• Origine du nom de Jésus dans les évangiles

     

    La langue Copte est la langue originelle de l'église Copte orthodoxe.

    Elle correspond à la langue Egyptienne ancienne,que les habitants de cette contrée parlaient depuis 5000 ans avant JC,jusqu'au 18° siècle de notre ère.

    Pour plus d'informations à ce sujet,se reporter au livre de Michel AMIN:"La langue Copte dès l'origine à nos jours".

    Dans la liturgie de l'église Copte,Jésus est appelé Itsous qui peut se lire aussi Itsoous qui donnera le Grec Iéssous.Quant à l'hébreu,Jésus,c'est Yeshou.

    L'Evangile de Thomas original,dont on ne connaissait que des bribes,relatées par Origène ou Clément d'Alexandrie a été retrouvé en entier dans la langue Copte à Nag Hammadi en haute Egypte,en 1945. (Il n'y a rien  de secret qui ne doive être découvert)

    Il reposait dans une jarre d'un  mètre de haut,dans une grotte avec d'autres écrits du christianisme primitif,dont l'évangile selon Philippe.

    L'évangile dit de Thomas est une suite de sentences ou de dits,recueillis par un certain  Thomas,mot dont la racine est Tum (Toum) qui signifie jumeau.Ce mot TOUM peut être dérivé du dieu primordial ATOUM qui a crée le monde avec ses deux mains et expulsé de son sein les jumeaux SHOU et TEFNOUT.

    Le prologue de cet évangile selon Thomas est le suivant:

    "Voici les paroles secrètes qu'a prononcées Jésus vivant et qu'a transcrites,Juda Thomas,le Jumeau."

    Dans le fac similé du début de cet évangile Copte,publé par André Wautier dans son livre "paroles gnostiques de Jésus" Editions Ganesha,le nom du Jésus écrit en Copte a attiré mon attention.

    L'Initiale de ce nom est un Djensa.Ce Djensa dérive de l'hiéroglyphe Egyptien DJ

    qui représente un  serpent rampant.Le nom de Jésus dans l'évangile de Thomas Copte est DJEOOU

     

    Or,DJEOU est le nom Egyptien du Dieu qui sera dévalorisé en THOT par les Grecs et plus tard le prototype d'Hermès.

    C'est le scribe de l'Ennéade,le Logos et le coeur de Rê.

    Plutarque nous explique que Thot,l'homme à tête d'Ibis (EB en hiéroglyphe) représente le coeur de Rê,parce que lorsque l'ibis dort,la tête repliée sous l'aile,il a

    une forme de coeur. De plus le bec de l'Ibis fait penser au calame du scribe.

    Les hiéroglyphes ont aussi des sens secrets,l'ibis DJEOU,contient aussi le nom HOU qui est  Logos,toujours lié à Sia,l'intelligence,dans la  barque divine.

    Le DJ,serpent rampant suivi de la corde dressée verticalement,signifie serpent dressé et fait penser à la kundalini hindoue.

    La terminaison TY de DJEHOU -TY peut avoir différentes explications.Selon Champollion dans son dictionnaire c'est le signe du duel mais aussi peut indiquer le redoublement d'une lettre,en l'occurrence ici le poussin qui peut se dire O,OU.

    Le TY du hiéroglyphe:un demi cercle sous lequel se trouvent deux traits obliques parallèles,peut aussi se lire DI ,car le demi-cercle,toujours selon Champollion a plusieurs vocalisations ,dont le D ou delta des Grecs.

    Dans ce cas,DI veut dire Donner.DJEHOUTY serait donc,celui qui donne Hou,c'est à dire le Logos.

    Hou,c'est tout à fait le sens du prologue de l'Evangile de Jean:YOHANAN,la grâce,la miséricorde,la charité de Yäh.

    Yâh est encore u n mot Egyptien.C'est le Dieu Lune.Et Moïse est encore un  autre mot Egyptien qui signifie MES-SHE,c'est à dire Né des eaux.

    Thot est celui qui préside à la pesée du coeur.Il est appelé le taureau ou le KA de Maât,la Vérité Justice représentée par la plume d'autruche,tout comme SHOU,le souffle lumière.

    Dans la pesée du coeur,consignée par Thot,le coeur du défunt,dans la Balance, doit être aussi léger que la plume de Maât pour être Justifié,être Maâ-khrou,JUSTE DE VOIX et entrer au Ciel dans la société des Imakhous.

    Or Jésus dans les évangiles est aussi associé à Maât:Vérité Justice.

    La prière centrale,le Pater,demande le Royaume de Dieu ou des Cieux ET SA JUSTICE.

    Les mentions dans l'Evangile du mot :"En Vérité,en Vérité"sont innombrables.

    Et Jésus dans les évangiles est celui qui,donnera le Paraclet,l'esprit de Vérité,c'est à dire Maât dont il est le Ka,la puissance

    Le mot Vérité se dit AMET en hébreu (mais prononcé Emeth)

    Ce mot AMET est l'anagramme du mot Egyptien Maât:Vérité Justice.

    Enfin,on remarquera que dans le Credo ou symbole des Apôtres de l'église chrétienne,il est dit que Jésus,assis à la droite du Père,jugera les vivants et les morts.

    C'est une réminiscence du Thot  ou DJOOU qui préside à la pesée des coeurs et du jugement pour l'avenir post mortem.

    Thot a donné le dieu Hermès chez les Grecs.

    Mais THOT,DJOOU a donné Jésus dont les dits se trouvent encore parsemés dans les évangiles de Matthieu ou Marc.

    A cette image du Logos s'est ajoutée tardivement une histoire à dormir debout,un  conte abracadabrantesque,un  jésus marchant sur les eaux  et né de la Vierge Marie,tout en cocufiant le pauvre Joseph !

    Madame Desroches Noblécourt Egyptologue et académicienne a écrit le livre :

    "le fabuleux héritage de l'Egypte".Elle a bien vu la relation entre Isis tenant son fils EROU (Horus) et Marie tenant l'enfant Jésus.

    J'ajoute quant à moi,en tant qu'amateur non  diplômé en quoi que ce soit,que cet héritage doit être complété par la merveilleuse figure de DJOOU (THOT) 

    qui nous a donné Jésus 

     

     

     

     

     

     

     

     

     ,