est le même  chiffre que le mot poisson:Dag en hébreu:DG:Daleth,Guimel=4+3=7

    La nuit ces disciples ne prirent aucun poisson,la pêche a été vaine.

    Et voici qu'au lever du jour,Jésus ressuscité leur apparut.Jésus leur dit:"mes amis vous n'avez rien à manger ?"."Non leur répondit-ils".Mais il leur dit:"Jetez le filet à droite de la barque et vous trouverez".Ils le firent : ce filet ne s'était pas rompu malgré l'abondance du poisson et il fut tiré sur le sol.

    Il y avait exactement 153 poissons,pas un de plus,pas un de moins:153.

    Jésus qui était ressuscité leur dit "venez déjeuner".Il s'approcha,prit le pain et le leur donna,ainsi que le poisson.

    Le nombre de 153 est issu d'un calcul de la kabbale hébraïque.Bernard Dubourg dans son livre "L'invention de Jésus " en indique les valeurs guématriques:fils de l'Elohim,fils de Dieu,la Pâque,l'agneau pascal etc..

    On trouve aussi dans la littérature  que ce nombre de 143 est dit triangulaire.

    C'est l'addition de chiffres composant le nombre 17.

    Car:1+2+3+4+5+6+7+7..............17=153

    Le nombre base est donc 17.Mais d'où vient de nombre 17 ?

    Sur le mystère de ce nombre,les commentateurs sont moins diserts et surtout moins convaincants.

    Un guide touristique,spécialisé en religion et en archéologie,rencontré en Israël,m'explique que 7 est le nombre du nouveau testament et 10 celui de l'ancien testament.Il n'en sait pas plus et cela n'explique rien.

    On lit aussi sur internet que 7 représente la perfection et 10 la complétude.

    Ah bon ?

    Je pense qu'il faut fouiller un peu plus dans la kabbale hébraïque.

    Les disciples dont 7 et l'initiale de Jésus ou Yeshou en hébreu est Y qui a une valeur de 10.Nous avons là nos 17.

    De même pour le poisson DG=Dag =7 qui ajouté à  ce yod ou youd,valeur 10,donne 17.

    Mais il est encore une autre explication plus subtile de ce nombre 17.

    Il faut se souvenir que les disciples avaient faim et ils mangèrent du pain  et du poisson rôti sur du feu,à la suite de la pêche miraculeuse.

    Cela a donc un rapport avec la Bouche qui, absorbe les aliments.

    Or,Bouche se dit Pé en hébreu et a une valeur guématrique par rang de 17.

    Nous tenons donc bien là nos 17 bien cachés.

    Dag le poisson,donne le mot Dagah qui signifie se multiplier.En effet,les poissons dispersent leurs oeufs par milliers et se multiplient facilement.L'idée d'abondance  et de fécondité est liée au poisson.

    Le nombre de 17 ,la bouche aboutit donc à 153.

    Ce nombre de 153 est composé de 100,valeur de Qouf,

    50,valeur de Noun,

    3,valeur de Ghimel.

    Le mot Quouf,signifie tourner ,idée de cercle.Il s'écrit Q-W-F et sa valeur guématrique est de 186.C'est la valeur des lettres du tétragramme sacré YHWH,dont chacune a été portée au carré.

    Y2+H2+W2+H2=100+25+36+25=186

    Par ailleurs,le Qouf  hébreu est composé d'un kaf à droite et d'un vav à gauche dont la valeur est de 20+6= 26,soit la valeur de YHWH,le tétragramme sacré des hébreux.

    Le Noun en araméen signifie poisson ou serpent d'eau.Le Josué de l'ancien testament est appelé Fils de Noun.

    Le Noun,dans la théologie Egyptienne ancienne, ce sont les eaux primordiales,dont le Créateur Atoum a émergé.

    Le Ghimel vient de gamal,chameau dont la propriété est la faculté de traverser le désert,grâce à ses réserves.Le désert se dit midebar en hébreu et contient le mot Dabar,parole,qui est émanée de la bouche.

    On peut noter aussi par ailleurs que 153 se réduit à 1+5+3=9

    Le chiffre 9 est le Têt Hébreu qui a la forme d'un  cercle ouvert vers le haut.

    Il signifie serpent en hébreu et plus spécialement ouroboros,selon Franck Lalou.

    L'ouroboros déjà connu des anciens Egyptiens,le serpent dont la tête rejoint la queue,signifie l'harmonie des contraires et aussi l'infini et l'éternité.

    L'être mythique qu'est Jésus qui est Le Logos selon St Jean,n'a donc rien à voir avec la littérature catholique ou autre et l'image dégradante d'un dieu crucifié par les hébreux ,pour attiser la haine anti-juive.

    Jésus est un pur produit de la kabbale hébraïque.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et deux autres de ses disciples dont on n'indique pas le nom.