• Nazareth est un nom latinisé.Il s'écrit NETSARETH en hébreu.Cela a son importance car la racine de ce nom n'est pas Nazir mais Netser ou Netsah.

    Un Nazir est l'équivalent d'un de nos moines mais il ne doit pas se couper les cheveux ni la barbe et de plus il doit s'abstenir de vin et de toute boisson alcoolisée et même  ne pas manger de raisin.Quand on connait l'importance du vin dans les évangiles,les noces de Cana et les paraboles sur la bonne vigne,on ne peut qu'admettre que la ville supposée de Nazareth n'a rien à  faire dans la genèse du Jésus mythique.

    Par contre,il faut retenir le nom hébreu de Netsareth.Ici on a affaire à un tsadé  et non pas à un zayin,ce qui change tout.

    Netsareth a comme racine Netser avec comme synonyme hoter,rameau,baton.

    On peut aussi retenir Netsah  qui veut dire gloire,victoire.Ceci s'accorde tout à fait à un Christ,victorieux des démons et même de la mort.

     

    "Après le retour d'Egypte,Joseph et sa famille s'installèrent à Netsareth en Galilée où ils avaient fui pour se protéger d'Hérode." (Matthieu:2:23)

     

    C'est Ernest Renan qui le premier a démontré que cette ville de Nazareth était fantomatique.

    Cette ville de Nazareth n'est citée ni dans l'ancien testament,ni dans le Talmud,ni chez St  Paul,ni chez aucun historien.

    La référence écrite de cette ville n'apparaît qu'au 4° siècle.Il y tout lieu de supposer que c'est l'impératrice Hélène,l'épouse de l'empereur Constantin,converti avec son  épouse au christianisme par opportunité et pour en faire son bras armé,qui a inventé cette ville qui n'était que mythique dans l'esprit de la gnose.

    Cette fameuse Hélène  s'est rendue dans les lieux saints vers 326/328,et restaura ces lieux.Elle fonda la basilique de la Nativité,l'église du Pater Noster et a même trouvé le saint Graal,en l'espèce les reliques de la Passion  du Christ.

     

    Aujourd'hui Netsareth,ville de l'Etat d'Israël,en Galilée,située au sud ouest du lac de Tibériade entre le Carmel et le mont Thabor compte environ 70.000 habitants en majorité arabos-musulmans.

    Les Netsaréens étaient une secte juive qui existait bien  avant le 1er siècle et qui faisait l'objet de malédictions chez les juifs orthodoxes.

    Les chrétiens étaient au début appelés

    Netsaréens chez les juifs et les arabes.Le mot de chrétiens a été donné à Antioche en Syrie au 1er siècle de notre ère aux Netsaréens.

    Selon Jean Daniélou le mot de chrétiens donné aux Netsaréens

    viendrait d'une petite croix ,peinte ou tatouée sur le front.

    Ce signe vient du prophète Ezéchiel, celui du Tav marqué au front,signe des "Sauvés".

    Le Tav hébreu avait primitivement la forme d'une croix.

    Le Grecs ont vu dans cette croix le signe KHI,initiale du Krestos ou oint,traduction de Machiah ou Messie en hébreu

    Il convient de faire une distinction entre Nazaréen et Netsaréen.

     Les Nazaréens sont cités dans la Bible en Juges  XIII:6/7 et en Samuel I:1.Mais ce mot vient de NAZIR dont l'exemple  type est Samson.

    Un NAZIR était consacré à Dieu et devait se laisser pousser la barbe et les cheveux.Il ne devait en outre ne pas boire vin ou de boisson alcoolisée,ni même de produits de la vigne

    Nazir,signifie,coupé,séparé.C'est l'équivalent d'un moine,séparé du monde et  qui se consacre à Dieu.

    Cette description ne concorde pas au personnage mythique de Jésus et que l'on nous présente comme buvant du vin,changeant l'eau en vin et assimilant le vin à son sang.

     

    La racine de Netsareth est Netser,rameau,bourgeon,baton,Germe et dérive d'une prophétie d'Isaïe:

    "Un rameau sortira de la souche de Jessé,un rejeton poussera de ses racines.Sur lui reposera l'esprit de YHWH,esprit de sagesse et d'intelligence,esprit de conseil et de force,esprit de science et de crainte de Yhwh.Il ne jugera point selon ce que ses oreilles ont entendu.

    Mais il jugera les faibles avec justice,il rendra des arrêts équitables en faveur des humbles du pays.

    Du sceptre de sa parole,il frappera les violents et du souffle de ses lèvres il fera mourir le méchant.La Justice sortira de ses reins et la loyauté l'écharpe de ses flancs.Alors le loup habitera avec les brebis et le tigre reposera avec le chevreau."

