• Celse fut un philosophe dit païen,mais nourri de Platon,Démocrite,Héraclite,des Stoïciens et autres philosophes et très au fait des  religions antiques,dont Egyptienne.

    Il vécut dans les années 170 de notre ère,c'est à dire au début du christianisme,à Rome,selon  les uns,à Alexandrie selon  les autres.

    Il ne nous est connu que par son livre intitulé "Discours véritable" qui a disparu mais qui nous est relaté par la réfutation qu'en a fait Origène ou derrière un personnage que l'on nous a présenté comme étant Origène.

    Ce que dit Celse est noyé sous le discours dithyrambique d'Origène sur Jésus, assénant  des coups de massue argumentaires et de nombreuses redites.

    Pour saisir Celse,il faut donc aller à la pêche dans la masse de l'écrit et extirper son enseignement relaté ci-dessous , en ayant extirpé des développements sans intérêt.  

     

    "Les chrétiens forment entre eux,au mépris des lois  établies des conventions secrètes.Parmi ces conventions,les unes sont publiques,toutes celles qui se conforment aux lois,les autres sont occultes,toutes celles dont l'accomplissement viole les lois établies.

    La doctrine chrétienne a une origine barbare.Les barbares sont capables de découvrir des doctrines.Mais pour juger,fonder,adapter à la pratique de la vertu les découvertes des barbares,les Grecs sont plus habiles.

    La morale chrétienne est banale et par rapport aux autres philosophes n'enseigne rien de vénérable ni de neuf.

    Les chrétiens paraissent exercer un pouvoir par les invocations des noms de certains démons.

    En ce qui concerne Jésus,c'est par magie qu'il a pu faire les miracles qu'il parut accomplir et prévoyant que d'autres au courant des mêmes secrets,allaient faire la même chose en vantant de le faire par la puissance de Dieu,Jésus les chassa de sa société.Si Jésus a le droit de les chasser,alors coupable des mêmes fautes,il est lui-même un vilain personnage;ou si lui-même n'est pas vilain de les avoir faites,ceux qui agissent comme lui,ne le sont pas non plus.

    Il ne faut accepter de doctrines que sous la conduite de la raison et d'un guide raisonnable.

    Certains,ne voulant même pas donner ni recevoir de raison de qu'ils croient,usent de ces formules:"N'examine pas,mais crois,la foi te sauveras".Et les chrétiens disent:"la sagesse dans ce monde est un mal,et la folie un bien.".Ceci pour attirer les ignorants et les sots.

    Il est une doctrine de haute antiquité,toujours maintenue par les peuples les plus sages,les Egyptiens,les Assyriens,les Indiens,les Perses,les Odysses,les habitants de Samothrace et d'Eleusis mais que les chrétiens ignorent.

    Le récit de la Création attribué à Moïse est insensé.Le monde est incréé.Il y a eu de toute éternité bien des embrasements,bien des déluges,dont le plus récent est l'inondation survenue naguère au temps de Deucalion.

    La circoncision en usage chez les juifs  est venue des Egyptiens.

    Moïse,chef d'un peuple de gardeurs de chèvres et de moutons,l'esprit abusé d'illusions grossières ont cru qu'il n'y a qu'un seul Dieu .NB (Leur monothéïsme vient du roi Egyptien renégat Akhénaton )

    Il n'importe en rien qu'on appelle le Dieu suprême "Zeus" comme chez les Grecs ou "un tel" comme chez les Indiens",ou "un tel" comme chez les Egyptiens.

    Les juifs adorent les anges et s'adonnent à la magie à laquelle les initia Moïse.

    En ce qui concerne Jésus,cet homme,il y a bien peu d'années,inaugura un enseignement et les chrétiens ont cru qu'il était Fils de Dieu.

    Ils se sont égarés et embrassèrent une doctrine nuisible à la vie humaine. et faite pour les gens simples et illettrés.

    Ils ont inventé la naissance de Jésus d'une vierge,d'un bourg de Judée,en réalité,une femme pauvre fileuse.

    Cette femme,convaincue d'adultère car mise enceinte par un soldat Romain nommé Panthère, fut chassée par son mari,charpentier de son état.

    Rejetée par son mari,honteusement vagabonde, elle donna naissance à Jésus en secret.

    Celui-ci fut obligé par pauvreté d'aller louer ses services en Egypte et il y acquit certains pouvoirs magiques dont se targuent les Egyptiens.

    Il s'en revint,tout enorgueilli de ces pouvoirs et grâce à eux,se proclama Dieu.

    Cette fiction de la naissance d'une Vierge vient des mythes Grecs de Danaé,de Mélanippe,d'Augès et d'Antiope.

    La nature de la mère de Dieu était tellement belle que par sa beauté Dieu s'unit à elle,lui qui par nature ne peut  être épris d'un corps périssable !

    Lorsque le charpentier la chassa ,aucune puissance divine ne la sauva.Il n'y a donc rien qui concerne le règne de Dieu.

    Quel témoin digne de créance a vu la colombe lors du baptême de Jean.Qui a entendu la voix du Ciel l'appelant Fils de Dieu ?Qui,sinon toi,et un de tes compagnons de supplice que tu peux produire comme témoin.

    En ce qui concerne les prophéties sur le fils de Dieu,beaucoup d'hommes,les uns,fanatiques,les autres mendiants déclarent venir d'en haut,en tant que fils de Dieu.

    Au cours de sa passion,ce fils de Dieu n'a été ni secouru par son Père,ni pu se porter secours à lui-même.

    Tout homme est fils de Dieu car né selon la Divine Providence.En quoi,l'un l'emporterait-il sur l'autre ?

    Jésus s'étant attaché dix ou onze hommes décriés,publicains et mariniers fort misérables,s'est enfui avec eux  deçà et delà,mendiant sa subsistance d'une manière honteuse et sordide.

    Pourquoi donc fallait-il que Jésus étant encore enfant ,le faire transporter en Egypte pour le faire échapper au massacre d'Hérode? Il ne convenait pas qu'un Dieu craignit la mort !

    A te garder sur place,toi son propre fils,le grand Dieu qui avait envoyé déjà 2 anges à cause de toi était-il donc impuissant ? 

    Les anciens mythes ont attribué à Persée,Amphion,Euque et Minos une ascendance divine avec des oeuvres admirables et surhumaines.Il n'y a là donc rien de bien neuf.

    Les disciples des Egyptiens font aussi des exploits:ils chassent des hommes les démons,guérissent d'un souffle les maladies,évoquent les âmes des Héros et font apparaître toutes sortes de choses dans l'imagination.

    Ces faiseurs de tours,faut-il les croire fils de Dieu ?

    Le corps d'un Dieu n'aurait pas été engendré comme toi,Jésus tu as été engendré.Le corps d'un Dieu ne se nourrit pas de la sorte.Il n'use pas d'une voix comme la tienne ni d'une pareille méthode de persuasion.

    Ceux qui croient au Christ font un grief aux juifs de n'avoir pas cru que Jésus était Dieu.

    Pourquoi les juifs auraient injustement traité celui qu'ils ont publiquement prédit ?

    Dans le but d'être punis plus que les autres ?

    Il ne lui était pas possible,s'il était Dieu ni de s'enfuir,ni de se laisser mener enchaîné et encore bien bien moins,s'il était Sauveur d'être abandonné et trahi par ses compagnons.

    Ses disciples ont inventé qu'il avait su par avance et prédit tout ce qu'il lui est arrivé et pour dire  qu'il est immortel,ont montré qu'il est mort.

