•  

     

    Le mot gnose vient du grec gnosis qui signifie intelligence,connaitre,savoir et aussi sentences des sages et des philosophes de la Grèce.

    Ce mot Grec est issu du sanskrit Jgna qui a le même sens d'intelligence et de savoir.

    Mais ce mot gnose a évolué vers le sens de connaissance secrète ou tout au moins réservée aux pneumatiques,aux gens doués d'esprit,contrairement aux hyliques,tournés vers la chair et la matière,incapables de comprendre.

    Un  ignorant ou un  agnostique est un être privé de gnose. 

    L'Eglise catholique,depuis l'empereur Constantin et ses différents conciles a sans arrêt condamné et brûlé les livres des gnostiques.Elle a depuis le début  présenté Simon le Magicien comme le père de la gnose.Le principal père de la persécution des gnostiques est Irénée de Lyon,qui dans son livre "contre les hérésies",prend toute l'Ecriture dans son  sens littéral et affirme à la page 573 de son  livre  que Jésus nous a rachetés par son sang versé,un sacrifice donc humano-divin qui nous ramène aux pratiques des Druides et des peuples primitifs.Les Druides en Gaule pratiquaient en effet les sacrifices humains.Ceux-ci cessèrent grâce à l'invasion des Romains,héritiers de la pensée Grecque et plus évolués.

    Quant à l'eucharistie:manger la chair et boire le sang du Christ,ceci ramène soit au cannibalisme africain soit à la religion de Mithra concurrente un temps du christianisme.

    Pourtant,l'instruction  des évangiles même canoniques reconnait l'importance de la gnose.

     

    "Malheur à vous,docteurs de la Loi !Parce que vous avez enlevé la clef de la GNOSE.Vous n'y êtes pas entrés vous mêmes et vous avez empêché ceux qui voulaient y entrer."

    (Luc:11:52)

     

    "Il ne leur parlait point sans paraboles mais en particulier,il expliquait tout à ses disciples."

    (Marc:4:34)

     

    "Jésus leur répondit.Parce qu'il vous a été donné de connaitre les mystères du Royaume des cieux et que pour eux,il ne leur est point donné de connaitre."

    Le coup d'arrêt définitif à la gnose a été perpétré par le génocide de l'Eglise contre les Cathares et les Albigeois.

    La raison de ces persécutions réside dans  l'expérience concrète que tout être humain peut avoir accès à Dieu sans passer par l'Eglise,laquelle  a inventé le

    postulat que hors de l'Eglise,point de salut.

     

    L'Objet donc de la Gnose chrétienne est la connaissance des mystères du Royaume des Cieux.

    Le mot Evangile qui,signifie "Bonne nouvelle" vient de l'hébreu Besora qui est l'annonce des prophètes.

    L'Evangile,c'est la bonne nouvelle du Royaume des Cieux.

    Ce Royaume ne s'offre pas lui-même,il faut le chercher.

    "Cherchez d'abord le Royaume de Dieu et sa justice et l'on vous donnera tout le reste  par surcroît" (Matthieu:6:33)

    "Le Royaume de Dieu ne doit pas venir de manière ostensible.on ne pourra dire,il est ici,il est là.CAR VOYEZ,LE ROYAUME DE DIEU EST DEJA AU DEDANS DE VOUS."

    (Luc:17:20)

     

    IL existe des gnoses chrétiennes,inspirées de la Grèce et de Platon.Philon d'Alexandrie a été le précurseur,puis suivirent Clément d'Alexandrie et Origène qui donnent une grande place au Logos platonicien.

    Cependant le Logos chrétien semble plus près de la Notion hindouiste de Vak,la parole.

    La gnose chrétienne fait aussi de grands emprunts à la kabbale hébraïque,comme l'a démontré Bernard Dubourg dans son livre:

    "L'invention de Jésus"

     

    L'objet de mon blog n'est pas de traiter la gnose chrétienne dans son ensemble,ce qui demanderait un travail colossal mais de traduire ce que j'ai compris ,c'est à dire "quelques éléments de gnose chrétienne.