    (Isaïe:XI:1/6)

    Jessé,Yessé s'écrit ISHI en hébreu.Ce nom signifie,le Vivant,le Fort.

    Jessé est le père du roi David qui a mené de nombreuses guerres et dans Isaïe XI:1/6,le rameau,le rejeton,NETSER issu de Yessé est le Messie attendu par les juifs.Mais comme on vient de le voir plus haut,il instaurera l'ère messianique de paix universelle où le loup habitera avec les brebis.

    Sa parole associée au sceptre fait penser au Logos du prologue de l'évangile de St Jean,au Verbe de l'Apocalypse (Révélation) ainsi qu'au Verbe Créateur d'Elohim en Genèse.

    C'est sur ce NETSER (baton,rameau) que repose Rouah YHWH,l'esprit et le souffle de l'Eternel.

    NETSARETH est donc la résidence ,en bonne gnose ,de la vie cachée de YEHOSHOUA',dont l'abrégé est YESHOU et latinisé en Jésus.

    Yehoshoua' signifie Yâh sauve,délivre et NETSER a aussi le sens le sens de garder,protéger,veiller avec soin et préserver.

    NETS-H:   N-TS-H(t) a le sens de gloire,victoire,force.

    C'est au nom de Jésus de Netsareth que s'effectue le miracle de guérison du boiteux ,par Pierre.

    "Au nom de Jésus Christ de Netsareth,lève toi et marche !

    Pierre prend le boiteux par la main et le soulève.Au même moment,s'affermissent les pieds et les chevilles de ce boiteux de naissance.Le voilà debout et il marche."

    (Actes:3:6/7)

    C'est ainsi qu'il semble que Netsareth,Netsah:Victoire associé au nom de Jésus en a décuplé l'efficience.

    Netser,on vient de le voir signifie rameau sur lequel repose Rouah YHWH.

    Mais il y a un Tav final.Dans l'hébreu protosinaïtique le Tav ou T était représenté par une croix dite de St André .

    Cette croix,ce Tav est le signe de salut pour le prophète Ezéchiel.Et les sauvés portent ce signe sur leur front.Ceci semblait le cas dans la communauté de Qoumran où ont été découverts les manuscrits de la mer morte.

    Il se peut aussi que les chrétiens aient empruntés ce signe des adeptes de Mithra,la secte concurrente des chrétiens au 1er siècle qui portaient une croix sur le front,comme l'indique Tertullien.Mais ce ne serait pas le seul emprunt des chrétiens à la secte de Mithra,puisque l'eucharistie est la copie conforme du culte Mithraïque,comme se lamentait Justin Martyr,qui voyait plutôt un plagiat du Mithracisme.

    Selon Jean Daniélou,dans son livre "les manuscrits de la mer morte et les origines du christianisme",il signale que les adeptes de Jésus le Netsaréen ont étés nommés chrétiens à Antioche. Ceci à cause de cette croix qui ressemble à un KHI pour les Grecs.

    Selon la kabbale (ce qui est reçu de maître à disciple),la guématrie de NETSER est en guématrie classique de:

    50+90+200=340 soit 34 l'équivalent de ROUAH:esprit,souffle.

    Selon la guématrie par rang:

    14+18+20=52

    Ce nombre de 52 est à la fois celui BN (BEN=FILS) et celui de MSHIH' (MASHIAH).Le Machiah est à la fois le Roi,le Prêtre et l'oint de Dieu.

    Le Tav final ,on l'a vu est celui de la croix.La croix dite Ankh pour les anciens Egyptiens signifiait VIE.Avec le temps et la dégénérescence des symboles ,la croix est devenue synonyme de mort.Un Jésus mort sur la croix.

    NETSER en hiéroglyphes Egyptiens signifie l'articulation  ou la rotation  du R,c'est à dire du Logos.

    Avec les hébreux, bon nombre de symboles sont été inversés.Râ,le dieu suprême pour les Egyptiens ,signifie mauvais en hébreu.

    Le dieu sauveur SHED des Egyptiens est devenu le nom d'un démon en Hébreu.

    La fable des esclaves hébreux en Egypte,semble bien être à contrario celle des envahisseurs Hyskôs implantés dans le delta du Nil et chassés en Canaan par le roi Egyptien Ahmès ou YAHMES (né de Yâh)

    Avec Jésus de Netsareth,on aurait une réhabilitation de l'Egypte.L'Egypte terre de refuge pour la famille.Mort et résurrection  d'Osiris ,comme le soleil meurt le soir et ressuscite le matin:prototype du Christ,soleil de justice.

    La grande et magicienne ISIS est le prototype de Marie,la Vierge à l'Enfant tenant son fils Horus/Jésus dans ses bras.

    La notion du KA Egyptien est extrêmement importante.Pour eux,mourir,c'est aller à son KA.