    Comment un mort est-il immortel ?

    Quel dieu,quel démon,quel homme sensé prévoyant que de tels malheurs lui arriveraient,ne les auraient pas évités,s'il en avait eu  le moyen au lieu de donner tête baissée dans les dangers prévus?

    Puisqu'il a prédit qui le trahirait et qui le renierait,comment ne l'ont-ils pas craint comme Dieu,l'un renonçant à trahir,l'autre à renier ?

    Ce n'est donc pas parce que ces événements ont été prédits qu'ils sont arrivés,c'est impossible.Au contraire,parce qu'ils sont arrivés,il est prouvé faux  qu'il les ait prédits:car il est impossible que les gens prévenus aient persisté à trahir et à renier.

    Pourquoi,s'il était Dieu exhale -t-il des plaintes  et des

     

    gémissements et fait-il pour échapper à la crainte de la mort,cette sorte de prière:"Père, si ce calice pouvait s'éloigner".

    En fait,les disciples de Jésus ont inventé tout cela:

    "En dépit de vos mensonges,vous n'avez pu dissimuler vos fictions d'un de manière plausible".

    "QUELQUES FIDELES,COMME DES GENS PRIS D'IVRESSE QUI EN VIENNENT A PORTER LA MAIN SUR EUX MEMES,ONT REMANIE LE TEXTE ORIGINAL DE L'EVANGILE,TROIS OU QUATRE FOIS ET MEME PLUS ENCORE,ET ILS L'ONT ALTERE POUR POUVOIR OPPOSER DES NEGATIONS AUX CRITIQUES."

    Les chrétiens citent les prophètes qui ont prédit l'histoire de Jésus.Il en est une infinité d'autres auxquels les prophéties peuvent s'adapter avec bien plus de vraisemblance qu'à Jésus.

    Personne ne prouve une divinité ou une filiation divine par de si faibles indices mêlés d'histoires fausses et d'aussi médiocres témoignages.

    LES CHRETIENS,TOUT EN PROCLAMANT QUE LE LOGOS EST FILS DE DIEU,PRESENTENT AU LIEU D'UN LOGOS PUR ET SAINT,UN HOMME IGNOMINIEUSEMENT BATTU DE VERGES ET CONDUIT AU SUPPLICE !

    Pour nous, le Logos est Fils de Dieu,mais pas cet être misérable.

    Et quelle présomption de rattacher la généalogie de Jésus au premier homme et aux rois des Juifs !

    La femme du charpentier,s'il elle avait été de race si illustre,ne l'eut pas ignoré.

    Celui qui condamna Jésus n'a rien  souffert du sort de Penthée,pris de transports furieux et mis en pièces

    Pourquoi ne manifeste-t-il pas quelque chose de divin,ne se lave-t-il pas de cette honte ne se venge-t-il pas de ceux qui l'outragent,lui et son Père  ?

    Que déclare -t-il même lorsque son corps est fixé à la croix ? Son sang est de l'ichôr tel qu'il coule aux veines des divinités bienheureuses?

    Ce Jésus a une avidité à boire le fiel et le vinaigre sans savoir dominer une soif que même le premier venu domine d'ordinaire.

    Chrétiens,gens d'une crédulité extrême vous nous reprochez de ne pas le considérer comme Dieu et de ne pas convenir avec vous qu'il ait enduré ces souffrances pour le bien de l'humanité.

    Vous nous enseignez cela afin que nous aussi puissions mépriser les supplices ?

    Vous n'irez pas prétendre que n'ayant pu persuader ceux d'ici bas,il s'en est allé dans l'Hadès,pour persuader ses habitants ?

    Si,en forgeant des justifications aussi absurdes:des souffrances pour le bien de l'humanité,à ce qui vous a ridiculement abusés,vous croyez offrir une justification valable,qu'est-ce qui empêche de penser que tous les autres qui ont été condamnés et ont disparu d'une manière plus misérable encore sont des messagers plus grands et plus divins que lui ?

    On pourrait dire avec une égale impudence d'un  brigand ou d'un assassin mis au supplice,ce n'était pas un  brigand,mais un Dieu,car il a prédit à ses complices qu'il souffrirait ce genre de supplice qu'il a souffert.

    Au cours de sa vie ,il ne gagna qu'une dizaine de mariniers et publicains des plus perdus et encore pas tous.

    Alors que de son vivant,il n'a persuadé personne,après sa mort,ceux qui en ont le désir persuadent des multitudes,n'est-ce point le comble de l'absurde ?

    Ce Jésus annonce que d'autres viendraient à vous usant de pareils miracles,des méchants et des sorciers.Et il nomme un certain Satan habile à contrefaire certains prodiges.

    N'est-ce donc pas un  argument misérable de conclure  des mêmes oeuvres à la divinité de l'un et à la sorcellerie des autres?

    Comment un homme réellement mort ait jamais ressuscité avec le même corps.

    Vivant,il ne s'est pas protégé lui-même,mort,il ressuscita et montra les marques de son supplice.Qui a cru cela ?Une exaltée ou quelque autre victime du même ensorcellement,inventeurs de ce conte merveilleux et par cette imposture frayer la voie à d'autres charlatans.

    SI JESUS VOULAIT REELLEMENT MONTRER SA PUISSANCE DIVINE,IL AURAIT DU APPARAITRE A SES ENNEMIS,AU JUGE,BREF A TOUT LE MONDE.

    S'IL AVAIT UNE TELLE URGENCE A FAIRE VOIR SA DIVINITE,C'EST BIEN DU HAUT DE LA CROIX QU'IL AURAIT DU SOUDAIN DISPARAITRE.

    De son vivant,il prêchait à tous sans mesure et dans sa résurrection,IL NE LAISSA VOIR  EN CACHETTE QUE D'UNE FEMMELETTE ET AUX MEMBRES DE SA CONFRERIE. 

    Ce Jésus use à la légère de menaces et d'invectives:

    "Malheur à vous.Je vous prédis".C'est avouer là ouvertement son impuissance à persuader ce qui n'est guère le fait d'un Dieu,ni même d'un homme de bon sens.

    Les Juifs,Egyptiens de race,ont abandonné l'Egypte après s'être révoltés contre l'Etat Egyptien et les cérémonies usitées en Egypte.(NB:Il est plus que probable que les juifs étaient les sectateurs du roi renégat Egyptien Akhénaton et qu'ils ont fui l'Egypte après l'effondrement du système d'Akhénation).

    Par la justice immanente,ce qu'ils ont fait aux Egyptiens,ils l'ont  subi  de la part des partisans de Jésus.Dans les deux cas,la cause de l'innovation fut la révolte contre l'Etat.

    Les hébreux,Egyptiens de race,se sont révoltés contre les Egyptiens,ils ont abandonné l'Egypte  pour habiter la région  qui s'appelle maintenant Judée.

    Les chrétiens,à l'origine étaient en petit nombre,animés par la même pensée;à peine se propagent-ils en multitude,ils se divisent et séparent et chacun veut avoir sa propre faction.

    Ils s'anathématisent les uns les autres et chacun a embrassé une secte différente.

    Cette société n'a de fondement solide que dans la révolte,l'avantage que l'on espère et la crainte des étrangers.

    Ces chrétiens ont forgé des déformations de l'antique tradition et ils étourdissent les hommes au son de leurs sornettes et par des contes terrifiants.

    Les chrétiens se moquent des Egyptiens avec leurs représentations animales,sans se douter que les Egyptiens rendent hommage ainsi à des idées éternelles.

