• Pourquoi Jésus ne peut être né à Bethléem

     

    "Après la naissance de  Jésus à Bethléem de Judée,sous le règne d'Hérode,des mages venus d'Orient se présentèrent à Jérusalem."Où est le roi des juifs qui vient de naître ? demandèrent-ils.Nous avons vu son étoile en Orient et nous sommes venus lui rendre hommage".

    Le roi Hérode s'émut à cette nouvelle et tout Jérusalem avec lui.Il convoqua les grands prêtres et les scribes du peuple et s'enquit auprès d'eux de l'endroit où devait naître le Christ."C'est à Bethléem de Judée,lui dirent-ils:Voici l'oracle du prophète:Toi,Bethléem,terre de Juda,c'est de toi que doit sortir le chef qui doit gouverner mon peule,Israël.(Michée.5:1)

    Pour  Luc :2:4,Bethléem est le lieu de naissance et de couronnement du roi David ,fils de Jessé :ISHI/ Ishaï,qui signifie,le vivant,le fort et selon Isaïe 11:1:"Il sortira :"Il sortira un rejeton du tronc d 'Ishaï,c'est à dire que le Messie sera un descendant de David .Selon la Genèse,Bethléem est le lieu du tombeau de Rachel qui signifie brebis.

    Bethléem c'est la maison du pain :en hébreu,Lehem=pain, Beth= maison.Pour les arabes,selon une étymologie assez singulière,ce serait la maison de la viande !!

    On se demande pourquoi d'ailleurs Jésus,fils de charpentier et charpentier lui-même selon les évangiles serait né dans la maison du pain:un fournil,un four?

    Le nom complet de Bethléem est Bethléem- Ephrata,ainsi qu'il est écrit en

    Michée 5:1.

    Le nom d'Ephrata signifie en hébreu Fécondité.

    Ephrata est aussi le nom de l'épouse de Kaleb,le compagnon fidèle de Josué qui a accompagné l'aide  de Moïse dans la découverte de la Terre Promise.

    Kaleb signifie: Comme le Coeur.

    Ils eurent pour enfant Hur:Hour en hébreu  qui a deux définitions soit blanc,soit cavité,caverne.

    Les évangélistes font donc naître le Christ à Ephrata qui signifie fécondité.

    Ce mot s'écrit en hébreu:A-PH-R-T.

    La racine de ce mot est PHAR qui signifie taureau.

    Le taureau était dans la mythologie ancienne Egyptienne,le nom du KA,c'est à dire du double énergétique de l'homme,que l'on peut assimiler à la kundalini dans l'hindouisme .

    Dans la la traduction des hiéroglyphes égyptiens  la lettre R a quelquefois été remplacée par la lettre L.

    D'autre part,dans la kabbale hébraïque le R et le L sont des lettres équivalentes.

    Le L ou Lamed est la plus haute lettre de l'alphabet,assimilée à la reine de l'alphabet,qui décomposée en ses éléments simples donne le nombre de 26,celui du tétragramme sacré.

    D'autre part le R ou Resh en hébreu signifie la tête,mot qui a donné Rex,Roi.

    Donc ces deux lettres R et L ont des affinités en hébreu.

    C'est pourquoi ,j'en déduis que LEHEM ,le pain qui n'a aucun sens dans le contexte était en réalité REHEM,qui signifie la matrice en hébreu.

    Beth Lehem est donc en réalité Beth Rehem,la maison de la matrice ,ce qui est cohérent avec son nom primitif d' EPHRATA,la féconde.

    La matrice,c'est en hiéroglyphes Egyptiens OUT qui fait l'objet de considérations ésotériques dans la mystique Egyptienne.Ce terme Egyptien OUT a donné le mot Utérus.

    C'est par le passage par la peau OUT,encore appelé rite du Tikenou que le roi Egyptien renouvelait ses forces  et acquérait la vie éternelle.

    Le Jésus des Evangiles est-il le continuateur de Josué Biblique ?Par quelques éléments épars et dans un sens seulement allégorique,oui.Est-il le continuateur du roi David ? Certainement que non puisque les évangiles lui font dire :"Mon royaume n'est pas de ce monde."Donc la concordance faite avec la prophétie de Michée  tombe à plat et n'a aucun sens.Et les évangiles sont dans une contradiction absolue.

    Le nom de Jésus est Yeshou en hébreu,un nom  courant à cette époque.

    Le nom de Moïse a une racine Egyptienne:Mès-She qui signifie né des eaux.

    On peut trouver la même racine Egyptienne en Jésus: Yeshou.Shou est le souffle lumière,le premier né de Râ avec sa soeur Tefnout.

    Quant à yâh,c'est le dieu de la Lune,souvent associé à Thot,le Logos et coeur de Râ.

    Je pense que les évangiles ont été trafiqués,truqués et falsifiés.C'était d'ailleurs l'opinion du philosophe Celse dont on trouve quelques bribes dans la controverse avec Origène,un des premiers pères de l'Eglise.

    Pour être juste cependant,il faut noter qu'Origène dans sa controverse avec Celse note qu'il avait vu nombre de possédés être guéris par l'invocation du nom de Ieshou.C'est que ce nom correspond à un certain mystère de l'âme.