    C'est ainsi que le dieu Egyptien Yâh est contenu dans le nom de Yeshou ou Yâshou,Iessous,Jésus,le souffle lumière de Yâh.

    Ce souffle lumière de Yâh, de retour d'Egypte ne pouvait se fixer qu'à Netsareth,la gloire, la victoire: Netsah,en fonction de la gnose secrète attachée à ce nom.

     

     


  •  

    Il est écrit Melchissédec dans les Bibles,un mot qui ne veut rien dire.Sa graphie exacte et sa prononciation est MELKI-TSEDEQ en hébreu.

    Melekh,c'est le roi et Melki,selon la grammaire signifie MON ROI.Le nom de Malachie dans la Bible est dérivé de Melki.

    Tsedeq en hébreu signifie justice-charité.

    C'était l'attribut dans l'Egypte ancienne de la déesse Maât:Vérité-Justice,inséparable du dieu SHOU,le souffle lumière,premier né du dieu suprême Atoum-Râ.

    C'est la force qui maintient l'harmonie du monde,l'équivalent du TAO dans la mystique chinoise.

    Ainsi,le sens exact de Melki-Tsedeq est MON ROI de Justice-charité.

    On notera la proximité de Melki avec Malki qui signifie MON ANGE.Malakh,c'est en effet,l'ange.

    Melki-Tsedeq pourrrait donc être assimilé à l'ange gardien.

     

     

     

    Melchissédec,roi de Salem (Jérusalem) , prêtre du Dieu très haut  est un personnage mystérieux qui apparaît dans la Genèse.Il offrit du pain et du vin à Abraham et le bénit.Abraham lui donna la dîme de tout.(Genèse 14:18/20).

    On retrouve cette figure dans le psaume 110:

    "Assieds toi à ma droite,je ferai de tes ennemis l'escabeau de tes pieds.

    YHWH étendra depuis Sion,son sceptre puissant .

    Avant l'aurore,semblable à la rosée,je t'ai engendré.

    YHWH en a fait serment,il ne se dédiera pas:Tu es prêtre à jamais,à la façon de Melchissédec.

    YHWH est à ta droite,il anéantit les rois au jour de sa colère,il juge les peuples païens"

    Melchissédec  faisait aussi l'objet d'un culte chez les Esséniens du site de Quoumrân,selon le rouleau 11Q13.

    L'annulation des dettes et la rémission des péchés dans l'année jubilaire sont réalisés par Melchissédec.

    Pour l'auteur de ce rouleau,Melchissédec est le nom le plus sacré de Dieu,supérieur même à YHWH.Il efface les péchés des Justes et rétribue les impies.

    C'est Melchissédec qui établira un royaume de justice et arrachera tous les captifs à l'emprise de Bélial,c'est à dire de Satan.

     

     

    St Paul dans son épître aux hébreux 7:1 et suivants attribue ce titre au Christ.

    "Melkitsedeq,roi de Salem,c'est à dire de paix,prêtre du Très Haut vint à la rencontre d'Abraham après sa victoire sur les rois et le bénit . Abraham de son côté lui donna la dîme de tout son butin.

    Melkitsedeq est roi de justice et roi de paix.Il est sans père sans mère,sans généalogie.Sa vie n'a ni commencement ni fin,comparable au Fils de Dieu,il demeure prêtre pour l'éternité.

    Ce sacerdoce de Melkitsedeq est l'annonce de l'unique sacerdoce,celui du Christ qui est prêtre pour l'éternité selon l'ordre de Melkitsedeq.

    Ainsi se trouve abrogée l'ancienne Loi en raison de sa faiblesse et de son inutilité car la Loi n'apportait pas la perfection,elle était seulement porteuse d'une meilleure espérance qui nous conduit à Dieu.Tandis que Melkitsedeq vivant éternellement possède un sacerdoce perpétuel.C'est pourquoi,il lui est possible de parachever le salut de ceux qui vont à Dieu par lui car il est toujours vivant pour intercéder en leur faveur."

    Le mot Tsedeq en hébreu signifie droiture,justice,vérité,bénédiction,délivrance,salut.En un sens ce mot est l'équivalent de Josué ou Jésus qui signifie Dieu (yah) sauve,délivre.

    Le Tsadiq,c'est le Juste.qui ,dit le Zohar,maintient la Création toute entière. 

    Il y a ici rien de bien nouveau en cela, car pour les anciens Egyptiens dont dérive en grande partie la mystique juive c'était Maât la justice-Vérité qui réglait l'ordre cosmique et l'ordre du monde.Maât était l'épouse de Djehouty ou Thot ,le Logos et coeur du Dieu suprême Râ.