    ===============================================================================

    "Je dois annoncer la bonne nouvelle du Royaume de Dieu,car c'est là l'objet de ma mission"

    (Luc:4:43)

     

    Le Royaume de Dieu est le Royaume des cieux,car:"Sur votre route,annoncez que le Royaume des cieux est proche ."  (Matthieu:10:7)

    =================================================

     

     

     

     

     


  •  

    Dans l'Ancien Testament,le Royaume,de la racine Roi, Rex,Right (Droite) désigne la souveraineté universelle de Dieu sur le monde.

    Mais dans cette souveraineté universelle sur le monde,pour le judaïsme,Israël est le Royaume que Dieu s'est choisi entre toutes les nations (Exode:15:18/13)

    Après l'Exil,les prophètes annoncent le rétablissement du Royaume d'Israël qui ne ferait qu'un avec le Royaume de Dieu.

    Dieu sera le roi d'Israël par son Messie (Isaïe:33:22) et ce Royaume s'étendra sur tous et toute chose.  Les juifs actuels attendent toujours leur Messie.

    Le venue de ce Royaume sera aussi le jugement de toutes les nations (Isaïe:24:18/23).

     

    Dans le Nouveau Testament,l'Evangile qui signifie la bonne nouvelle,c'est la présence du Royaume,non pas spécialement sur une nation qui serait élue,mais  parmi tous les hommes.

    Ce Royaume est appelé ROYAUME DES CIEUX:

    "Sur toute votre route,annoncez que le Royaume des Cieux est proche" (Matthieu 10:7)

    CE ROYAUME DES CIEUX SE CONFOND AVEC LE ROYAUME DE DIEU.

    Matthieu l'appelle Royaume des Cieux mais Luc le nomme Royaume de Dieu.

    "Guérissez les malades et annoncez que le Royaume de Dieu est proche de vous" (Luc:10:9)

    "Car voyez,le Royaume de Dieu est déjà au dedans de vous" (Luc:17:21)

    La demande centrale du Pater,la prière enseignée par l'Evangile est la demande de ce Royaume.Que ton Règne vienne !

    On pourrait ajouter,dans l'esprit de l'Evangile :que ton  Règne vienne en nous,sur notre coeur.

     

    Arrêtons nous un moment sur le mot Cieux qui se dit Shamaïm en hébreu. Il s'écrit :SHMYM.Sa valeur en kabbale est de 300+40+10+40=390

    H-SHMYM ou les cieux ,c'est 5+390=395

    Les kabbalistes ont fait remarquer que ce nombre était égal à NESHAMAH

    NSHMH: 50+300+40+5= 395 .Donc Shamaïm =Neshamah =395

    La Neshamah est le souffle  de vie insufflé dans les narines d'Adam,selon Genèse 2:7.

    Neshamah vient de Neshem,respirer,c'est l'âme supérieure,le souffle de vie en l'homme,l'esprit qui se distingue de l'âme inférieure,Nefesh attachée au sang et aux mouvements animaux.

    Donc,on conclut tout naturellement que le Royaume des cieux est en nous,c'est notre Neshamah,notre souffle de vie,notre âme supérieure.

    Ceci d'ailleurs n'a rien de révolutionnaire,car c'est le thème central également des upanishads hindoues.

    Pour toutes les upanishads hindoues,l'Atman,c'est à dire l'âme,l'esprit est le strict équivalent de Brahman,l'Absolu,Dieu.Pour les Spirituels hindous,le moyen la plus rapide d'atteindre Atman/Brahman est le Logos AUM.

    Pour les Gnostiques chrétiens,c'est le Logos Christos qui nous relie à Dieu au dedans de nous.Ce Logos Christos  est défini dans le prologue de l'Evangile de Jean.C'est le Royaume des Cieux au dedans de nous.

     

    Le Judaïsme attend le Royaume de Dieu sur terre.C'était le rêve des Juifs:Karl Marx,Trotsky,Lénine.

    On a vu les résultats:les purges sanglantes de Staline,le Goulag,les déportations en Sibérie,les hôpitaux psychiatriques,la négation  de l'homme au profit du dieu Parti,le productivisme,le stakhanovisme,le matérialisme dans toute son horreur.

    Puis Mao Tse Toung avec toute son abomination,sa révolution  culturelle,des morts,du sang,du sang,des torrents de sang versé,les jeunes qui assassinent les vieux,la délation,la désolation  absolue.

    Puis le sinistre Pol Pot au Cambodge,le singe de Mao qui a vidé entièrement les villes dont Pnom Penh pour réduire la population en esclavage dans les travaux des champs.

