• La ville ésotérique de Nazareth

    Selon le récit mythique des évangiles,le Christ serait né à Bethléem en Galilée et aurait vécu à Nazareth en Judée.

    "Après le retour d'Egypte,Joseph et sa famille s'installèrent à Nazareth où ils avaient fui pour se protéger d'Hérode."

    (Matthieu:2:23)

    Or,Nazareth s'écrit en hébreu Netsareth.Le tsadé hébreu a été transcrit par un zayin ou un z latin.

    C'est Ernest Renan qui le premier a démontré que cette ville de Nazareth était fantomatique.

    Cette ville de Nazareth n'est citée ni dans l'ancien testament,ni dans le Talmud,ni chez St  Paul,ni chez aucun historien.

    La référence écrite de cette ville n'apparaît qu'au 4° siècle.

    Selon certaines sources ,les Croisés ne trouvèrent aucune ville ou village du nom de Nazareth et ce sont les chevaliers de la Croix qui fondirent  cette ville au 13° siècle.

    Aujourd'hui Nazareth compte environ 70.000 habitants ,en majorité musulmans.

    Les Nazaréens étaient une secte juive qui existait bien  avant le 1er siècle et qui faisait l'objet de malédictions chez les juifs orthodoxes.

    Les chrétiens étaient au début appelés Nazaréens chez les juifs et les arabes.Le mot de chrétiens a été donné à Antioche en Syrie au 1er siècle de notre ère aux Nazaréens.

    Selon le cardinal Daniélou ce mot de chrétiens viendrait d'une petite croix ,peinte ou tatouée sur le front.

    Ce signe vient du prophète Ezéchiel, celui du Tav marqué au front,signe des "Sauvés".

    Le Tav hébreu avait primitivement la forme d'une croix.

    Le Grecs ont vu dans cette croix le signe KHI,initiale du Krestos ou oint,traduction de Machiah ou Messie en hébreu.

     Les Nazaréens sont cités dans la Bible en Juges  XIII:6/7 et en Samuel I:1.Mais ce mot vient de NAZIR dont l'exemple  type est Samson.

    Un NAZIR était consacré à Dieu et devait se laisser pousser la barbe et les cheveux.Il ne devait en outre ne pas boire vin ou de boisson alcoolisée,ni même de produits de la vigne

    Nazir,signifie,coupé,séparé.C'est l'équivalent d'un moine,séparé du monde et  qui se consacre à Dieu.Mais. c'est un voeu temporaire.Ensuite,le Nazir reprend une vie normale.

    Cette description ne concorde pas au personnage mythique de Jésus et que l'on nous présente comme buvant du vin,changeant l'eau en vin et assimilant le vin à l'Esprit.

    Il faut faire la distinction entre Nazaréens et NETSAREENS.

    Nazareth s'écrit NETSARETH en hébreu.

    Les commentateurs font dériver Netsareth de Netser,bourgeon,Germe en s'appuyant sur une prophétie d'Isaïe:

    "Un rameau sortira de la souche de Jessé.Un germe sortira se ses racines,sur lui reposera l'esprit su Seigneur."

    (Isaïe:11)

    Mais, selon mon point de vue,il existe une explication plus ésotérique.

    Dans le mot Netsareth,il faut extraire la racine NETSAH.

    En hébreu,Netsel,signifie sauvé,délivré,être arraché du danger.

    Et Netsah en hébreu,c'est la Gloire,la victoire,la durée,l'éternité.Or la guématrie classique ou par rang de NTSRTH est de 74,ce qui est le chiffre du mot A'D : éternité.

    .

    Le mot Gloire doit retenir notre attention car il est intimement lié à la signification de lumière,de monde subtil.

    Il faut rattacher Netsah  au hiéroglyphe Egyptien NKHT (NAKHT) représenté par le bras tendu droit tenant un bâton de défense et qui signifie,Force,Victoire,de même que son dérivé hébreu Netsah.

    La terminaison RT en hébreu,c'est RESH:la Tête et TAV,le signe,la croix.Nous avons donc ici écrit en hébreu la caractéristique des premiers chrétiens:le Tav ou la croix sur la tête ou le front,signe des Sauvés,les NOTSRIM,les Netsaréens.

    Selon les manuscrits découverts à Qumrân près de la Mer Morte,les Esséniens faisaient une lecture particulière d'Ezéchiel.