    Du mot Egyptien Maât,les hébreux ont tiré le mot Amet (qui se prononce Emeth) et qui signifie Vérité.Le mot Amen qui dérive d'Amet  se trouve en maints endroits dans les évangiles et a été traduit par "en vérité"

    Le mot Tsedeq,dérive de la racine Tsad,côte,côté,comme la côte d'Eve prise d'Adam.Tsedeq signifie en hébreu,justice,droiture,vérité,bonté,délivrance,victoire.

    Son initiale est la lettre Tsadé,de rang 18,le même nombre que HY qui signifie la vie.Sa guématrie classique est de 90,identique à Meleq,roi (MLQ)

    Les kabbalistes distinguent dans cette lettre un noun couché et un Yod.

    Personnellement je distingue dans cette lettre tsadé le S du Serpent,avec une barre fichée sur sa tête pour le maîtriser.

    Le tsadé hébraïque semble venir du hiéroglyphe Egyptien DJ représenté par un serpent dressé.Le Serpent représente la Vie pour la mystique Egyptienne ancienne et on notera la proximité d'Hava = Eve et Hiwa= le Serpent

     

    Roi,se dit Melekh (MLK) et MELKI  veut dire mon Roi,tout comme ADONI (qui se prononce Adonaï) signifie mon Maître.

    Roi se dit Melek et ange Malak.On notera la proximité des deux termes et un ange est de toute façon un roi de sa sphère.

    Mon ange se dit en hébreu MALAKI:(MLAKI):Traduit en latin par Malachie.

    Or,mon ange:MLAKI est l'anagramme de MIKAL qui se prononce Mikaël.

    L'explication courante de Mikal est:

    MI = Qui ?

    K = Kemo = Comme

    AL = Dieu

    Qui est comme Dieu ?L'interrogation vaut comparaison.

    L'explication par" mon ange" est plus ésotérique.

    Mikaël a été transcrit Michel dans nos langues latines.

     

    Voyons maintenant la guématrie par rang. de Melki Tsedeq,mon roi de Justice.

    MLKI a une valeur de : 13 + 12 + 11 + 10 = 46

    TSDQ a une valeur de :18 + 4 + 19 = 41

    Donc:41 + 46 = 87

    Ce nombre 87 peut se décomposer en 2 + 85

    Ce qui nous donne : B - P + H = 2 + 80 + 5 = 87

    B - PH signifie en hébreu Dans le souffle de la bouche.H c'est le souffle et P c'est la bouche.

    Mais il y a plus:87 est le miroir de 78 qui est l'Esprit Saint.(Rouah Qodesh=RWH-QDSH)

    Donc,en résumé Melki Tsédeq signifie l'esprit de Vérité justice,mon roi de justice Vérité.C'est l'équivalent du Paraclet,l'esprit de Vérité promis dans l'Evangile de Jean,qui mène vers la vérité toute entière et qui est en vous,précise St Jean. 

    On trouve d'ailleurs dans les évangiles, le Jésus mythique souffler sur ses disciples en leur disant "Recevez l'esprit saint"

    Dans le petit livre "le pasteur d'Hermas" lu par les premiers chrétiens,il est dit que le Fils,c'est l'Esprit Saint et que son nom est Mikal (Mikaël),transcrit en Michel.Ce grand nom de MIKAL est-il dit ,soutient le monde entier.

     

    L'objet central de l'Evangile est la bonne Nouvelle.

    Quelle est cette bonne nouvelle ? C'est la bonne nouvelle du Royaume de Dieu ou des Cieux

    Ceci est le point capital de la prédication du Christ: "Cherchez d'abord le Royaume des cieux et SA JUSTICE et l'on vous donnera tout le reste par dessus le marché." (Matthieu 6:33).Le Royaume des Cieux est inséparable de son Tsedeq,de sa justice- charité,de ce qui est droit,vrai,du fil à plomb au milieu de la balance juste

     

    Le christianisme , de toute évidence dérive de l'Essénisme,une secte juive de Judée décrite par Philon d'Alexandrie .Les documents sur le site de Qoumrân où ont été découverts les manuscrits de la mer morte nous en apprennent un peu plus sur les débuts gnostiques du christianisme.

    Cette communauté ésotérique qui mettait tout en commun,comme les premiers chrétiens, a été fondée par un mystérieux Maître de Justice , Melek Tsedeq qui semble bien être un être mythique.

    Ce Maître de Justice offre  des traits de ressemblance avec le personnage mythique de Jésus le Christ,selon Dupont Sommer,dans son livre sur les manuscrits de la mer morte

     

    On peut utilement consulter aussi le livre:"les manuscrits de la mer morte":de Michaël Wise,Martin Abbegs Jr,Edward Cook

     

     

     

     

     


  • Clément d'Alexandrie est né à Athènes vers l'an 211 de notre ère,mais il a vécu à Alexandrie en Egypte,comme professeur et écrivain.Il a été le disciple de Philon d'Alexandrie et a eu comme continuateur Origène.