    Les Dioscures,Asclépios et Dionysos,ces hommes sont devenus Dieu d'après la croyance grecque et les chrétiens ne supportent pas  de les considérer comme dieux parce qu'ils étaient d'abord de hommes mais ils affirment que Jésus,après sa mort apparut à ses sectateurs,en personne,entendez,son ombre.

    Le culte des chrétiens pour ce prisonnier mis à mort est semblable à la vénération  de Zamolxis au pays des Gêles,de Mopsos en Cilicie,d'Amphiarnos à Thèbes,de Trophonios à Lébadia.

    Bien que formé d'un corps charnel et mortel,les chrétiens,en le croyant Dieu,pensent ainsi faire un acte de piété.

    Et pourquoi pas alors Asclépios,Dionysos,Héraclès ?

    Les chrétiens rejettent ceux qui ont de la culture,de la sagesse,du jugement mais ils harponnent un insensé,un inculte,un petit enfant.Ils ne peuvent convaincre  que les gens niais, stupides,vulgaires,esclaves,bonnes femmes et jeunes enfants.

    Quels hommes appellent les chrétiens ? Quiconque est pécheur,quiconque faible d'esprit,quiconque petit enfant,quiconque est malheureux,le Royaume de Dieu le

    recevra.

    Or,par pécheur n'entendez vous pas l'injuste,le voleur,le perceur de murailles,l'empoisonneur, le pilleur de temple,le violateur de tombeaux ?

    Il eut fallu appeler tous les hommes sans exception car en fait tous sont pécheurs et que la race humaine a une propension native à pécher.

    Personne ne peut totalement changer ceux qui sont enclins à pécher par habitude ni par le châtiment et encore moins par la pitié.Il est très difficile de changer radicalement la nature.

    La pitié rend esclave.Ils sont asservis par la pitié pour ceux qui se lamentent.Dieu soulage les méchants,et rejette les bons qui ne font rien de tel:C'EST LE COMBLE DE L'INJUSTICE.

    Celui qui enseigne la doctrine chrétienne ressemble à celui qui promet la guérison des corps EN DETOURNANT DE CONSULTER LES MEDECINS COMPETENTS DE PEUR D'ETRE CONVAINCUS PAR EUX D'IGNORANCE.

    Voici la prétention de certains chrétiens et des juifs:"Un Dieu ou Fils de Dieu ,selon les uns est descendu,selon les autres descendra sur la terre pour en juger les habitants:propos si honteux qu'il n'est pas besoin d'un long discours pour le réfuter.

    Est-il donc impossible à Dieu de réformer par sa puissance divine,sans envoyer quelqu'un voué par nature à ce dessein ?

    Est-ce donc maintenant,après tant de siècles,que Dieu s'est souvenu de juger la vie les hommes,alors qu'auparavant,il n'en avait cure ?

    Les chrétiens ont mal compris ce qu'ont dit les Grecs et les Barbares sur les cycles,les embrasements et les déluges. 

    En parlant de résurrection des corps,ils ont mal compris la doctrine de la réincarnation.

    Le récit de Moïse sur la tour de Babel et la confusion des langues vient de la légende des Aloïdes.

    La race des juifs et des chrétiens,semblables  à une troupe de chauve souris et à des fourmis sorties de leurs trous,Dieu révèle et prédit tout d'avance et néglige le monde entier.

    Les juifs sont des esclaves fugitifs sortis  d'Egypte.Ils n'ont jamais rien  fait de mémorable ni compté par le rang et le nombre.

    Ils rattachent leur généalogie à une première génération de sorciers et de vagabonds,invoquant le témoignage de paroles obscures,qu'ils interprètent devant les ignorants et les sots,sans que jamais au cours de la longue période qui précède,ce point fut mis à discussion.

    Les juifs,blottis dans un coin  de la Judée,n'ayant pas entendu dire que cela fut chanté par Hésiode et mille autres inspirés,inventèrent  l'histoire d'Adam et Eve,une histoire invraisemblable et fort grossière.

    L'histoire du déluge ,d'une colombe et d'une corneille comme messagers ,vient du plagiat sans scrupule de l'histoire du Deucalion,racontée pour les petits enfants. 

    L'histoire des juifs est si honteuse avec ses incestes et ses meurtres que les plus raisonnables des juifs allégorisent tout cela.La honte qu'ils en ont leur fait chercher refuge dans l'allégorie.

    L'âme de homme est immortelle,selon Platon mais il n'y a aucune différence entre le corps d'une chauve souris,d'un ver,d'une grenouille ou d'une homme.La matière est la même et leur principe de corruption est le même.

    La nature de tous ces corps  est unique dans le flux et le reflux des changements alternés.

    IL NE SAURAIT Y AVOIR NI PLUS NI MOINS DE MAL DANS LE MONDE,AUJOURD'HUI,A L'AVENIR,CAR LA NATURE DE L'UNIVERS EST UNE,ET L'ORIGINE DU MAL EST TOUJOURS LA MEME.

    Le Mal est inhérent à la matière et réside dans les êtres mortels;la période des êtres mortels est semblable du commencement à la fin,et,au cours des cycles déterminés,ont été,sont et seront nécessairement toujours les mêmes choses.

    Chaque chose naît et périt pour le salut de l'ensemble.Il ne peut y avoir plus ou moins de mal dans les êtres mortels.

    Même quand une chose parait être un mal,il n'est pas encore évident que cela soit un mal,car on ne sait pas l'utilité pour soi-même,pour autrui,pour l'ensemble.

    La Bible est ridicule en prêtant à Dieu des sentiments humains,des paroles de colère contre les impies et des menaces contre les pécheurs.

    N'est-il pas ridicule en effet qu'un homme,dans sa colère contre les juifs,extermine tous leurs jeunes gens,brûle leurs villes et les anéantisse et que le Dieu très grand,à les entendre,se fâche,s'irrite,menace  et envoie son Fils et que celui-ci souffre à ce point ?

    Dira-t-on que tout pousse dans la Nature pour les hommes plutôt que pour les animaux sans raison ?

    Nous autres,au pris de fatigues et de souffrances continuelles,nous assurons à grand peine notre nourriture;pour eux,tout pousse sans semailles ni labours. 

    La supériorité de l'homme par son organisation  et son  art ne prouve rien,les fourmis et les abeilles en font autant.

    Et même les fourmis enterrent leurs morts.

    Même si l'homme se vante de la magie,les serpents et les aigles ont plus de science.Ils connaissent les contrepoisons et la vertu de certaines pierres.

    De même,il existe des oiseaux et des animaux divinateurs qui enseignent par des signes.

    Les cigognes ont plus de piété filiale que les hommes.Elles témoignent de leur reconnaissance et apportent de la nourriture à leurs parents.

    Toutes choses sont accordées à l'ensemble.C'est de l'ensemble que Dieu prend soin par sa Providence.Dieu ne s'irrite point à cause des hommes,pas plus à cause des singes ou des rats;il ne menace point ces êtres dont chacun a reçu son destin à sa place.

    Et voici le premier trait surprenant des juifs:ils vénèrent le ciel et les anges qui s'y trouvent,mais les parties du ciel les plus respectables et les plus puissantes,le soleil,la lune et les autres astres et planètes,ils n'en n'ont cure.

    Ils sont aveuglés par une magie suspecte et voient en rêve des fantômes,tandis que que la Création  de Dieu qui dispense lumière et bienfaits de la pluie nécessaires à tous les produits de la terre,ils la tiennent pour rien.

    Et quelle sottise des juifs que de penser que Dieu tel un cuisinier appliquera le feu,toutes les races seront grillées sauf la race juive !