    Il est donc assez probable que les Netsaréens sont à rattacher aux Esséniens,promoteurs de la Nouvelle Alliance.

    Damas en Syrie était le pays de la communauté de la nouvelle alliance.Son nom en hébreu est DAMASEQ et peut se lire MIQUEDASH,le sanctuaire.

    C'est sur ce chemin de Damas que St Paul reçut son illumination ou Satori.St Paul,de même que Jean Baptiste sont à rattacher aux Esséniens,secte assez proche aussi des Thérapeutes qui faisaient une lecture allégorique de la Torah,selon Philon d'Alexandrie.

    Je signale aussi que le baptême dans l'Eglise primitive était appelé illumination. 

     

    Or,on a vu plus haut que la famille de Jésus revenue d'Egypte se fixa à Netsareth.

    Il ne faut donc pas repousser comme incongrue l'explication Egyptienne,puisqu'on nous fait venir le Jésus mythique de l'Egypte.

    La Vierge à l'Enfant chrétienne vient d'Isis allaitant son enfant Horus.

    La passion du Christ est calquée sur celle d'Osiris,trahi par son frère Seth.Ce mot Seth a donné le mot Satan.

    On notera aussi la parenté entre Judas,en hébreu Youda et Yehoshoua (Josué qui en abrégé donne Jésus )

    Ils sont contenus dans le même Y,qui peut se prononcer Yod ou Youd qui est aussi l'initiale du mot YHWH (Yahvé),signifiant l'Eternel en hébreu,car étant la conjugaison du verbe être au présent,passé et futur.

    Selon Clément d'Alexandrie dans ses Stromates,YHWH se prononçait par les hébreux YAOUE'.

    Et même ce nom de Dieu vient des Egyptiens.C'était l'appellation de Yâh, le dieu de la Lune,appelé aussi Djéhouty que les Grecs ont transformé en Téouty,puis en Thot,Logos et coeur de Rê.

    C'est aussi ce Thot Egyptien qui a été le modèle de l'Hermès des Grecs.

    Ainsi,la figure de Yehoshoua' de Netsareth s'éclaire.

    Yehoshoua' signifie Yâh ou Dieu sauve,délivre.

    Faisons un peu d'historique:Osée ou Hosha' en hébreu,fils de Noun, était le compagnon et l'aide de Moshé (Moïse).

    Hosha' signifie "Sauvé" et là encore,je trouve une racine Egyptienne.

    Le parallèle existe en hiéroglyphes Egyptiens.C'est le mot OASH qui dans les hiéroglyphes signifie,appel,secours,sauvé.

    Ce mot est représenté par un homme qui tend ses deux bras en avant dans un geste de supplication et qui est assez proche du signe KA.

    Le mot Egyptien OASH a été interpolé en OSHA (Osée= Sauvé) de même que le mot Egyptien Maât qui signifie Justice-Vérité a été interpolé par les juifs en Amet et qui a le même sens.

    C'est Moïse,un nom Egyptien aussi (MES-SH:Né des eaux) qui a donné un Y a HOSHA,selon le récit biblique et depuis sa victoire sur les Amalécites,Hosha s'est appelé YHOSHA,qui avec les points voyelles sous le SH,s'est prononcé depuis Yehoshoua.

    Le geste de Moïse pour la victoire de Josué contre Amaleq peut faire l'objet d'une gnose que je développerai dans un autre article.

    Pour résumer,Yehoshoua de Netsareth se différencie de Yehoshoua fils de Noun et en même temps le complète sur le plan ésotérique.

    Netsareth,c'est la ville,c'est à dire la résidence de Gloire,donc de lumière du Logos de justice-vérité.

    Yehoshoua ou Jésus de Netsareth est comme l'affirmaient les Docètes et gnostiques du christianisme primitif,une vision de Gloire du Logos.

    Ainsi,on comprend mieux cette phrase d'Actes:3:6:

    "Pierre leur dit:je n'ai ni argent ,ni or,mais ce que j'ai,je te le donne:au Nom de Jésus de NETSARETH,lève toi et marche"

    Et le paralytique fut guéri.

    C'est NETSARETH qui est l'Efficace du nom de Jésus.

    Jésus ou Yéhoshoua signifiant Dieu sauve,guérit et Netsareh,la victoire,c'est le Dieu salvateur éternellement victorieux qui guérit le paralytique.