    Voilà le résultat de ce rêve de  Royaume sur terre.

    "Nous savons que nous sommes de Dieu et que le monde entier gît au pouvoir du Mauvais" (1 Jean:5:19).Le mystique chrétien croit au pouvoir du NOM

    Jésus ou plus précisément Yehoshoua (Yâh sauve,guérit) sur le Malin

    Que ton Règne vienne !......dans nos coeurs et transforme nos coeurs de pierre en coeurs de chair,selon les paroles de l'Evangile. 

     

     

     

     


  •  

    Dans l'épisode du buisson ardent (seneh saraph) en Exode ,Dieu s'était  fait connaitre par le nom "Eyeh acher Eyeh",ce qui signifie,je suis qui je suis,c'est à dire l'Etre par excellence.En hébreu,Etre,c'est Exister et Exister,c'est Vivre.

    Ce n'est que dans le chapitre VI:2 de l'Exode que Dieu révèle son nom:

    "Elohim (Dieu) adressa la parole à Moïse en disant:"Je suis YHWH"

    Mais ce nom était connu bien avant,dans le livre de la Genèse.Cependant,il faut reconnaître que c'est Moïse,qui a donné la Gnose de ce nom.Moïse est un nom Egyptien qui signifie:Né des eaux.A ce titre,il est l'équivalent de Josué (Yehoshouà) fils de Noun.Le Noun désigne en Héroglyphes Egyptiens ,les eaux primordiales.

    Moïse,c'est en hébreu M-SH-H qui peut se lire HA-SHEM,le NOM,traditionnellement rattaché à YHWH 

    Ce nom YHWH fut appelé Shem Ha-méphorash,c'est à dire qui se prononce comme se lisent ses lettres,c'est à dire YOD-Hé-VAV-Hé

    Cependant,Clément d'Alexandrie,un gnostique et père de l'Eglise,qui voit dans la gnostique le chrétien accompli,nous enseigne que YHWH se prononce Yaoué.C'est aussi la conclusion  du livre hébraïque "le Kuzari",les voyelles étant les "matrès lectionis" représentent l'esprit de la parole,du Logos.

    A ce sujet on pourrait faire la comparaison avec le vocable hindou aum,prononcé OM,dont les  3 lettres sont l'articulation dans la bouche de tous les mots:  A,fond de la gorge,OU,milieu de la bouche et MA,la finale,la jonction des 2 lèvres.

    Mais l'usage de ce nom Yaoué qui semblerait avoir des pouvoirs magiques selon les prêtres hébreux a fait par la suite  le sujet d'un tabou.L'usage fut interdit et  remplacé par Adonaï qui signifie "mon Seigneur".Dans l'Evangile,c'est le reproche fait par Jésus aux pharisiens jaloux,d'avoir enlevé la clef de la science,c'est à dire de la gnose et empêcher ceux qui voulaient y entrer,d'y  entrer.

    Selon  cette jalousie de caste,seul le grand Prêtre avait le droit de prononcer YHWH,dans le saint des saints,une fois par an, le jour du Yom Kippour,c'est à dire du Grand Pardon.

    Le mot Yahvé ou Jéhovah est pour les juifs une abomination,d'autant plus  que Yéhovah ou Jéhovah signifie en hébreu:Yâh,c'est à dire Dieu est ruine ou désolation.

    Cependant ce nom ineffable YHWH comporte quelques mystères.

    Voyons d'abord la racine Hé,Vav,Hé:En kabbale,le Hé peut s'échanger avec le Het car ces deux lettres sont des gutturales.

    Nous avons donc Het-Vav-Hé qui se lit HAVA et qui signifie vivre,c'est à dire exister.C'est aussi le nom de la mère des vivants (Eve)

    A ce nom de VIVRE a été ajouté un YOD,un y.

    Le mot YOD est dérivé de Yad,la main,mais cette explication est assez réductrice.

    Le YOD qui s'écrit Y-W-D signifie aussi la Force,la domination,la puissance,le côté,le mouvement.

    Le Y vaut 10 c'est à dire 2 Hé:  5+5

    La valeur complète du YWD est de 10+6+4=20 qui est aussi celle de la lettre KA hébraïque.