    Le comble de l'absurde est que les juifs et les chrétiens espèrent que non seulement les vivants d'alors mais les morts

    depuis longtemps surgiront de la terre avec le même corps.

    Quelle âme d'homme regretterait un  corps putréfié ?

    En réalité Dieu ne veut rien  faire de honteux et de contraire à la Nature.A l'âme ,Dieu peut accorder une vie immortelle;mais comme le dit Héraclite "les cadavres sont plus à rejeter que le fumier."

    Les juifs ne sont pas plus saints pour être circoncis:les Egyptiens et les Colchidiens l'ont été avant eux,ni pour s'abstenir de porc;ainsi font les Egyptiens qui s'abstiennent en outre des chèvres,des brebis,des boeufs et des poissons

    Pythagore et ses disciples qui s'abstenaient  de tout animal vivant avaient une morale supérieure à ce peuple de barbares.

    Ils avaient une compassion pour la souffrance animale.

    Les juifs appellent leur Dieu Yahvé mais je pense qu'il est indifférent d'appeler Zeus Très Haut,Zen,Adonaï,Sabaoth,Amon comme les Egyptiens,Papaeos comme les Scythes.

    Il n'est du tout vraisemblable que le peuple juif jouisse de la faveur et de l'amour de Dieu a un plus haut degré que les autres ni que les anges soient envoyés du ciel à eux seuls,comme s'ils avaient reçu en partage une terre de bienheureux:nous voyons assez quel traitement ils ont mérité eux et leur pays.

    En ce qui concerne le Fils de Dieu,il ne put ouvrir son  tombeau,il a fallu un ange.Il vint aussi un  ange pour expliquer la grossesse de Marie et un  autre ange pour les faire fuir en Egypte.

    C'est donc le même Dieu qu'ont les juifs et les chrétiens.C'est ce que reconnait la grande Eglise qui reçoit pour véridique le conte sur la création du monde.

    Les chrétiens se sont scindés en différentes sectes.Ces gens là se chargent les uns les autres de toutes les horreurs possibles,rebelles à la moindre concession pour la concorde et sont animés de haines implacables.Et ces gens si radicalement opposés déclarent:le monde est crucifié pour moi et je le suis pour le monde !

    Ce que disent les chrétiens qui ont mal compris les doctrines des Sages anciens a été mieux expliqué par Platon et les Grecs,sans faire intervenir menace ou promesse de Dieu ou Fils de Dieu.

    La sentence de Jésus contre les riches:"Il est plus facile à un chameau de passer par le chas d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le Royaume de Dieu" est tirée de Platon qui l'a mieux expliquée.NB (Lois:743a)

    Le Dieu de la Création selon Moïse et les chrétiens est vraiment digne de malédiction au jugement de ceux qui le regardent comme tel,puisqu'il a maudit le serpent qui apportait la connaissance du bien  et du mal aux hommes.

    NB:(La secte gnostique des Ophites exaltaient le Serpent et l'assimilaient au Christ,selon les paroles de Jean:"De même que Moïse éleva le Serpent au désert,il faut de même que le Fils  de l'Homme soit élevé afin  que tout homme qui croit en lui  ait la vie éternelle: Jean:3:14/15) 

    Les chrétiens reconnaissent le même Dieu que les Juifs,celui qui a tout promis aux juifs,annonçant que leur race se multiplierait jusqu'aux confins de la terre et ressusciterait les morts avec la même chair et le même sang.

    Mais quand ton maître Jésus établit des lois contraires à Moïse,tu cherches  un autre Dieu,le Père, à la place de Yahvé.

    Il est partout question du bois de vie et de la résurrection   de la chair par le bois car leur maître a été cloué à un bois et qu'il a été charpentier.

    Mais si par hasard on l'avait précipité d'un  rocher,jeté dans un gouffre,étranglé par une corde ou qu'il ait été cordonnier,,tailleur de pierres,ouvrier en fer,il y aurait au dessus des cieux un rocher de vie,un gouffre de résurrection,une corde d'immortalité,un fer de charité,un cuir de sainteté.Quelle femme prise de vin,fredonnant une fable pour endormir un bébé,n'aurait honte de chuchoter pareilles sornettes.

    Selon Denys d'Egypte,les pratiques de magie n'ont de pouvoir que sur des gens sans culture et aux moeurs corrompues mais restent sans effet sur les philosophes parce qu'ils ont à coeur de mener une vie saine.

    ILS IMAGINENT UN ADVERSAIRE DE DIEU,ILS LE NOMMENT DIABLE OU EN HEBREU SATAN.

    C'EST UNE IMPIETE DE DIRE QUE LE DIEU TRES GRAND DANS SA VOLONTE DE FAIRE DU BIEN AUX HOMMES RENCONTRE UN ETRE QUI S'OPPOSE A LUI ET RESTE IMPUISSANT.

    LES MYTHES GRECS NE SONT PAS LA MEME CHOSE QUE LA DOCTRINE DU DEMON ADVERSAIRE OU DU SORCIER RIVAL.

    LE CHATIMENT D'UN FILS DE DIEU PAR LE DIABLE NOUS ENSEIGNE D'ETRE AUSSI CHATIES PAR LUI.

    VOILA BIEN LE COMBLE DU RIDICULE.IL AURAIT DU CHATIER LE DIABLE ET NON PAS MENACER LES HOMMES VICTIMES DE SES DIABLERIES.

     

    Je vais te dire d'où leur est venu cette idée de l'appeler "Fils de Dieu"Comme ce monde tient son existence de Dieu,les Anciens l'ont nommé Fils de Dieu.

    Belle ressemblance en effet entre l'un  et l'autre Fils de Dieu!

    Moïse en composant l'histoire de l'origine de l'homme et du jardin d'Eden a écrit,sans rien comprendre les comédies grecques de Proétos  et de Pégase.

    MAIS LA PLUS BELLE SOTTISE DE MOISE EST DE REPARTIR LA FORMATION DU MONDE EN PLUSIEURS JOURS,AVANT QU'IL N'Y AIT DE JOURS !

    APRES CE TRAVAIL,COMME UN MECHANT OUVRIER,DIEU FUT ACCABLE DE FATIGUE ET IL BESOIN DE REPOS POUR SE REFAIRE !

    Dieu est Esprit et les chrétiens professent ce que proclamaient les Stoïciens parmi les Grecs qui proclamaient:Dieu est un Esprit pénétrant tout et contenant tout en lui-même.

    SI DIEU VOULAIT FAIRE DESCENDRE SUR JESUS UN ESPRIT,QUEL BESOIN DE L'INSUFFLER DANS LE SEIN D'UNE FEMME ? IL SAVAIT DEJA FAçONNER LES HOMMES,IL AURAIT PU FORMER POUR CET ESPRIT UN CORPS SANS JETER SON PROPRE ESPRIT DANS UN PAREIL CLOAQUE.

    AINSI,ENGENDRE DIRECTEMENT D'EN HAUT,IL N'AURAIT PAS TROUVE D'INCREDULES.

    Comme le Zeus de la comédie qui se réveille d'un long sommeil,voulant délivrer le genre humain de ses maux,pourquoi envoya-t-il cet esprit que vous dites dans un seul coin de la terre ?Il aurait fallu insuffler de la même manière un grand nombre de corps et les envoyer par toute la terre.

    Le poète comique,pour provoquer le rire au théâtre,écrit que Zeus à son réveil envoya Hermès aux Athéniens et aux Lacédémoniens.Et toi,ne crois-tu pas que le Fils de Dieu envoyé aux Juifs est une fiction plus dérisoire ?

