• Le nombre 30 et l'invention de Jésus.

     

    Les lettres de l'alphabet hébraïque correspondent à des nombres.Le travail sur ces nombres est un élément de la kabbale qui signifie réception ou enseignement de maître à disciple.

    C'est ainsi que l'on apprend dans l'Evangile que Jésus commença sa prédication vers l'âge de 30 ans.

    Ce nombre n'a pas été choisi au hasard car celui-ci correspond  à la lettre L ou LAMED qui doit se lire LIMED et qui signifie en hébreu,enseigner.

    Donc,Jésus l'Enseignant ou LIMED,enseigne par le L de cette lettre,la plus haute de l'alphabet hébreu.

    Cette lettre est au 12° rang de l'alphabet.Ainsi le LIMED est relié au 12,c'est à dire aux 12 disciples.

    Cependant,je décèle dans cette lettre une origine Egyptienne.

    La terminaison MED signifie en hiéroglyphe Egyptien complet MEDOU qui est un bâton ou sceptre,symbole de la Parole.

    La lettre L n'existe pas en hiéroglyphes Egyptiens.Les Egyptologues remplacent cette lettre par l'équivalence du signe R,ou la bouche.

    Je pense qu'il y a une ressemblance plus profonde avec le hiéroglyphe DJ,un serpent dressé et le L ou Lamed hébreu.

    Ce DJ Egyptien est quelquefois noté DI.Les Grecs ont transformé cette lettre en T.

    Ainsi le nom du Logos et Coeur de Rê Djéhouty a été transformé par les Grecs en Théouty,puis abrégé en Théout,puis en Thot.Le mot Thot signifie par ailleurs en hiéroglyphe:main.

     

    Dans l'Evangile,on retrouve ce nombre 30 en Matthieu 27:3 .

    "Judas reçut 30 pièces d'argent des grands prêtres et des anciens pour livrer Jésus."

    Judas,c'est JUDA qui s'écrit en hébreu YEHOUDAH:Yod,Hé,Wav,Daleth,Hé.

    Ces lettres-chiffres ont une valeur de:10+5+6+4+5=30

    JUDA ou Yehoudah signifie gloire ou louange à Dieu,c'est à dire Yâh,abréviation de YHWH.

    Dans l'Evangile on trouve plusieurs YEHOUDAH:

    YEHOUDAH,frère de Jésus:(Matthieu:13:55)

    YEHOUDAH le Juste ou Jacques:

    YEHOUDAH THOMAS,ce qui veut dire Jumeau,redondance avec Dydime:même sens.

     

    L'Evangile de Judas,avec d'autres évangiles apocryphes ,c'est à dire secrets (Thomas,Marie,Philippe) a été découvert en 1970 dans une catacombe dans le désert à Nag Hammadi en haute Egypte. 

    JUDA,YEHOUDAH n'est pas le traître décrit dans les évangiles canoniques,mais il est l'Apôtre par excellence,celui que Jésus choisit.

    Le rôle de Yehoudah est de délivrer l'homme Jésus mythique de son enveloppe charnelle ,pour libérer son moi pneumatique éternel.

    La naissance de l'homme pour les gnostiques est considérée comme une chute de l'âme dans la monde de la matière.Le Salut consiste au retour à l'origine.Il s'agit de retrouver son moi pneumatique et mieux même son Noùs:esprit intelligence qui est l'époux de l'âme.

    On retrouve ces mêmes notions dans les upanishads hindoues où l'atman ,l'âme,l'esprit dans ses profondeurs internes est de la même essence que Brahman,Dieu,l'Absolu.

     

    L'Eglise officielle a persécuté la Gnose qui est la Connaissance.

    Mais quel crédit à porter à cette Eglise officielle qui nous présente un Jésus qui meurt pour expier les péchés du monde.

    Ceci est la théorie juive du bouc émissaire où les prêtres imposaient les mains sur un  bouc pour transférer les péchés d'Israël,puis envoyaient mourir ce pauvre bouc dans le désert.

    Cette Eglise officielle est une Eglise de sauvages et d'abrutis qui ne s'aperçoivent même pas de la monstruosité des enseignements qu'ils délivrent.

    C'est un retour aux sacrifices humains tels que le pratiquaient en Gaule les Druides.Il faut bénir l'invasion Romaine qui a mis fin à ces sacrifices humains,tels que le décrit César dans son livre "la guerre des Gaules"

    Que penser aussi du cannibalisme de l'eucharistie,comme les sauvages mangeaient leur dieu-totem pour acquérir les vertus de ce dieu.

    Le nombre 30 est aussi celui de la réconciliation et du dédommagement.

    "Si le boeuf frappe un esclave ou une servante,on paiera à son maître 30 sicles d'argent et le boeuf sera lapidé"

    (Exode:31:32)

    A relier à l'apaisement du dommage,le nombre 30 qui se dit en hébreu:SHLOSHIM.

    Dans ce mot SHOLOSHIM,on notera SHALOM qui signifie Paix et ISH:L'homme.

    En Egypte ancienne ,l'année comptait 12 mois de 30 jours,à la fin de laquelle on ajoutait 5 jours dits épigonèmes pour compléter l'année.

    L'intervalle entre deux nouvelles lunes est de 30 jours.

    Les hébreux,jadis,lors des nouvelles lunes apportait un sacrifice au Seigneur.

    La Lune,non seulement régit la végétation,les marées mais aussi sert de repère aux mois.

    Chaque nouvelle lune est donc une résurrection.

     

    Yehoudah,ou le 30,louange à Yâh,puissance lunaire de Yâh était chez les anciens Egyptiens le Dieu Lune,appelé aussi Yâh Ce nom était aussi associé à Thot,le Logos.

    Ces 30 pièces étaient en argent.Or,l'agent est traditionnellement associé à la Lune,tandis que l'or est le symbole du soleil.

    La Lune dans sa réalité métaphysique,selon les upanishads hindoues, est le passage obligé des âmes sauvées,avant de se fondre dans l'Absolu.

     

     Ainsi,le nombre 30 est celui de l'homme nouveau,l'homme d'argent qui trône au milieu des étoiles,avant de se fondre dans l''Ether ou Akhasa ou Brahman.

    J'ajoute également que Judas dans les Evangikes est nommé Iskarioth. Il faut lire ISH QERIOTH qui siignifie l'homme de QERIOTH.

    Or,QERIOTH était la ville de JUDA,le 4° Fils de Jacob et le coeur bien aimé de YHWH.

    Ceci renforce le nom bénéfique de JUDA que les malveillants de l'Eglise officielle cannibale ont transformé en homme abominable.