    Clément d'Alexandrie a développé la gnose chrétienne dans ses livres:Le Pédagogue,le Propreptique  et surtout "les Stromates".

    Le gnostique chrétien pour Clément d'Alexandrie est non seulement de devenir un chrétien accompli par la discipline évangélique,mais de devenir un Christ,se revêtir du Christ,ce qui suppose une identification avec le Logos.

     

    Le Logos de Clément dérive de Philon d'Alexandrie,dont l'oeuvre est une lecture allégorique de l'histoire biblique.Justin martyr a innové ,le Logos s'est incarné dans un homme unique,Jésus Christ crucifié.Pour Justin,être chrétien,c'est subir ce martyre. Cette soif de martyre a toujours animé les fanatiques qui n'ont rien compris de la gnose.Mais,rien de tel chez  Clément d'Alexandrie.Le Logos,intelligence et âme,préexiste en tout être humain.Le gnostique chrétien pour Clément d'Alexandrie est non seulement le chrétien parfait,mais il est devenu un Christ,totalement identifié au Logos.

    La gnose chrétienne  et spécialement dans l'Evangile selon Thomas vise non seulement à la vision du Logos mais à une vie totalement soumise à ce logos de justice.Ceci constitue en réalité le Royaume des cieux et sa Justice :Tsedeq:la charité dabord.

    Le baptême du Logos,c'est revêtir le Christ.C'est surtout obéïr aux commandements évangéliques, abrégé de la loi mosaïque,à savoir l'amour de Dieu et l'amour du prochain.

    La véritable circoncision n'est pas celle du prépuce mais la circoncision en esprit du coeur.Ce qui veut dire enlever la partie charnelle du coeur,domaine des passions

    La gnose chrétienne enseigne l'abstention du vin et de la viande afin de ne pas exacerber les passions sexuelles.

    Pour le gnostique chrétien,l'amour de l'argent est aussi le pire des vices et en particulier celui de notre civilisation actuelle.Pour l'argent,certains seraient prêts de vendre leur âme au diable.On ne peut servir deux maîtres,Dieu et Mammon.

    Le grand moyen de l'ascèse pour le gnostique est la prière continuelle.La prière à Jésus .Ou encore mieux ,ce que les hindous appellent le japa: la simple répétition du nom de Jésus,dans le silence et mentalement est vivement recommandée.

    On peut voir à ce sujet la prière de Jésus ou l'hésychasme,dans l'Eglise orthodoxe.

    Par son dépouillement du vieil homme,par sa mort à ce monde de convoitise,le gnostique est citoyen du ciel.Il élève ses mains et ses regards vers le ciel.Il fait partie de la société angélique .

    Le logos est ami de l'humanité et le gnostique est le canal de la bonté de Dieu,quand il a vaincu le mauvais côté de son coeur.

    Christ et antéchrist sont liés et la Didakhé ou l'enseignement des apôtres,de même que les écrits de Qoumran ou encore le "Pasteur d'Hermas",le premier livre chrétien,enseignent que le coeur humain est double:coeur supérieur et coeur inférieur.Le combat contre la puissance du mal ,dans le coeur inférieur est le combat de toute la vie du gnostique.Il est combattu par le gnostique avec l'aide du logos.

    Ce logos est aussi pédagogue.Il tient en sa main le bâton de la discipline.Les épreuves sont pour le gnostique pour son salut et son éducation.

    L'âme du gnostique n'agit que par le critère du Juste  qui est  une puissance surnaturelle dans la fine pointe supérieure de l'âme.

    L'âme devient ainsi le temple du saint esprit quand elle s'est accordée à tout instant de sa vie aux paroles de l'Evangile ,au  Logos,au Verbe intérieur.

    Voici donc quelques traits de la gnose chrétienne de Clément d'Alexandrie.Mais il faut aussi recourir aux livres plus documentés que je viens de signaler plus haut.  

     


  •  

    La langue Copte est la langue originelle de l'église Copte orthodoxe.

    Elle correspond à la langue Egyptienne ancienne,que les habitants de cette contrée parlaient depuis 5000 ans avant JC,jusqu'au 18° siècle de notre ère.

    Pour plus d'informations à ce sujet,se reporter au livre de Michel AMIN:"La langue Copte dès l'origine à nos jours".

    Dans la liturgie de l'église Copte,Jésus est appelé Itsous qui peut se lire aussi Itsoous qui donnera le Grec Iéssous.Quant à l'hébreu,Jésus,c'est Yeshou.