    Ne vois tu donc pas mon brave,qu'on se dresse devant ton démon,que non seulement on l'injurie,mais encore on le bannit de toute la terre et de toute la mer;et toi,comme une statue qui lui est consacrée,on te lie,on te traîne au supplice et on te crucifie.Et le démon ou,comme tu dis,le Fils de Dieu ne se venge de personne.

    Ton Dieu,on l'a torturé et crucifié en personne et les auteurs de ce forfait n'ont rien eu à souffrir,pas même dans la suite de leur vie.

    Dieu l'a dédaigné au moment des tortures si cruelles.

    QUEL PERE AUSSI INJUSTE !

     

    NE VOYEZ VOUS PAS L'ABSURDITE DE VOTRE DOCTRINE.IL FAUT CRUCIFIER LE CORPS ET SES CONVOITISES PUIS VOUS ESPEREZ QUE CE CORPS RESSUSCITERA DANS LA CHAIR AU LIEU D'ESPERER L'ETERNITE PRES DE DIEU POUR VOTRE AME OU INTELLIGENCE.

    =================================

    Voici donc dans ses grandes lignes la critique de Celse contre les chrétiens de la grande Eglise.

    Les chrétiens gnostiques ne sont pas concernés par cette critique car pour eux le Christ ou Logos incarné n'est pas un personnage historique apparu en un temps X de l'Histoire.

    Il est incarné en tous les hommes,il est la lumière qui éclaire tous les hommes venant en ce monde comme l'indique le prologue de Jean.

    Les évangiles gnostiques ont été détruits par la Grande Eglise qui a mené une guerre incessante contre la Gnose.

    Les plus importants textes gnostiques comme l'Evangile selon Thomas et selon Philippe étaient enfouis comme un  trésor dans le désert.Ils ont été redécouverts en 1945 grâce à un  paysan qui labourait son champ à Nag Hammadi en Haute Egypte.

    Pour les gnostiques chrétiens,le Christ ou Massiah est la lumière à l'intérieur de l'homme de lumière chez tout homme.

    La Gnose est justement cette connaissance de soi,la connaissance de son moi pneumatique.

    En ceci,la Gnose chrétienne rejoint également l'intuition des grandes upanishads hindoues.

    ======================================

     

     

     

     

     

    .

     

      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • L'Eglise chrétienne officielle a persécuté les gnostiques depuis le début.Elle a repris dans la personne du Christ la notion de bouc émissaire des juifs.Ceci,en plus cruel car s'agissant d'un sacrifice humain,pourtant aboli par Abraham.

    Les juifs pratiquaient les sacrifices humains et nous lisons dans la Torah qu'ils devaient sacrifier tout premier né,à l'exemple d'Itsaq.

    Les Romains étaient plus civilisés car ce sont eux qui ont fait cesser les sacrifices humains,couramment pratiqués par les druides dans la Gaule antique comme dans tous les peuples archaïques.

    Et cette Eglise chrétienne officielle mange son dieu tous les dimanches,afin d'en acquérir des vertus supposées ,comme les cannibales de l'Afrique la plus reculée.

    Au delà de cette lie,il y a cependant une lueur primitive qui a été assombrie par cette horde de sauvages qui a pratiqué l'Inquisition ,les croisades et les guerres de religion.

    C'est cette Lumière qu'il nous faut retrouver.

     

    Le Satori est un terme japonais du bouddhisme Zen qui correspond à l'illumination ou Bodhi de Siddhata Gautama appelé depuis Bouddha.

    Le bouddhisme Zen estime que chaque être possède en lui-même l'état de bouddha qu'il s'agit de réaliser.

    Cette illumination ou Satori est la vision de sa propre nature,de son  essence profonde qui réside dans le secret du coeur.

    L'illumination n'est cependant pas un terme propre des religions de l'extrême orient.Il est aussi présent dans le christianisme primitif.

    C'est ainsi que St Paul emploie ce terme d'illumination comme synonyme de baptême en Hébreux:6:4 et 10:3,ainsi qu'en Ephésiens 5:14.

    Le baptême est une 2° naissance qui est surtout un retour à l'origine de notre vraie nature déchue dans le monde matériel.

    C'est un retour dans les eaux matricielles.C'est la bonne nouvelle du Royaume des Cieux.

    Mais ces Cieux c'est à dire Shamaïm en hébreu,contiennent le terme ESH qui est le feu et MYM,les eaux primordiales.

    Il est à remarquer une corrélation, passée sous silence par les commentateurs bibliques entre la Baptême du Jésus au Jourdain (mot qui signifie descente) et la transfiguration du même Jésus sur le mont Thabor.

    Sur le mont Thabor,devant Pierre,Jacques et Jean,Jésus fut transfiguré.

    Son visage prit l'éclat du soleil,ses vêtements devient lumineux de blancheur et Moïse et Elie leur apparurent devant lui.

    Moïse en redescendant de la montagne avec les tables de la Loi avait le même visage transfiguré.Quant à Elie,il fut transfiguré et emporté au ciel  dans un chariot de feu,sans connaitre la mort.

    Ce qui relie ces deux événements,c'est la voix apparaissant dans une nuée lumineuse et disant:"Voici mon Fils bien aimé,j'ai mis toute mon affection en lui,écoutez le"

    Matthieu 17:1:5 pour la transfiguration et 3:17 pour le baptême.

    Au baptême, l'Esprit Saint se pose sur Jésus comme une colombe .

    Comme une colombe se dit en hébreu :K-Yonah:

    K-YWNH  a une guématrie classique de :

    20+10+6+50+5=91

    C'est la même guématrie que Parole,Verbe:NAM=91

    Or le prologue de l'Evangile de Jean enseigne:

    "Le Verbe était la véritable LUMIERE qui venant dans le monde éclaire tout homme."

    (Jean:1:7)

    Il est bien dit, qui éclaire tout homme.

    Cette lumière est aussi à relier au versets suivants:

    "La lampe du corps,c'est l'oeil.Ton oeil est-il sain,ton corps entier sera dans la lumière;ton oeil est-il malade,ton corps entier sera dans les ténèbres.Si la lumière qui est en toi est ténèbres,combien épaisses seront les ténèbres elles-mêmes".

    (Matthieu:6:22/23)

    L'oeil sain  se dit ayn bari en hébreu.

    Mais ce mot sain n'a pas été choisi au hasard par les rabbins kabbalistes qui ont écrit  l'Evangile.

    Sain s'écrit en hébreu:

    BRYA:De ce mot,on peut isoler le lettre B qui peut signifier,dans,dedans.

    Le reste du mot est RYA.Le Y ou yod au centre du mot est la plus petite lettre de l'alphabet hébreu.

    A partir de ce centre on peut lire ,de droite à gauche YA et de gauche à droite YR.

    Ce qui peut se lire YAYR qui signifie en hébreu,l'illuminé de Dieu.

    Ce mot a été latinisé en Jaïr.Ainsi la fille de Jaïr,c'est à dire YAYR,l'illuminé de Dieu  qui était morte a été ressuscitée de son sommeil par Jésus,qui prit la petite fille par la main.

    (Matthieu:9:18:25)

    On trouve aussi ce nom d'illuminé de Dieu ou YAYR de Gallad en Juges 10:3 ;YAYR,père de Mardochée ,en Esther 2:5 et YAYR,descendant de Manassé en Nombres 32:41.

    Illuminé de Dieu YAYR est donc un nom courant dans la Bible.