    On remarquera que le KA hébreu horizontal est le pendant du KA Egyptien qui représente deux bras levés et signifie ,force vitale de l'homme,double énergétique.

    Le Vav en hébreu signifie clou,crochet mais indique aussi la réunion,l'union et en grammaire la conjonction :ET.

    Le Hé qui dans le protosinaïtique ou la langue araméenne représentait le bras est devenu dans l'hébreu courant le synonyme du souffle.

    Ainsi,le Vav au centre des deux Hé,signifie la réunion des deux Hé ou des deux souffles.

    On doit signaler l'identité remarquable antre Adam,l'homme et le tétragramme.

    Adam,c'est A+D+M soit 1+4+40=45

    YHWH en lettres complètes,c'est:

    YWD=20

    HA=6 (qui se prononce Hé)

    VAV=13

    HA=6 

    Soit:20+6+13+6=45

    Donc ADAM=YHWH

     

    Voici également un autre façon de calcul,l'élévation au carré.

    a2+d2+m2=1+16+169 = 186

    y2+h2+v2+h2=100+25+36+25=186

    Ce nombre est celui de la lettre complète QOF =Q+W+PH=100+6+80=186

    Qof est représenté par un Kaph ou creux de la main qui surmonte un Vav.

    Ce mot peut se prononcer QOUF qui indique un déplacement circulaire,une giration.Ce mot vient de Qav,la ligne droite qui se termine par PH,la bouche.

    On remarquera aussi que YHWH= 26=DBR (Dabar)=4+2+20=26 qui est la Parole.

    Pour Johann Reuchlin dans son livre "De arte cabalista",il résume le tétragramme YHWH par la lettre SHIN (SH) par la notarique:

    Shem

    Yhwh

    Niqra

    Ce qui signifie Nom tétragramme nommé.

    Reuchlin aurait pu trouver une preuve plus mathématique,car YHWH = 26 est égal aussi à H+SH:5+21=26 qui se lit HA SHIN  ce qui veut dire le Shin,le Sh ou le S,les deux lettres étant identiques au début

    Si en kabbale YHWH se ramène à SHIN,c'est que cette lettre englobe toutes les autres lettres du tétragramme sacré.Shin de valeur 300 est aussi identique au mot Rouah Elohim:RWH ALHYM qui signifie le souffle  de Dieu.

    Shin de valeur 300 peut être rattaché à Lamed,de valeur 30

    Shin en atbach est la lettre Beth

    Ainsi SHIN est LB (LEB),c'est à dire le coeur.

    YHWH se ramène donc au coeur de l'Etre, au coeur d'Adam,de l'homme archétypal créé à l'image de Dieu.

    Shin est le coeur de YHWH mais il est aussi l'initiale de Shalom qui signifie Paix. Le SHIN hébreu a 3 branches .Dabord deux branches  ,l'une positive à droite,l'autre négative à gauche,réunies à leur base et équilibrées à leur centre par une troisième branche verticale.C'est la lettre de la justice et de l'harmonie.

    YHWH peut donc aussi se prononcer , YESHOUAH avec le SHIN secret ou encore Yeshoua.'

    Car le hé final étant une gutturale,il peut se substituer à l'autre gutturale le Ayin.

    On aura ainsi reconnu dans l'interprétation  secrète de YHWH le nom de Josué ou Yehoshouà  qui signifie,Yâh sauve .Il se  contracte en Yeshouà , dont le diminutif est Yeshou en hébreu,Iessous en Grec et Jésus dans nos langues latines.

    Ce mot signifie Yâh  dérive de l'Egyptien .Il est le dieu de la Lune,souvent associé à THOT,le dieu Logos et coeur de Râ,le dieu suprême.

    Le cri de joie des chrétiens est Allélouyah,ce qui signifie Louons Yâh,le dieu de miséricorde,Yâhshouà ou Yeshouà.

    Une petite anecdote pour terminer:YA signifie OUI en allemand et aussi en Vietnamien et OM en sanskrit ,signifie aussi OUI,le mot sacré symbole de Brahman,l'Absolu.On peut aussi rapprocher ceci du mot Amen qui signifie aussi OUI et qui  dérive de l'Egyptien Amon,le dieu qui vient  en aide aux  malheureux.(Voir Hymnes et prières de l'Egypte antique)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  •  

    La langue Copte est la langue originelle de l'église Copte orthodoxe.

