• Point de vue gnostique sur Marie Madeleine,compagne de Jésus

     

    Selon Luc 8:2,Marie dite de Magdalah a été délivrée de 7 démons par Jésus .C'est la première disciple femme qui suivit Jésus jusqu'à la mort.La première aussi qui eut la vision de sa résurrection.

    L'Eglise la présenta comme une prostituée,bien que cela ne soit pas indiqué dans l'Evangile.

    Selon les historiens,la ville de Magdalah n'est pas signalée dans l'ancien testament ni chez Flavius Josèphe.Il en est de même pour la ville de Nazareth.

    L'explication du mot Magdalah est ésotérique,ce que nous verrons plus loin.

    Pourquoi cette vision accordée en premier lieu à Marie ?

    Nous avons  affaire ici à un jeu de mots.

    Marie ou Maryam en hébreu vient de la racine MAREAH :MRAH qui signifie vision,apparition,une vision envoyée par Dieu mais a aussi  le sens de miroir selon Exode 38:8.

    Encore un autre jeu de mots en ce qui concerne la mort de Jésus:

    Selon Jean:19:50/53 Joseph d'ARIMATHIE demanda à Ponce Pilate l'autorisation d'emporter le corps de Jésus.Il l'ensevelit ensuite dans un sépulcre où personne n'avait encore été mis.

    Arimathie n'est pas une ville,pas plus que Nazareth ou Magdalah.

    Arimathie vient de l'hébreu AHARI MOTH qui signifie après la mort.

    C'est encore un mot qui a été forgé pour la circonstance.

    Maintenant,voyons le mot MAGDALAH.

    Magdalah vient de l'hébreu Miguedal qui signifie Tour,haute muraille:Miguedol.

    L'autre racine qu'on ne trouve chez aucun commentateur est la terminaison DALAH,ce qui signifie chose mince, pendante,un fil qui pend.

    C'est ici qu'intervient la notion  de prostituée, rattachée au nom de Rahab dans le livre de Josué.

    Rahab qui habitait une maison attenante à l'enceinte de la ville de Jéricho,habitait dans la muraille (Josué:2:15).Elle a caché les deux éclaireurs de Josué,sur une terrasse,sous des tiges de lin qu'elle avait étalées.

    Puis elle fit descendre par une corde attachée à sa fenêtre les deux éclaireurs.

    Les murs de Jéricho se sont effondrés,par les 7 trompettes et les 7 circonvolutions autour de la ville.Puis la ville de Jéricho qui faisait obstacle à l'entrée de Josué en Terre Promise a été détruite par le feu.

    Mais Josué avait donné un signe de salut à Rahab.Il s'agissait d'un  fil rouge pendant à sa fenêtre,la même où étaient sortis les éclaireurs,par une corde.Ce fil rouge,pendant à sa fenêtre permit de la reconnaître,pendant l'assaut,puis de la mettre à l'abri avec les siens au milieu d'Israël. (Josué 6:25)

    Jéricho ou Yehero en hébreu signifie la ville de la lune:Yareah.

    Ce fil rouge se dit, fil Shani en hébreu.

    Shani peut aussi se lire Sheni qui veut dire second,autre et Shenim,c'est la dualité,être deux.

    Shani:SH-N-Y a une guématrie par rang de 21+14+10=45 soit le même chiffre qu'ADAM:ADM =1+4+40=45

    On peut donc lire fil Shani ou fil EDOM:rouge, qui s'écrit ADM et peut se lire ADAM.

    Or,on retrouve la notion de fil écarlate dans le Cantique des Cantiques:4:3.

    "Tes lèvres sont un fil d'écarlate et ta bouche est charmante"

    Le mot prostituée se dit ZONAH en hébreu:ZWNH.Ce mot est proche de YONAH:YWNH qui signifie la colombe.

    La colombe a toujours été le symbole des déesses de l'amour.

    Le sanskrit est un dérivé lointain des langues sémitiques et le mot  YONAH se rattache au sanskrit YONI,le sexe fémlinin ou la matrice.

    C'est ici que s'exprime la dualité :SHANI :Rouge,le sang,l'âme et SHENI,la dualité.Le fil double de la bouche du cantique des cantiques.

    L'Evangile selon Philippe présente Marie Madeleine comme la compagne de Jésus qu'il embrassait souvent sur la bouche.

    Nous avons affaire ici au docétisme et non à des personnages en chair et en os.

    Il s'agit des mystères de l'âme.

    Les rabbins ou les kabbalistes qui ont inventé le mythe de Jésus du nouveau testament se sont servis du personnage de Josué de l'ancien testament.

    Le personnage de Marie Madeleine est dans la continuité de Rahab,sauvée grâce au fil de grâce de Yehoshoua' ou Jésus.Marie peut aussi avoir la racine Egyptienne MERI qui signifie Aimée et Marie de Magdalah a été sauvée grâce à ce fil DALAH,signe d'amour de Jésus.