    Actuellement ce mot est employé dans un sens dévalorisant et péjoratif signifiant exalté ou" fada."

    C'est pourquoi,il vaut mieux employer le mot Satori qui d'ailleurs correspond à une réalité plus précise. 

    Le mont THABOR,lieu de la transfiguration peut se lire aussi BETH AOR qui en hébreu signifie maison de lumière.Ce mont n'a donc pas été choisi par hasard par les kabbalistes comme lieu de la transfiguration.

    Dans l'Evangile selon Thomas,découvert à Nag Hammadi en Haute Egypte,Jésus est la lumière à l'intérieur de l'homme de lumière à l'intérieur de nous.

    Voir à ce sujet les commentaires d'Henri-Charles PUECH dans son livre sur l'Evangile selon Thomas:"En quête de la Gnose"

    Editions Gallimard.

    Dans les textes de Nag Hammadi,au sujet d'Hermès,appellation  grecque du THOT Egyptien,il est aussi parlé de la vision  de soi-même.

    Voir à ce sujet le livre "Hermès en Haute Egypte",traduction du copte par JP MAHE -PU de Laval -Québec.

    Cette lumière intérieure est aussi connue dans le taoïsme,sous le nom de regard retourné ou vision  interne.

    Voir à ce sujet le livre de Christoffer Shipper"Le corps taoïste"

    Editions Fayard.

    La force vitale en l'homme est lumière et fait l'objet d'enseignements secrets non  pas à cause de la jalousie mais à cause des dangers sur le coeur et le système nerveux.

    Signalons aussi que le grand prêtre Aaron risquait la mort chaque fois qu'il entrait dans le saint des saints.C'est pourquoi,on attachait une corde à ses pieds afin qu'on  puisse le retirer s'il mourrait .

    Dieu aussi avait averti Moïse:

    "Dis à ton frère Aaron  de ne pas entrer en tout temps dans le saint des saints,de peur de mourir.(Lévitique:16:2).

    Jésus ou Josué dont le nom primitif est HOSHA ou Osée était le fils de NOUN.Hosha en hébreu signifie sauvé.

    Noun pour les Egyptiens c'est l'Océan primordial,le fluide immatériel à l'origine de toute chose.

    Le mot HOSHA a comme racine hiéroglyphique Egyptienne OSH qui signifie appeler,invoquer,demander du secours.

    Or,nous lisons dans la Bible que Moïse a ajouté un Y ou un Yod à Hosha qui est devenu ainsi Yâhosha qui avec des points voyelles peut se lire yâhoshoua qui en hébreu signifie Yâh sauve délivre.

    Moïse est aussi un nom Egyptien qui se lit MES c'est à dire Né de SHE:les Eaux.

    Ainsi Josué,fils de Noun,les eaux primordiales est l'équivalent de Mès She:né des eaux.

    Le baptême qui est une plongée dans les eaux matricielles est donc un retour à l'origine de notre moi pneumatique,déchu dans la matière.C'est redevenir un nouveau Mès-She,un nouveau Moïse,un fils de Noun.

    Ce geste matériel de plongée dans les eaux n'a qu'une valeur symbolique et relative.La gnose universelle enseigne comment rejoindre son moi de lumière,pneumatique,ce Logos qui comme le dit le prologue de St Jean,éclaire tout homme venant en ce monde 

     

     

     

     

     .


  •  

    Les lettres de l'alphabet hébraïque correspondent à des nombres.Le travail sur ces nombres est un élément de la kabbale qui signifie réception ou enseignement de maître à disciple.

    C'est ainsi que l'on apprend dans l'Evangile que Jésus commença sa prédication vers l'âge de 30 ans.

    Ce nombre n'a pas été choisi au hasard car celui-ci correspond  à la lettre L ou LAMED qui doit se lire LIMED et qui signifie en hébreu,enseigner.

    Donc,Jésus l'Enseignant ou LIMED,enseigne par le L de cette lettre,la plus haute de l'alphabet hébreu.

    Cette lettre est au 12° rang de l'alphabet.Ainsi le LIMED est relié au 12,c'est à dire aux 12 disciples.

    Cependant,je décèle dans cette lettre une origine Egyptienne.

    La terminaison MED signifie en hiéroglyphe Egyptien complet MEDOU qui est un bâton ou sceptre,symbole de la Parole.

    La lettre L n'existe pas en hiéroglyphes Egyptiens.Les Egyptologues remplacent cette lettre par l'équivalence du signe R,ou la bouche.

    Je pense qu'il y a une ressemblance plus profonde avec le hiéroglyphe DJ,un serpent dressé et le L ou Lamed hébreu.

    Ce DJ Egyptien est quelquefois noté DI.Les Grecs ont transformé cette lettre en T.

    Ainsi le nom du Logos et Coeur de Rê Djéhouty a été transformé par les Grecs en Théouty,puis abrégé en Théout,puis en Thot.Le mot Thot signifie par ailleurs en hiéroglyphe:main.

     

    Dans l'Evangile,on retrouve ce nombre 30 en Matthieu 27:3 .

    "Judas reçut 30 pièces d'argent des grands prêtres et des anciens pour livrer Jésus."

    Judas,c'est JUDA qui s'écrit en hébreu YEHOUDAH:Yod,Hé,Wav,Daleth,Hé.

    Ces lettres-chiffres ont une valeur de:10+5+6+4+5=30

    JUDA ou Yehoudah signifie gloire ou louange à Dieu,c'est à dire Yâh,abréviation de YHWH.

    Dans l'Evangile on trouve plusieurs YEHOUDAH:

    YEHOUDAH,frère de Jésus:(Matthieu:13:55)

    YEHOUDAH le Juste ou Jacques:

    YEHOUDAH THOMAS,ce qui veut dire Jumeau,redondance avec Dydime:même sens.

     

    L'Evangile de Judas,avec d'autres évangiles apocryphes ,c'est à dire secrets (Thomas,Marie,Philippe) a été découvert en 1970 dans une catacombe dans le désert à Nag Hammadi en haute Egypte. 

    JUDA,YEHOUDAH n'est pas le traître décrit dans les évangiles canoniques,mais il est l'Apôtre par excellence,celui que Jésus choisit.

    Le rôle de Yehoudah est de délivrer l'homme Jésus mythique de son enveloppe charnelle ,pour libérer son moi pneumatique éternel.

    La naissance de l'homme pour les gnostiques est considérée comme une chute de l'âme dans la monde de la matière.Le Salut consiste au retour à l'origine.Il s'agit de retrouver son moi pneumatique et mieux même son Noùs:esprit intelligence qui est l'époux de l'âme.

    On retrouve ces mêmes notions dans les upanishads hindoues où l'atman ,l'âme,l'esprit dans ses profondeurs internes est de la même essence que Brahman,Dieu,l'Absolu.

     

    L'Eglise officielle a persécuté la Gnose qui est la Connaissance.

    Mais quel crédit à porter à cette Eglise officielle qui nous présente un Jésus qui meurt pour expier les péchés du monde.

    Ceci est la théorie juive du bouc émissaire où les prêtres imposaient les mains sur un  bouc pour transférer les péchés d'Israël,puis envoyaient mourir ce pauvre bouc dans le désert.

    Cette Eglise officielle est une Eglise de sauvages et d'abrutis qui ne s'aperçoivent même pas de la monstruosité des enseignements qu'ils délivrent.