    Elle correspond à la langue Egyptienne ancienne,que les habitants de cette contrée parlaient depuis 5000 ans avant JC,jusqu'au 18° siècle de notre ère.

    Pour plus d'informations à ce sujet,se reporter au livre de Michel AMIN:"La langue Copte dès l'origine à nos jours".

    Dans la liturgie de l'église Copte,Jésus est appelé Itsous qui peut se lire aussi Itsoous qui donnera le Grec Iéssous.Quant à l'hébreu,Jésus,c'est Yeshou.

    L'Evangile de Thomas original,dont on ne connaissait que des bribes,relatées par Origène ou Clément d'Alexandrie a été retrouvé en entier dans la langue Copte à Nag Hammadi en haute Egypte,en 1945. (Il n'y a rien  de secret qui ne doive être découvert)

    Il reposait dans une jarre d'un  mètre de haut,dans une grotte avec d'autres écrits du christianisme primitif,dont l'évangile selon Philippe.

    L'évangile dit de Thomas est une suite de sentences ou de dits,recueillis par un certain  Thomas,mot dont la racine est Tum (Toum) qui signifie jumeau.Ce mot TOUM peut être dérivé du dieu primordial ATOUM qui a crée le monde avec ses deux mains et expulsé de son sein les jumeaux SHOU et TEFNOUT.

    Le prologue de cet évangile selon Thomas est le suivant:

    "Voici les paroles secrètes qu'a prononcées Jésus vivant et qu'a transcrites,Juda Thomas,le Jumeau."

    Dans le fac similé du début de cet évangile Copte,publé par André Wautier dans son livre "paroles gnostiques de Jésus" Editions Ganesha,le nom du Jésus écrit en Copte a attiré mon attention.

    L'Initiale de ce nom est un Djensa.Ce Djensa dérive de l'hiéroglyphe Egyptien DJ

    qui représente un  serpent rampant.Le nom de Jésus dans l'évangile de Thomas Copte est DJEOOU

     

    Or,DJEOU est le nom Egyptien du Dieu qui sera dévalorisé en THOT par les Grecs et plus tard le prototype d'Hermès.

    C'est le scribe de l'Ennéade,le Logos et le coeur de Rê.

    Plutarque nous explique que Thot,l'homme à tête d'Ibis (EB en hiéroglyphe) représente le coeur de Rê,parce que lorsque l'ibis dort,la tête repliée sous l'aile,il a

    une forme de coeur. De plus le bec de l'Ibis fait penser au calame du scribe.

    Les hiéroglyphes ont aussi des sens secrets,l'ibis DJEOU,contient aussi le nom HOU qui est  Logos,toujours lié à Sia,l'intelligence,dans la  barque divine.

    Le DJ,serpent rampant suivi de la corde dressée verticalement,signifie serpent dressé et fait penser à la kundalini hindoue.

    La terminaison TY de DJEHOU -TY peut avoir différentes explications.Selon Champollion dans son dictionnaire c'est le signe du duel mais aussi peut indiquer le redoublement d'une lettre,en l'occurrence ici le poussin qui peut se dire O,OU.

    Le TY du hiéroglyphe:un demi cercle sous lequel se trouvent deux traits obliques parallèles,peut aussi se lire DI ,car le demi-cercle,toujours selon Champollion a plusieurs vocalisations ,dont le D ou delta des Grecs.

    Dans ce cas,DI veut dire Donner.DJEHOUTY serait donc,celui qui donne Hou,c'est à dire le Logos.

    Hou,c'est tout à fait le sens du prologue de l'Evangile de Jean:YOHANAN,la grâce,la miséricorde,la charité de Yäh.

    Yâh est encore u n mot Egyptien.C'est le Dieu Lune.Et Moïse est encore un  autre mot Egyptien qui signifie MES-SHE,c'est à dire Né des eaux.

    Thot est celui qui préside à la pesée du coeur.Il est appelé le taureau ou le KA de Maât,la Vérité Justice représentée par la plume d'autruche,tout comme SHOU,le souffle lumière.

    Dans la pesée du coeur,consignée par Thot,le coeur du défunt,dans la Balance, doit être aussi léger que la plume de Maât pour être Justifié,être Maâ-khrou,JUSTE DE VOIX et entrer au Ciel dans la société des Imakhous.