    L'Evangile de Thomas original,dont on ne connaissait que des bribes,relatées par Origène ou Clément d'Alexandrie a été retrouvé en entier dans la langue Copte à Nag Hammadi en haute Egypte,en 1945. (Il n'y a rien  de secret qui ne doive être découvert)

    Il reposait dans une jarre d'un  mètre de haut,dans une grotte avec d'autres écrits du christianisme primitif,dont l'évangile selon Philippe.

    L'évangile dit de Thomas est une suite de sentences ou de dits,recueillis par un certain  Thomas,mot dont la racine est Tum (Toum) qui signifie jumeau.Ce mot TOUM peut être dérivé du dieu primordial ATOUM qui a crée le monde avec ses deux mains et expulsé de son sein les jumeaux SHOU et TEFNOUT.

    Le prologue de cet évangile selon Thomas est le suivant:

    "Voici les paroles secrètes qu'a prononcées Jésus vivant et qu'a transcrites,Juda Thomas,le Jumeau."

    Dans le fac similé du début de cet évangile Copte,publé par André Wautier dans son livre "paroles gnostiques de Jésus" Editions Ganesha,le nom du Jésus écrit en Copte a attiré mon attention.

    L'Initiale de ce nom est un Djensa.Ce Djensa dérive de l'hiéroglyphe Egyptien DJ

    qui représente un  serpent rampant.Le nom de Jésus dans l'évangile de Thomas Copte est DJEOOU

     

    Or,DJEOU est le nom Egyptien du Dieu qui sera dévalorisé en THOT par les Grecs et plus tard le prototype d'Hermès.

    C'est le scribe de l'Ennéade,le Logos et le coeur de Rê.

    Plutarque nous explique que Thot,l'homme à tête d'Ibis (EB en hiéroglyphe) représente le coeur de Rê,parce que lorsque l'ibis dort,la tête repliée sous l'aile,il a une forme de coeur.

     

    De plus le bec de l'Ibis fait penser au calame du scribe.

    Les hiéroglyphes ont aussi des sens secrets,l'ibis DJEOU,contient aussi le nom HOU qui est  Logos,toujours lié à Sia,l'intelligence,dans la  barque divine.

    Le DJ,serpent rampant suivi de la corde dressée verticalement,signifie serpent dressé et fait penser à la kundalini hindoue.

    La terminaison TY de DJEHOU -TY peut avoir différentes explications.Selon Champollion dans son dictionnaire c'est le signe du duel mais aussi peut indiquer le redoublement d'une lettre,en l'occurrence ici le poussin qui peut se dire O,OU.

    Le TY du hiéroglyphe:un demi cercle sous lequel se trouvent deux traits obliques parallèles,peut aussi se lire DI ,car le demi-cercle,toujours selon Champollion a plusieurs vocalisations ,dont le D ou delta des Grecs.

    Dans ce cas,DI veut dire Donner.DJEHOUTY serait donc,celui qui donne Hou,c'est à dire le Logos.

    Hou,c'est tout à fait le sens du prologue de l'Evangile de Jean:YOHANAN,la grâce,la miséricorde,la charité de Yäh.

    Yâh est encore u n mot Egyptien.C'est le Dieu Lune.Et Moïse est encore un  autre mot Egyptien qui signifie MES-SHE,c'est à dire Né des eaux.

    Thot est celui qui préside à la pesée du coeur.Il est appelé le taureau ou le KA de Maât,la Vérité Justice représentée par la plume d'autruche,tout comme SHOU,le souffle lumière.

    Dans la pesée du coeur,consignée par Thot,le coeur du défunt,dans la Balance, doit être aussi léger que la plume de Maât pour être Justifié,être Maâ-khrou,JUSTE DE VOIX et entrer au Ciel dans la société des Imakhous.

    Or Jésus dans les évangiles est aussi associé à Maât:Vérité Justice.

    La prière centrale,le Pater,demande le Royaume de Dieu ou des Cieux ET SA JUSTICE.Justice en hébreu se dit TSEDEQ.Ce mot a aussi un sens de charité,de don.

    Les mentions dans l'Evangile du mot :"En Vérité,en Vérité"sont innombrables.

    Et Jésus dans les évangiles est celui qui,donnera le Paraclet,l'esprit de Vérité,c'est à dire Maât dont il est le Ka,la puissance

    Le mot Vérité se dit AMET en hébreu (mais prononcé Emeth)

    Ce mot AMET est l'anagramme du mot Egyptien Maât:Vérité Justice.

    Enfin,on remarquera que dans le Credo ou symbole des Apôtres de l'église chrétienne,il est dit que Jésus,assis à la droite du Père,jugera les vivants et les morts.

    C'est une réminiscence du Thot  ou DJOOU qui préside à la pesée des coeurs et du jugement pour l'avenir post mortem.

    Thot a donné le dieu Hermès chez les Grecs.

    Mais THOT,DJOOU a donné Jésus dont les dits se trouvent encore parsemés dans les évangiles de Matthieu ou Marc.