    C'est un retour aux sacrifices humains tels que le pratiquaient en Gaule les Druides.Il faut bénir l'invasion Romaine qui a mis fin à ces sacrifices humains,tels que le décrit César dans son livre "la guerre des Gaules"

    Que penser aussi du cannibalisme de l'eucharistie,comme les sauvages mangeaient leur dieu-totem pour acquérir les vertus de ce dieu.

    Le nombre 30 est aussi celui de la réconciliation et du dédommagement.

    "Si le boeuf frappe un esclave ou une servante,on paiera à son maître 30 sicles d'argent et le boeuf sera lapidé"

    (Exode:31:32)

    A relier à l'apaisement du dommage,le nombre 30 qui se dit en hébreu:SHLOSHIM.

    Dans ce mot SHOLOSHIM,on notera SHALOM qui signifie Paix et ISH:L'homme.

    En Egypte ancienne ,l'année comptait 12 mois de 30 jours,à la fin de laquelle on ajoutait 5 jours dits épigonèmes pour compléter l'année.

    L'intervalle entre deux nouvelles lunes est de 30 jours.

    Les hébreux,jadis,lors des nouvelles lunes apportait un sacrifice au Seigneur.

    La Lune,non seulement régit la végétation,les marées mais aussi sert de repère aux mois.

    Chaque nouvelle lune est donc une résurrection.

     

    Yehoudah,ou le 30,louange à Yâh,puissance lunaire de Yâh était chez les anciens Egyptiens le Dieu Lune,appelé aussi Yâh Ce nom était aussi associé à Thot,le Logos.

    Ces 30 pièces étaient en argent.Or,l'agent est traditionnellement associé à la Lune,tandis que l'or est le symbole du soleil.

    La Lune dans sa réalité métaphysique,selon les upanishads hindoues, est le passage obligé des âmes sauvées,avant de se fondre dans l'Absolu.

     

     Ainsi,le nombre 30 est celui de l'homme nouveau,l'homme d'argent qui trône au milieu des étoiles,avant de se fondre dans l''Ether ou Akhasa ou Brahman.

    J'ajoute également que Judas dans les Evangikes est nommé Iskarioth. Il faut lire ISH QERIOTH qui siignifie l'homme de QERIOTH.

    Or,QERIOTH était la ville de JUDA,le 4° Fils de Jacob et le coeur bien aimé de YHWH.

    Ceci renforce le nom bénéfique de JUDA que les malveillants de l'Eglise officielle cannibale ont transformé en homme abominable.


  • La Pater ou "Notre Père" est la prière centrale de l'Evangile et même disent les Pères,le résumé de tout l'Evangile.

    "Voici comment vous prierez:

    NOTRE PERE qui es aux cieux,

    Que ton NOM soit sanctifié;

    Que ton Règne vienne;

    Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel;

    Donne nous aujourd'hui notre pain de ce jour;

    Pardonne nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

    Et ne nous soumets pas à la tentation,mais délivre nous du Mal."

    (Matthieu:6:9/13)

     

    Le début de cette prière chrétienne dérive du Kadish hébreu que l'on trouve dans le Talmud.Il s'agit  de la glorification du Nom selon Lévitique 22:32 et Ezéchiel 38:23.

    Voici cette prière Kadish (de la racine kadosh:saint)

    "Magnifié et sanctifié soit le grand NOM dans le monde qu'il a créé selon  Sa Volonté.

    Qu'il puisse établir son Règne,faire fleurir son Salut et hâter le Règne du Messie.

    Puisse son Grand NOM être béni,à jamais,dans tous les temps du monde,et loué,glorifié,exalté.

    Loué soit le NOM du saint béni soit-il.

    Que la PAIX parfaite et vie heureuse nous soit accordés,par Celui qui fait Régner l'Harmonie dans les sphères."

     

    Le NOM sanctifié et glorifié dans l'ancien testament est YHWH.

    Dans l'Evangile,c'est le nom de ABBA en araméen qui signifie

    Père.

    Mais le nom de YHWH comme Père existe déjà dans l'ancien testament:

    "Toi YHWH,tu es NOTRE PERE"

    (Isaïe:63:16)

    "YHWH,NOTRE PERE,nous sommes l'oeuvre de TA MAIN"

    (Isaïe:64:7)"

     

    Les noms hébreux associent aussi YHWH au titre de Père:

    ABIYAH: Yah (abréviation de YHWH) est mon Père (Famille de Benjamin en Exode)

    ELIAB :Dieu (EL) est mon Père (Chef de tribu de Zabulon)

    ABIAL: Dieu est mon Père (Nom du grand père de Saül)

    YOAB :Yâh est Père (Neveu de David)

     

    ABBA ou ABA = Père peut s'énoncer aussi selon les règles de la kabbale AVA car le Beth ou B s'écrit comme le Vet ou V.

    AVA avec l'écriture hébraïque HWH et ses points voyelles signifie,la vie,l'Etre.

    Par contre HOVAH signifie malheur !

    Ainsi Jéhovah ou plutôt Yehovah car le J n'existe pas en hébreu signifie YÂH est MALHEUR.

    Cette prononciation a été inventée en 1240 par un moine catholique ignorant l'hébreu.

    Les points voyelles sous le nom de YHWH indiquaient qu'il fallait lire ADONY car une superstition tardive des juifs interdisait de prononcer le tétragramme.

    Précisons  que  Le tétragramme YHWH soit YOD HA WAV HA peut se lire YOD ,c'est à dire la MAIN de HAWA,l'Etre,la Vie. 

     

    La quatrième demande:"Donne nous aujourd'hui notre pain quotidien " est une mauvaise traduction.

    Le texte Grec initial dit :Donne notre ARTOS EPIOUSIOS

    Artos est en Grec ancien le nom du pain.

    EPIOUSIOS signifie :

    EPI = au dessus

    OUSIOS : La substance,l'être

    Epiousios est traduit par supersubstantiel.

    L'Evangile original de Matthieu a été écrit en hébreu et le traducteur Grec a traduit Ségoulah par épiousos.

    Ségoulah :SGWLH en hébreu signifie bien précieux,trésor mais aussi un remède surnaturel par une prière répétitive,un mantra diraient les hindous pour retrouver la santé,secourir ou d'éclairer l'orant qui prononce cette invocation.

    De ségoulah dérive le signe voyelle ségol prononcé : é, qui est disposé en 3 points sous forme de grappe de raisin.

    La grappe de raisin portée par un bâton a été le signe de la découverte de la Terre Promise que rapporta les explorateurs de Canaan.

    La vigne est aussi le symbole de la Rédemption dans la vision

    de Michée. 

    Ségoulah a une signification secrète dans la kabbale, du pain qui se dit Lehem en hébreu:LHM.

    Le mot hébreu Lehem n'est pas seulement le pain mais aussi la nourriture qui peut être matérielle ou spirituelle.

    Ainsi: Lehem - Lamed,Het,Mem a un valeur de 78,la même que celle de RWH QWDSH,c'est à dire l'Esprit Saint.

    Le pain supersubstantiel,c'est aussi la manne ,la nourriture du ciel que les hébreux ont reçu dans le désert.

    Désert se dit Midebar en hébreu .C'est la même racine que Dabar qui est la parole,le souffle.

    Le mot manne comprend le déterminatif ANNA qui en sanskrit signifie nourriture mais aussi ANA,le souffle et AN,respirer.

    Le mot sanskrit PR signifie avant,devant;l'équivalent du Grec épi.

    Ainsi le PRANA hindou,c'est la force subtile qui entre par le souffle,le principe vital,l'énergie et PRA - ANNA c'est ce qui précède la nourriture.