    Or Jésus dans les évangiles est aussi associé à Maât:Vérité Justice.

    La prière centrale,le Pater,demande le Royaume de Dieu ou des Cieux ET SA JUSTICE.

    Les mentions dans l'Evangile du mot :"En Vérité,en Vérité"sont innombrables.

    Et Jésus dans les évangiles est celui qui,donnera le Paraclet,l'esprit de Vérité,c'est à dire Maât dont il est le Ka,la puissance

    Le mot Vérité se dit AMET en hébreu (mais prononcé Emeth)

    Ce mot AMET est l'anagramme du mot Egyptien Maât:Vérité Justice.

    Enfin,on remarquera que dans le Credo ou symbole des Apôtres de l'église chrétienne,il est dit que Jésus,assis à la droite du Père,jugera les vivants et les morts.

    C'est une réminiscence du Thot  ou DJOOU qui préside à la pesée des coeurs et du jugement pour l'avenir post mortem.

    Thot a donné le dieu Hermès chez les Grecs.

    Mais THOT,DJOOU a donné Jésus dont les dits se trouvent encore parsemés dans les évangiles de Matthieu ou Marc.

    A cette image du Logos s'est ajoutée tardivement une histoire à dormir debout,un  conte abracadabrantesque,un  jésus marchant sur les eaux  et né de la Vierge Marie,tout en cocufiant le pauvre Joseph !

    Madame Desroches Noblécourt Egyptologue et académicienne a écrit le livre :

    "le fabuleux héritage de l'Egypte".Elle a bien vu la relation entre Isis tenant son fils EROU (Horus) et Marie tenant l'enfant Jésus.

    J'ajoute quant à moi,en tant qu'amateur non  diplômé en quoi que ce soit,que cet héritage doit être complété par la merveilleuse figure de DJOOU (THOT) 

    qui nous a donné Jésus 

     

     

     

     

     

     

     

     

     ,


  • Selon les historiens classiques,Jésus parlait araméen,langue proche de l'hébreu et ayant des racines communes.

    Il parlait aussi hébreu car on le voit énoncer des textes d'Isaïe dans la synagogue.

    En ce qui concerne l'apôtre Pierre,voici ce qu'on lit en Jean:1:42:

    "Jésus lui dit:"Tu es Simon,fils de yonah,tu seras appelé Kephas,ce qui veut dire Pierre"

    Et nous apprenons  que Pierre a reconnu le Christ:

    "Tu es le Christ,le fils du Dieu vivant.Jésus lui répondit:"Ce n'est pas la chair et le sang qui t'ont  révélé cela,mais le Père qui est dans les cieux.Je te  le déclare:

    "TU ES PIERRE ET SUR CETTE PIERRE JE BATIRAI MON EGLISE."(Matthieu:16:15/19)

     

    Or,en araméen  et en hébreu le nom de Kephas est dérivé de KEPH qui signifie la tête ou la pointe du Rocher.

    Le mot rocher se dit TSOUR.

    Le mot pierre,dont on fait les murs ou les maisons se dit EBEN.

    Il en ressort que Jésus n'a pas pu prononcer un tel jeu de mots qui ne peut exister qu'en latin ou en grec avec le mot pétrus ou pétra. 

    Ce jeu de mot a été inventé par l'Eglise de Rome pour établir sa filiation avec l'apôtre Pierre et établir la papauté.Pierre étant venu à Rome,selon la légende et crucifié la tête en bas.

    Les Eglises orientales ne se rattachent pas au pape mais ont des Anciens ou patriarches.

    Quant aux protestants,ils affirment que l'Eglise n'est pas été fondée sur le personnage de Pierre  mais sur la profession de foi de Pierre :"Tu es le Christ,le fils un Dieu vivant"

    Toute personne qui confesse ceci est un Pierre.

     

    En fait,je pense qu'à l'origine il y a bien eu un jeu de mots et ce jeu de mots est le suivant:

     

    "TU ES KPH et sur ce KPH,je bâtirai ma Knossiah".

    Ceci,avec les points voyelles,se lit:

     

    "TU ES KEPH ET SUR CE KAPH,JE BATIRAI MA KNOSSIAH"

    Le mot Eglise n'a pas pu être prononcé par Jésus,car cette appellation dérive du Grec Ecclésia qui veut dire Assemblée et non pas une une maison richement ornée.