     

    Madame Desroches Noblécourt Egyptologue et académicienne a écrit le livre :

    "le fabuleux héritage de l'Egypte".

    Le mot Copte,signifie Egyptien et c'est grâce au Copte que Champollion a pu déchiffrer les hiéroglyphes.

    Les religions hébraïque et chrétienne ont une importante dette envers l'Egypte ancienne.

     

     

     

     

     

     

     

     

     ,


  •  

    Dans l'épisode du buisson ardent (seneh saraph) en Exode ,Dieu s'était  fait connaitre par le nom "Eyeh acher Eyeh",ce qui signifie,je suis qui je suis,c'est à dire l'Etre par excellence.En hébreu,Etre,c'est Exister et Exister,c'est Vivre.

    Ce n'est que dans le chapitre VI:2 de l'Exode que Dieu révèle son nom:

    "Elohim (Dieu) adressa la parole à Moïse en disant:"Je suis YHWH"

    Mais ce nom YHWH était enseigné bien avant,dans le livre de la Genèse dans l'histoire d'Abraham et dans la relation  entre Sarah et YHWH. Ce  nom plus tard fut associé au mot Père   en Isaïe:63:16.Cependant,il faut reconnaître que c'est Moïse,qui a donné la Gnose de ce nom.Moïse est un nom Egyptien qui signifie:Né des eaux.A ce titre,il est l'équivalent de Josué (Yehoshouà) fils de Noun.Le Noun désigne en Hiéroglyphes Egyptiens ,les eaux primordiales.

    Moïse,c'est en hébreu M-SH-H qui peut se lire HA-SHEM,le NOM,traditionnellement rattaché à YHWH .

    Ce nom YHWH fut appelé Shem Ha-méphorash,c'est à dire qui se prononce comme se lisent ses lettres,c'est à dire YOD-Hé-VAV-Hé

    Cependant,Clément d'Alexandrie,un gnostique et père de l'Eglise,qui voit dans le gnostique le chrétien accompli,nous enseigne que YHWH se prononce Yaoué: Voir Stomates:V:34:5 (Sources chrétiennes).C'est aussi ce qu'enseigne Juda Hallévi   dans son livre "le Kuzari".Les voyelles étant les "matrès lectionis" représentent l'esprit par rapport au corps (page 150).

    A ce sujet on pourrait faire la comparaison avec le vocable hindou aum,prononcé OM,dont les  3 lettres sont l'articulation dans la bouche de tous les mots:  A,fond de la gorge,OU,milieu de la bouche et MA,la finale,la jonction des 2 lèvres.

    Mais l'usage de ce nom Yaoué qui semblerait avoir des pouvoirs magiques selon les prêtres hébreux a fait par la suite  le sujet d'un tabou.L'usage fut interdit et  remplacé par Adonaï qui signifie "mon Seigneur".Dans l'Evangile,c'est le reproche fait par Jésus aux pharisiens jaloux,d'avoir enlevé la clef de la science,c'est à dire de la gnose et sans y entrer eux-mêmes ont  empêché ceux qui voulaient y entrer.

    Selon  cette jalousie de caste,seul le grand Prêtre avait le droit de prononcer YHWH,dans le saint des saints,une fois par an, le jour du Yom Kippour,c'est à dire du Grand Pardon.Cette jalousie de caste se manifeste aussi dans la divination.La divination est interdite par la Torah,la loi de Moïse,ce qui n'empêche pas les prêtres d'y recourir avec des objets de divination,assez obscurs,nommés urim et thummim.

    Le mot Yahvé ou Jéhovah est pour les juifs une abomination,d'autant plus  que Yéhovah ou  pire Jéhovah( Le J n'existe pas en hébreu,cette lettre a été inventée au moyen âge) signifie en hébreu:Yâh,c'est à dire Dieu est ruine ou désolation.

    Cependant, ce nom ineffable YHWH comporte quelques mystères.

    Voyons d'abord la racine Hé,Vav,Hé:En kabbale,le Hé peut s'échanger avec le Het car ces deux lettres sont des gutturales.

    Nous avons donc Het-Vav-Hé qui se lit HAVA et qui signifie vivre,c'est à dire exister.C'est aussi le nom de la mère des vivants (Eve)

    A ce nom de VIVRE a été ajouté un YOD,un y.

    Le mot YOD est dérivé de Yad,la main,mais cette explication est assez réductrice.

    Le YOD qui s'écrit Y-W-D signifie aussi la Force,la domination,la puissance,le côté,le mouvement.

    Le Y vaut 10 c'est à dire 2 Hé:  5+5

    La valeur complète du YWD est de 10+6+4=20 qui est aussi celle de la lettre KA hébraïque.

    On remarquera que le KA hébreu horizontal est le pendant du KA Egyptien qui représente deux bras levés et signifie ,force vitale de l'homme,double énergétique.

    Le Vav en hébreu signifie clou,crochet mais indique aussi la réunion,l'union et en grammaire la conjonction :ET.

    Le Hé qui dans le protosinaïtique  représentait le bras est devenu dans l'hébreu courant le synonyme du souffle.

    Ainsi,le Vav au centre des deux Hé,signifie la réunion des deux Hé ou des deux souffles.

    On doit signaler l'identité remarquable entre Adam,l'homme et le tétragramme.

    Adam,c'est A+D+M soit 1+4+40=45

    YHWH en lettres complètes,c'est:

    YWD=20

    HA=6 (qui se prononce Hé)

    VAV=13

    HA=6 

    Soit:20+6+13+6=45

    Donc ADAM=YHWH

     

    Voici également une autre façon de calcul,l'élévation au carré.

    a2+d2+m2=1+16+169 = 186

    y2+h2+v2+h2=100+25+36+25=186

    Ce nombre est celui de la lettre complète QOF =Q+W+PH=100+6+80=186

    Qof est représenté par un Kaph ou creux de la main qui surmonte un Vav.

    Ce mot peut se prononcer QOUF qui indique un déplacement circulaire,une giration.Ce mot vient de Qav,la ligne droite qui se termine par PH,la bouche.

    On remarquera aussi que YHWH= 26=DBR (Dabar)=4+2+20=26 qui est la Parole.

    Pour Johann Reuchlin dans son livre "De arte cabalista",il résume le tétragramme YHWH par la lettre SHIN (SH) par la notarique:

    Shem

    Yhwh

    Niqra

    Ce qui signifie Nom tétragramme nommé.

    Reuchlin aurait pu trouver une preuve plus mathématique,car YHWH = 26 est égal aussi à H+SH:5+21=26 qui se lit HA SHIN  ce qui veut dire le Shin,le Sh ou le S,les deux lettres étant identiques au début

    Si en kabbale YHWH se ramène à SHIN,c'est que cette lettre englobe toutes les autres lettres du tétragramme sacré.Shin de valeur 300 est aussi identique au mot Rouah Elohim:RWH ALHYM qui signifie le souffle  de Dieu.

    Shin de valeur 300 peut être rattaché à Lamed,de valeur 30

    Shin en atbach est la lettre Beth

    Ainsi SHIN est LB (LEB),c'est à dire le coeur.

    YHWH se ramène donc au coeur de l'Etre, au coeur d'Adam,de l'homme archétypal créé à l'image de Dieu.

    Shin est le coeur de YHWH mais il est aussi l'initiale de Shalom qui signifie Paix. Le SHIN hébreu a 3 branches .D'abord deux branches  ,l'une positive à droite,l'autre négative à gauche,réunies à leur base et équilibrées à leur centre par une troisième branche verticale.C'est la lettre de la justice et de l'harmonie.

    YHWH peut donc aussi se prononcer , YESHOUAH avec le SHIN secret ou encore Yeshoua.'

    Car le hé final étant une gutturale,il peut se substituer à l'autre gutturale le Ayin.

    On aura ainsi reconnu dans l'interprétation  secrète de YHWH le nom de Josué ou Yehoshouà  qui signifie,Yâh sauve .Il se  contracte en Yeshouà , dont le diminutif est Yeshou en hébreu,Iessous en Grec et Jésus dans nos langues latines.On notera que le Jésus des évangiles,n'est que l'aspect gnostique,tricoté ou inventé du Josué biblique,compagnon de Moïse.

    Ce mot  Yâh  dérive de l'Egyptien .Il est le dieu de la Lune,souvent associé à THOT,le dieu Logos et coeur de Râ,le dieu suprême.

    Le cri de joie des chrétiens est Allélouyah,ce qui signifie louons Yâh,le dieu de miséricorde,Yâhshouà ou Yeshouà.

    Une petite anecdote pour terminer:YA signifie OUI en allemand et aussi en Vietnamien et OM en sanskrit ,signifie aussi OUI,le mot sacré symbole de Brahman,l'Absolu.On peut aussi rapprocher ceci du mot Amen qui signifie aussi OUI et qui  dérive de l'Egyptien Amon,le dieu qui vient  en aide aux  malheureux.(Voir Hymnes et prières de l'Egypte antique).

    Il n'y a vraiment rien de nouveau sous le soleil comme le dit la Bible.L'équivalence Adam=Yaoué n'est rien d'autre que ce qu'enseigne les upanishads hindoues,à savoir que l'atman ou l'âme,l'esprit est identique à Brahman ,Dieu,l'Absolu.Ce Brahman,c'est le Royaume des cieux de l'Evangile qu'il faut chercher.C'est l'objet de la GNOSE.