    Le Grec Hippocrate,le père de la médecine (460/377 avant J.C) enseignait déjà ces notions car en plus de la nourriture matérielle,il révélait que l'homme se nourrissait aussi de pneuma ou force vitale.

    C'est cette force vitale disait-il qui est le principe d'auto guérison et de défenses immunitaires dans l'organisme.

    Les Chinois connaissaient depuis des millénaires, cette force sous le terme de KI et les Egyptiens la nommaient KA.

    La 4° demande du Pater,est donc la demande de nourriture supersubstantielle, c'est à dire de force vitale.

     

    "Ne nous soumets pas à la tentation"

    Cette traduction est de toute évidence incorrecte.Dieu qui est le Père et seul le Père est bon nous dit l'Evangile,ne peut soumettre à la tentation.

    La traduction la plus plausible est "ne nous laisse pas succomber à la tentation".

    Les écrits de Qûmran,tout comme la Didakhé,le premier évangile chrétien enseignent l'existence de deux esprits dans le coeur de l'homme:l'esprit saint et l'esprit de souillure.

    C'est pourquoi l'Evangile dit "je ne suis pas venu apporter SHALOM sur cette TERRE mais SHELAH"

    Shalom,c'est la paix et Shelah,c'est l'épée.La traduction  et le jeu de mots en Matthieu 10:34: la paix et l'épée reflètent donc bien les mots hébreux.

    Et c'est le glaive,l'épée qui divise le ciel de la terre.

    C'est aussi le sens du mot sanctifié ou Qadosh qui veut dire séparé,mis à part de la souillure.

    Le QOF de Qadosh,saint, signifie coupure,séparation.

    Délivre nous du Mal ou du Malin,selon  des textes plus anciens,dérive de la sanctification du NOM.

    Enfin,je signale Que le Règne demandé  n'est pas le paradis sur terre,mais le Règne de Dieu en nous,le Règne de Shamaïm,car selon Luc,"Le Royaume des cieux,de SHMYM. est au dedans de nous".(Luc:17:21)

    C'est la demande du Règne de l'Esprit Saint qui est aussi selon St Jean le Paraclet,le consolateur ou le Menahem,l'avocat qui est aussi l'esprit de Vérité: Rouah Ameth (qui se lit Emeth).

    Il n'y a rien de nouveau sous le soleil:il s'agit de Maât de la mythologie Egyptienne,qui est justice- vérité ,la force intelligente qui régit l'harmonie cosmique,la Voie du Ciel.Maât rend Maa-Krou,juste de voix,justifié,pour la vie éternelle.Dans la mesure toutefois que l'on suive la volonté du Ciel ou la voie du Ciel pour employer cette expression au Tao qui enseigne la même chose que le Pater.

     

     

     

     

     

     

     


  •  

    Selon Luc 8:2,Marie dite de Magdalah a été délivrée de 7 démons par Jésus .C'est la première disciple femme qui suivit Jésus jusqu'à la mort.La première aussi qui eut la vision de sa résurrection.

    L'Eglise la présenta comme une prostituée,bien que cela ne soit pas indiqué dans l'Evangile.

    Selon les historiens,la ville de Magdalah n'est pas signalée dans l'ancien testament ni chez Flavius Josèphe.Il en est de même pour la ville de Nazareth.

    L'explication du mot Magdalah est ésotérique,ce que nous verrons plus loin.

    Pourquoi cette vision accordée en premier lieu à Marie ?

    Nous avons  affaire ici à un jeu de mots.

    Marie ou Maryam en hébreu vient de la racine MAREAH :MRAH qui signifie vision,apparition,une vision envoyée par Dieu mais a aussi  le sens de miroir selon Exode 38:8.

    Encore un autre jeu de mots en ce qui concerne la mort de Jésus:

    Selon Jean:19:50/53 Joseph d'ARIMATHIE demanda à Ponce Pilate l'autorisation d'emporter le corps de Jésus.Il l'ensevelit ensuite dans un sépulcre où personne n'avait encore été mis.

    Arimathie n'est pas une ville,pas plus que Nazareth ou Magdalah.

    Arimathie vient de l'hébreu AHARI MOTH qui signifie après la mort.

    C'est encore un mot qui a été forgé pour la circonstance.

    Maintenant,voyons le mot MAGDALAH.

    Magdalah vient de l'hébreu Miguedal qui signifie Tour,haute muraille:Miguedol.

    L'autre racine qu'on ne trouve chez aucun commentateur est la terminaison DALAH,ce qui signifie chose mince, pendante,un fil qui pend.

    C'est ici qu'intervient la notion  de prostituée, rattachée au nom de Rahab dans le livre de Josué.

    Rahab qui habitait une maison attenante à l'enceinte de la ville de Jéricho,habitait dans la muraille (Josué:2:15).Elle a caché les deux éclaireurs de Josué,sur une terrasse,sous des tiges de lin qu'elle avait étalées.

    Puis elle fit descendre par une corde attachée à sa fenêtre les deux éclaireurs.

    Les murs de Jéricho se sont effondrés,par les 7 trompettes et les 7 circonvolutions autour de la ville.Puis la ville de Jéricho qui faisait obstacle à l'entrée de Josué en Terre Promise a été détruite par le feu.

    Mais Josué avait donné un signe de salut à Rahab.Il s'agissait d'un  fil rouge pendant à sa fenêtre,la même où étaient sortis les éclaireurs,par une corde.Ce fil rouge,pendant à sa fenêtre permit de la reconnaître,pendant l'assaut,puis de la mettre à l'abri avec les siens au milieu d'Israël. (Josué 6:25)

    Jéricho ou Yehero en hébreu signifie la ville de la lune:Yareah.

    Ce fil rouge se dit, fil Shani en hébreu.

    Shani peut aussi se lire Sheni qui veut dire second,autre et Shenim,c'est la dualité,être deux.

    Shani:SH-N-Y a une guématrie par rang de 21+14+10=45 soit le même chiffre qu'ADAM:ADM =1+4+40=45

    On peut donc lire fil Shani ou fil EDOM:rouge, qui s'écrit ADM et peut se lire ADAM.

    Or,on retrouve la notion de fil écarlate dans le Cantique des Cantiques:4:3.

    "Tes lèvres sont un fil d'écarlate et ta bouche est charmante"

    Le mot prostituée se dit ZONAH en hébreu:ZWNH.Ce mot est proche de YONAH:YWNH qui signifie la colombe.

    La colombe a toujours été le symbole des déesses de l'amour.

    Le sanskrit est un dérivé lointain des langues sémitiques et le mot  YONAH se rattache au sanskrit YONI,le sexe fémlinin ou la matrice.

    C'est ici que s'exprime la dualité :SHANI :Rouge,le sang,l'âme et SHENI,la dualité.Le fil double de la bouche du cantique des cantiques.

    L'Evangile selon Philippe présente Marie Madeleine comme la compagne de Jésus qu'il embrassait souvent sur la bouche.

    Nous avons affaire ici au docétisme et non à des personnages en chair et en os.

    Il s'agit des mystères de l'âme.

    Les rabbins ou les kabbalistes qui ont inventé le mythe de Jésus du nouveau testament se sont servis du personnage de Josué de l'ancien testament.

    Le personnage de Marie Madeleine est dans la continuité de Rahab,sauvée grâce au fil de grâce de Yehoshoua' ou Jésus.Marie peut aussi avoir la racine Egyptienne MERI qui signifie Aimée et Marie de Magdalah a été sauvée grâce à ce fil DALAH,signe d'amour de Jésus.