    L'équivalent hébreu d'Ecclésia est Knossiah de Knoss:rassembler,réunir au nom de Yah.

    Le Grec KEPH qui signifie tête a gardé le sens de l'araméen:pointe ou tête du rocher.

    Un mal de tête se dit Képhalé que l'on francise en Céphalée.

     

    Quant au mot KAPH,araméen ou hébreu,il signifie la main,le creux de la main  et aussi la puissance de Dieu.

    Le sens de creux de la main vient du hiéroglyphe Egyptien Kaph représenté par une sébile avec une anse,qui remplace le creux de la main.

    QUEL RAPPORT ENTRE LE KEPH ET LE KAPH ?

     

    Le KEPH,d'où dérive le mot képi,capitaine,chef représente la tête et en araméen,le sommet de la tête.

    Ce sommet de la tête est aussi un KAPH,une main où se trouve la puissance de Yâh.Un machiah ,onction  ces rois ou des prêtres, ou christ est celui où repose sur sa tête l'onction ou bénédiction  de Yâh.

    Ces notions ne comportent aucune difficulté pour les upanishads du yoga ou pour le yoga de la kundalini .

    C'est de ce sommet de la tête ou sahasrara qui couvre la tête que dépend un lieu subtil appelé ajna chakra .

    Les juifs pieux portent la KIPPA qui vient du mot KAPH et qui couvre la tête KEPH.

    La KIPPA juive est portée en signe de soumission aux commandements de Dieu.

    Ainsi s'explique le jeu de mots de Jésus:"Tu es KEPH et sur ce KAPH je fonderai mes élus de YAH.".

    Tout vrai chrétien est donc un KEPH s'il porte sur sa tête le KAPH ou la main de Dieu.Le mot Pierre est superfétatoire.

    Il est dit par ailleurs en St Paul:"Ne sais-tu pas que ton corps est un  temple et que l'esprit de Dieu réside sur toi ?"

     

     

    Quant au personnage soit disant historique de Pierre,c'est un  piètre apôtre:Il renie le Christ,avant que le coq ne chante 3 fois,il  tranche une oreille à un homme,que Jésus répare aussitôt.Mais le comble:il fait mourir Ananie et sa femme,membres de la première communauté chrétienne.

    Le seul crime d'Ananie et de sa femme était d'avoir retenu une petite partie de la vente de leur propriété,au lieu de la mettre entièrement à disposition de la communauté.

    (Actes:5:1 à 10)

    Comment cet acte aussi bénin peut-il mériter la mort? 

    Comment la papauté catholique  peut-elle se prévaloir de la filiation d'un personnage aussi sinistre que Pierre, ce double criminel ? 

    Or,les Evangiles nous apprennent que c'est Jean qui était le disciple préféré de Jésus, celui qui fit reposer sa tête sur la poitrine ou le coeur de Jésus.

    L'Evangile de la charité ne peut que reposer sur Jean car ce nom se dit YOHANAN en hébreu et signifie miséricorde ou charité de Yâh. 

    Alors,quelle est la  vraie Eglise,l'Eglise de pierres,de sable ,de chaux,de paille l'Eglise de Rome une institution politico-financière,depuis l'empereur Constantin ? Celle-ci a connu certes des saints mais aussi a fait couler beaucoup de sang par ses croisades,l'inquisition,ses guerres,l'alliance du sabre et du goupillon sans compter son  terrorisme intellectuel qui a fait condamner Galilée ou encore Giordano Bruno.

    L'Eglise de Jean est celle du Logos,prologue de son Evangile qui ignore le dépeçage du Christ et la manducation cannibalesque d'un dieu fait homme.La Cène est ignorée de Jean,seul le lavement des pieds est mentionné.Ce prologue concerne le Logos ou Verbe qui éclaire tout homme venant en ce monde.C'est celà le Royaume des cieux,le KEPH et le KAPH La gnose  chrétienne permet de retrouver cette lumière ,selon les paroles gnostiques de Jésus recueillies par Thomas .C'est l'Evangile selon Thomas ,où l'Evangile primitif,dont des fragments étaient connus.Il a  été retrouvé dans sa version complète en Copte à Nag Hammadi en Haute Egypte en 1945. 

     

     

     

     

     






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires